☀︎
archives

Essai

Ce tag est associé à 44 articles

Note de lecture : « Pasolini » (René de Ceccatty)

Brève et intense, une biographie empathique allant subtilement à l’essentiel complexe d’une vie artistique et poétique brûlante. x L’art de la biographie à la fois courte et dense n’est pas si facile, et la collection Folio Biographies de Gallimard s’y risque souvent avec des bonheurs contrastés. En confiant en 2005 celle de Pier Paolo Pasolini … Lire la suite

Note de lecture : « Bernard-Marie Koltès » (Arnaud Maïsetti)

Une magnifique biographie de Bernard-Marie Koltès, concoctée au plus près de sa création et de son écriture. x Pour ma part, j’ai seulement envie de raconter bien, un jour, avec les mots les plus simples, la chose la plus importante que je connaisse et qui soit racontable, un désir, une émotion, un lieu, de la … Lire la suite

Note de lecture : « Dude manifesto » (Thierry Théolier)

En une alchimie rusée, transformer un personnage hollywoodien équivoque en incarnation possible, joueuse et joyeuse, d’une voie de vie à découvrir. x Jeffrey Lebowski, le personnage incarné par Jeff Bridges dans « The Big Lebowski » (Joel Coen, 1998) est The Dude pour l’éternité. Décrit dans les notices filmiques comme un célibataire sans emploi, sans ambition, satisfait … Lire la suite

Note de lecture : « Guédiguian » (Christophe Kantcheff)

Un guide exceptionnel dans les méandres magnifiques de l’une des plus puissantes et des plus authentiques œuvres cinématographiques contemporaines. x Christophe Kantcheff, dont on connaît la qualité de la plume critique littéraire ou cinématographique, exercée principalement aujourd’hui chez Politis, nous offre avec ce « Guédiguian » publié aux éditions de l’Atelier en novembre 2018 un concentré fortement … Lire la suite

Note de lecture : « Vies et morts des super-héros » (sous la direction de Laurent de Sutter)

10 textes, 10 super-héros, pour mieux saisir certains aspects esthétiques et politiques de cette mythologie contemporaine. x Depuis 1938, l’ombre portée de Superman a intégré progressivement bon nombre de ses prédécesseurs ou précurseurs au panthéon des créatures surhumaines et plus ou moins masquées pour aboutir à la création d’une foule bariolée culminant peut-être juste avant … Lire la suite

Note de lecture : « Mille plateaux » (Gilles Deleuze & Félix Guattari)

Un monument heureux de la philosophie contemporaine de combat, qui n’a rien perdu de sa puissance et de sa pertinence 40 ans après sa publication, malgré les efforts réguliers menés à son encontre. x RELECTURE Nous avons écrit L’Anti-Œdipe à deux. Comme chacun de nous était plusieurs, ça faisait déjà beaucoup de monde. Ici nous … Lire la suite

Note de lecture : « Venise à double tour » (Jean-Paul Kauffmann)

Les églises fermées de Venise comme obsession révélatrice et graal d’un apaisement possible. x Je crois avoir exploré toutes les églises ouvertes au public. Une investigation menée à chacun de mes nombreux séjours. Je n’affirmerai pas que je les connais toutes par cœur. Il est pratiquement impossible de venir à bout d’une telle profusion. Chaque … Lire la suite

Note de lecture : « Prendre la parole » (Alexis Jenni)

Dans la durée, surmonter un handicap social maladif par la voie de l’écriture, avec humour. Une belle confidence d’un grand auteur. x Alexis Jenni nous a offert en 2011 un magnifique premier roman (publié), aussitôt récompensé par le prix Goncourt, pleinement justifié cette année-là, me semble-t-il. « L’art français de la guerre » est indéniablement un texte … Lire la suite

Note de lecture : « Lire, écrire, se révolter » (Sébastien Doubinsky)

Lier avec force et assurance trois actions littéraires et politiques que trop de doxas s’évertuent à cloisonner. x L’une des particularités notables de Sébastien Doubinsky, auteur français vivant au Danemark, est, depuis maintenant de nombreuses années, d’écrire aussi bien en anglais qu’en français. C’est ainsi par exemple que son roman « Absinthe », écrit en 2016 pour Dalkey … Lire la suite

Note de lecture : « Une colère française » (Denis Maillard)

Hyper-présidence, corps intermédiaires et gilets jaunes : ce que cela pourrait impliquer pour l’avenir, par un fin connaisseur du corps social en entreprise. x Avril 2014. « Tu vois ça, c’est la pièce des négociations sociales. Eh bien, c’est fini, je ne vais plus perdre mon temps avec les syndicats ! » La salle, désormais vide, que … Lire la suite