☀︎
archives

Expérimentation sur l’humain

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « La madrivore » (Roque Larraquy)

Science illimitée et art extrême jouissivement associés pour le pire à un siècle de distance. x Publié en 2010, traduit en mars 2015 par Mélanie Gros-Balthazard chez Christophe Lucquin, le premier roman de l’Argentin Roque Larraquy offre l’un des plus sulfureux clins d’œil littéraires à étages actuellement disponibles, en deux récits successifs étroitement enchâssés malgré … Lire la suite

Note de lecture : « CosmoZ » (Claro)

Oz nourri pour incarner la moitié du XXème siècle en un chef d’œuvre foisonnant et infiniment rusé. x RELECTURE Publié en 2010 chez Actes Sud, « CosmoZ », le dixième roman de Claro apparaît sans doute (et c’est encore plus manifeste à la relecture, et avec deux autres romans publiés depuis, « Tous les diamants du ciel » et … Lire la suite

Note de lecture : « Hitler in love » (Florencia Edwards)

Déroutant recueil, enfants en floraison, terrifiantes sources fantastiques, victimes ou bourreaux. x Publié en 2010 au Chili, traduit en 2013 par Brigitte Jensen chez Christophe Lucquin, ce premier et court recueil de Florencia Edwards a de quoi légitimement dérouter, et secréter chez la lectrice ou le lecteur l’un de ces malaises souvent précieux. Ces quatre … Lire la suite

Note de lecture : « Le crâne parfait de Lucien Bel » (Jean-Philippe Depotte)

Une quête scientifique greffée sur le curieux personnage d’un soldat, en pleine Commune de Paris… xxx Publié en 2012, le troisième roman de Jean-Philippe Depotte, après le Paris de la Belle Époque et celui des débuts de la Renaissance, s’attaque à celui de la Commune, en 1870-71. Sur une trame d’apparence simple, qui voit le … Lire la suite

Note de lecture : « Régime sec » (Olivier Bordaçarre)

Pleine de rage et d’adresse, une symphonie du triomphe de l’argent et de la répression – et une curieuse ode à la mince clarté jamais éteinte de la résistance. Publié début 2008 chez Fayard, deux ans après « Géométrie variable », le deuxième roman d’Olivier Bordaçarre, bien que placé sans équivoque sous le signe du jazz, orchestre … Lire la suite