☀︎
archives

Eve Chiapello

Ce tag est associé à 15 articles

Note de lecture : « Les artistes » (Aden Ellias)

Une satire hilarante et cruelle de la vie d’artiste à l’âge du capitalisme tardif en France, un compte-rendu caustique des guerres culturelles et politiques qui se jouent là, mine de rien. x Ils ne connaissaient pas encore le succès, mais s’étaient imaginé qu’il leur viendrait en quelques mois. D’abord circonscrit au petit périmètre des galeries … Lire la suite

Note de lecture : « Contre le développement personnel » (Thierry Jobard)

Une charge salutaire, sérieuse et hilarante, envers l’un des emblèmes tous azimuts de l’individualisme concurrentiel et de la marchandisation à outrance, sous nombre de ses multiples déguisements. x Le développement personnel est probablement l’une des plus belles inventions de notre temps. Il serait injuste de ne pas reconnaître les bénéfices qu’il procure et de ne … Lire la suite

Note de lecture : « Utopie » (Thomas Bouchet)

Une alerte et stimulante relecture contemporaine du concept d’utopie, contre ses détracteurs et ses récupérateurs intéressés, pour ses usagers légitimes et combatifs. x Printemps 2008, Lyon, pentes de la Croix-Rousse : « L’UTOPIE EST EN NOUS !! », à la bombe de peinture orange sur un long mur blanc. Le tracé de ces quelques mots en lettres … Lire la suite

Note de lecture : « Cyberpunk’s Not Dead » (Yannick Rumpala)

Une vigoureuse étude du mouvement littéraire cyberpunk des années 1980-1990, et une salutaire appréciation de son contenu politique toujours pertinent aujourd’hui. x Somme toute très actuel ? Trop actuel ? Trop ressemblant avec le présent ? Ou trop daté ? Trop lié à son époque ? Le cyberpunk avait marqué la science-fiction des années 1980, … Lire la suite

Note de lecture : « Thésée, sa vie nouvelle » (Camille de Toledo)

Une redoutable expérience de psychogénéalogie comparée, lancinante, cruelle et poétique. x un père dénoue seul la corde à laquelle son fils s’est pendu, je suis dans un taxi qui traverse le fleuve, j’ignore tout de ce qui est en cours, mais le message sur mon répondeur dit de me dépêcher, et c’est une voix de … Lire la suite

Note de lecture : « Poétique de l’emploi » (Noémi Lefebvre)

Le réjouissant et implacable combat avec un surmoi hilarant à la figure du père, entre l’injonction d’employabilité et d’efficacité, la poésie et la vie. x Depuis des années tout ce qui me traverse l’esprit est discuté dans ce tribunal que j’appelle maison morte, où siège mon père. Des gens parlent avec Dieu, d’autres avec leur … Lire la suite

Note de lecture : « Libres d’obéir » (Johann Chapoutot)

Saisissant : ce que l’on peut tenter de comprendre et d’inférer de la gestion du plus grand centre allemand de formation au management d’entreprise, entre 1960 et 1980, par un idéologue nazi avéré. x Ils nous semblent résolument étrangers et étrangement proches, presque nos contemporains. « Ils », ce sont les criminels nazis dont un chercheur en … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre des salamandres » (Karel Čapek)

Un chef d’œuvre de fable géopolitique intemporelle, du récit d’aventure à la dystopie. x RELECTURE Si vous cherchez la petite île de Tana Masa sur la carte, vous la trouverez en plein sur l’équateur, un peu à l’ouest de Sumatra ; mais si vous montez sur le pont du Kandong Bandoeng pour demander au capitaine … Lire la suite

Note de lecture : « Detroit, dit-elle » (Marianne Rubinstein)

Detroit, grand corps malade. x Detroit fut à la fin du XIXème siècle et jusqu’en 1930 le symbole de l’expansion du capitalisme industriel, de tout ce qu’il pouvait avoir de superlatif et de fascinant, avant de se transformer avec son effondrement en une ville fantôme, et de devenir l’emblème de la fragilité des grandes villes … Lire la suite

Note de lecture : « Bandes alternées » (Philippe Vasset)

Secouer doucement les barreaux cotonneux de l’entre-soi esthétisant contemporain. x Publié en 2006 chez Fayard, trois ans après « Exemplaire de démonstration » et deux ans après « Carte muette », le troisième ouvrage de Philippe Vasset poursuit son exploration de la déshérence mécanisée d’une certaine esthétique contemporaine et des forces sociales qui y sont à l’oeuvre, mais amorce … Lire la suite