☀︎
archives

Ethnologie

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Indiens en bleu de travail » (Jaime de Angulo)

Une immersion poétique et ethnolinguistique parmi les Indiens déshérités de Californie dans les années 1930 : « rouler dans les fossés avec les chamanes ». x C’est pour vous, Blaise Cendrars, que j’ai écrit ces lignes, parce que je savais que vous comprendriez. Vous qui avez vu tant de choses, tant de pays, tant de monde, vous … Lire la suite

Note de lecture : « Le continent du Tout et du presque Rien » (Sami Tchak)

Une ambitieuse, captivante et malicieuse tentative de désambiguïsation romanesque des liens contemporains entre Afrique et Europe. x Je m’appelle Maurice Boyer. Je suis à la retraite et veuf. Safi, mon ancienne étudiante, la toute dernière qui a préparé et soutenu une thèse sous ma direction, est la femme avec qui je jouis des belles couleurs … Lire la suite

Note de lecture : « Le banquet annuel de la Confrérie des Fossoyeurs » (Mathias Énard)

Une formidable tranche d’anthropologie rabelaisienne et de métempsycose truculente, au cœur du Marais Poitevin, entre langue, politique, joie du récit et sens de la vie. x 11 décembre J’ai résolu d’appeler cet endroit la Pensée Sauvage, bien sûr. Je suis arrivé il y a deux heures. Je ne sais pas encore vraiment ce que je … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre-mental » (Pierre Déléage)

Le somptueux entrechoc du détour science-fictif de Philip K. Dick avec le détour fictionnel de quatre anthropologues dévoyés. x Les Enxet du Chaco paraguayen confondent le rêve et la réalité. Les Hopi d’Arizona considèrent le temps et l’espace comme des concepts relatifs, si bien qu’un enfant de cinq ans trouve les spéculations d’Einstein tout simplement … Lire la suite

Note de lecture : « Une écologie des relations » (Philippe Descola)

Cinquante pages pour saisir le travail anthropologique, en général, et la constitution d’une nouvelle anthropologie de la nature par Philippe Descola ces quarante dernières années, en particulier. Lumineux. x Publié en septembre 2019, « Une écologie des relations » de Philippe Descola constitue une illustration parfaite de la vocation et de la qualité de la collection Les … Lire la suite

Note de lecture : « Le voleur de temps » – Navajo Police 8 (Tony Hillerman)

Une spécialiste des poteries anasazi disparaît, et le milieu des collectionneurs révèle de noirs secrets. x RELECTURE Publié en 1988, traduit en français en 1989 chez Rivages par Danièle et Pierre Bondil, le huitième tome de la saga policière navajo contemporaine de l’Américain Tony Hillerman peut sans doute être considéré à bon droit comme celui … Lire la suite

Note de lecture : « La voie du fantôme » – Navajo Police 6 (Tony Hillerman)

Gangs de Los Angeles, protection de témoins et tueur aux trousses pour la dernière enquête solo de Jim Chee. x RELECTURE Publié en 1984, traduit en français en 1987 chez Rivages par Danièle et Pierre Bondil, « La voie du fantôme », sixième roman policier navajo de Tony Hillerman, est aussi le troisième et dernier, après « Le … Lire la suite

Note de lecture : « La voie de l’ennemi » – Navajo Police 1 (Tony Hillerman)

Sorcellerie et avidité en pays navajo : la première enquête publiée de Joe Leaphorn. x RELECTURE Publié en 1970, traduit en français en 1990 chez Rivages par Daniel et Pierre Bondil, le premier roman de Tony Hillerman donnait le coup d’envoi, après quelques hésitations initiales (« The Fly on the Wall », publié l’année suivante, mettait en … Lire la suite

Note de lecture : « Le mystère des trois frontières » (Éric Faye)

L’ethnologie et la randonnée forestière au contact du mythe dans toute son inquiétante puissance. x Publié en 1998 au Serpent à Plumes, le troisième roman d’Éric Faye, trois ans après son premier, « Le général Solitude » (1995), développe par un autre angle d’approche la curieuse atmosphère discrètement fantastique et profondément inquiétante qui caractérisait d’emblée son écriture. … Lire la suite

Note de lecture : « Chez les Bieresch » (Klaus Hoffer)

L’incroyable chronique ethnologique d’une tentative villageoise de figer le réel en stase éternelle. x Publié en deux tomes en 1979 (« À mi-chemin ») et 1983 (« Le grand potlatch »), traduit en français en un seul volume, en 2010, au Passage du Nord-Ouest par Barbara Fontaine, le premier roman de l’Autrichien Klaus Hoffer établit d’emblée une bien rare … Lire la suite