☀︎
archives

Exactions

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Sniper » (Pavel Hak)

La guerre civile désirée et orchestrée, nue et crue. x Mon devoir est de tuer. Frapper mortellement (en une fraction de seconde) ce qui est condamné à mort. Par qui ? Pourquoi ? La guerre n’admet pas de questions. Opposants au régime, hommes et femmes errants, soldats ennemis, rebelles financés par les puissances étrangères, enfants, … Lire la suite

Note de lecture : « La femme qui avait perdu son âme » (Bob Shacochis)

Cinquante ans de racines intimes des chocs historiques, par quelques personnages incroyablement ambigus et extrêmement attachants. x x Publié en 2013, traduit en français en janvier 2016 par François Happe chez Gallmeister, le deuxième roman du journaliste américain multi-primé Bob Shacochis appartient sans aucun doute à l’espèce relativement rare des grands romans parvenant à capter … Lire la suite

Note de lecture : « Conquistadors » (Éric Vuillard)

La conquête du Pérou, comme fondation avide de l’impérialisme européen, en un rêve d’or et de sang. x Publié en 2009 chez Léo Scheer, le premier roman (après un récit et deux recueils de poésie) d’Éric Vuillard posait avec détermination et poésie épique les fondations d’une œuvre désormais majeure de la littérature contemporaine, traquant avec … Lire la suite

Note de lecture : « Tombeau pour cinq cent mille soldats » (Pierre Guyotat)

L’expérience rare d’un flot orchestré, violent, cruel et cru, et néanmoins étrangement poétique. x Troisième roman de Pierre Guyotat, écrit entre 1963 et 1965, publié en 1967, immédiatement auréolé d’un sulfureux parfum de scandale du fait de son étroite association entre sexe (notamment entre hommes) et guerre, et de la violence de sa charge à … Lire la suite

Note de lecture : « Bastard Battle » (Céline Minard)

Guerre de 100 Ans revue, en vieux français, par Kurosawa et Jet Li : 100 pages de bonheur ! 1437. Les hordes d’écorcheurs, compagnies de mercenaires vendues au plus offrant (ou au « laissant davantage piller ») mettent à feu et à sang la France qui se débat dans les derniers soubresauts de la guerre de Cent … Lire la suite

Note de lecture : « L’échappée » (Valentine Goby)

Musique et amour interdit en France occupée, en 1941, pour modeler l’ensemble de deux vies. Publié en 2007 chez Gallimard, le quatrième roman de Valentine Goby confirmait, après « La note sensible » en 2002, le pouvoir de la musique sur les vies, et développait avec force une capacité rare à mettre en scène des personnages aux … Lire la suite