☀︎
archives

Expatriés

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Combat de nègre et de chiens » (Bernard-Marie Koltès)

Un chantier de BTP au Nigéria, quatre voix qui se heurtent, et l’envol du théâtre de Koltès. x RELECTURE Bernard-Marie Koltès a trente-et-un ans lorsqu’il écrit cette pièce, en 1979, sa neuvième, et n’est alors qu’un auteur relativement obscur de théâtre, suffisamment original et déterminé, néanmoins, pour que plusieurs personnalités singulières de cet univers l’aient … Lire la suite

Note de lecture : « Zone 4 » (Éric Bohème)

Bars, boîtes et restaurants de la Zone 4 pour questionner Abidjan, le lien Europe-Afrique, et bien d’autres choses. x Je n’ai pas décidé tout de suite d’écrire ce journal. Cet exercice ne m’est pas familier, pas plus que l’écriture en soi, les ingénieurs en général préférant disserter sur les courbes de Gauss que sur leur … Lire la suite

Note de lecture : « Rendez-vous dans le 18ème » (Jake Lamar)

Lorsque tout semble pris de folie meurtrière autour d’un pianiste afro-américain installé à Montmartre x « Je suis anti-succès, anti-technologie, anti-fitness, anti-développement personnel, anti-marché à terme et anti-« santé-sobriété » – mais je ne suis pas anti-américain. Je peux même dire que je les aime, mes compatriotes. A quelques exceptions près… Ce que je ne supporte pas, c’est … Lire la suite

Note de lecture : « Les mamiwatas » (Marc Trillard)

L’envoûtement sexuel comme métaphore du rapport Nord-Sud contemporain, au Cameroun. x Paru en 2011 chez Actes Sud, ce roman de Marc Trillard met en scène un Français expatrié, directeur d’une agence locale de l’Alliance Française, au Cameroun, agence en perdition au cœur de la région Sud-Ouest, qui concentre les minorités anglophones du pays. Il va … Lire la suite

Note de lecture : « Kannjawou » (Lyonel Trouillot)

Chronique d’un quartier populaire dans un Haïti occupé et dépossédé de son avenir. x «Un pays occupé est une terre sans vie.» Depuis son bout de trottoir d’un quartier populaire d’une ville haïtienne, le narrateur de «Kannjawou» regarde et témoigne, sous forme de chronique des gens et des lieux, de la violence de l’exclusion sociale et de … Lire la suite

Note de lecture : « L’alcool et la nostalgie » (Mathias Énard)

Une émouvante réinvention du road novel russe en 90 pages. Paru en février 2011 aux éditions Inculte, ce court récit de Mathias Énard célèbre, avec le ton légèrement halluciné qui convient, l’amour et l’amitié, tels que la mythique « âme slave » peut s’en emparer… Le narrateur accompagne la dépouille de son ami Vladimir, en train, de … Lire la suite