☀︎
archives

Erotisme

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Les livres de Jakob » (Olga Tokarczuk)

D’une authentique secte judaïque du XVIIIème siècle, extraire en une fresque polyphonique et hallucinée les essences rares d’une mosaïque européenne toujours menacée. Un chef-d’œuvre précis et joueur. x Le bout de papier avalé se coince dans la trachée à la hauteur du cœur, la salive l’imprègne, l’encre noire, spécialement conçue pour cette missive, se dissout … Lire la suite

Note de lecture : « Seule la nuit tombe dans ses bras » (Philippe Annocque)

Une histoire d’amour virtuelle, une incision dans le pouvoir concret des mots en matière de réel et d’irréel. x Il se souvient d’un mot, quand même. Attirant. Ca le concernait. Il était attirant. Comment avait-elle formulé sa phrase ? Elle ne lui avait tout de même pas sorti « Vous êtes attirant » tout de go, comme … Lire la suite

Note de lecture : « Dancing with myself » (Ismaël Jude)

Combustion érotique d’un voyeur. x Le narrateur du premier roman d’Ismaël Jude, paru en 2014 aux éditions Verticales, a vu le jour dans une ancienne ferme transformée en discothèque au cœur des bocages, dans le village d’Écueil : le Cow-Boy club. Porté par un succès croissant, le dancing que jouxte un hangar aux vaches grignote … Lire la suite

Note de lecture : « Les incendiés » (Antonio Moresco)

La brûlure bouleversante de l’amour dans un monde en feu. Incandescent et fantastique. x Antonio Moresco, dans les trois romans que nous avons la chance de pouvoir lire en français grâce aux éditions Verdier et aux traductions merveilleuses de Laurent Lombard, place ses personnages d’emblée dans des situations de perdition et de questionnements extrêmes : solitaire, … Lire la suite

Note de lecture : « Il est mort ? » (Marc Cholodenko)

Le tourbillon final de pensées, métaphores radieuses ou inavouables, par lesquelles s’écoule la vie. x x Publié en février 2016 chez P.O.L., le nouveau roman de Marc Cholodenko, auteur étonnant, souvent et régulièrement célébré depuis ses « États du désert », prix Médicis 1976 à vingt-six ans, succède à son « Filet » (2009), en nous offrant, d’un seul … Lire la suite

Note de lecture : « Les enragées de Cornebourg » (Roger Rabiniaux)

Fureur érotique et guerre des sexes à Cornebourg : Une farce bouffonne d’une verve inégale. x Troisième roman de Roger Rabiniaux (1914-1986), publié en 1957 aux éditions Buchet-Chastel, ce récit par Lorius Averpin, garde-champêtre assermenté de Cornebourg-en-Bragance, de la guerre des sexes dans le village déclenchée par les charmes de la voluptueuse et généreuse Améla Jambechiche, … Lire la suite

Note de lecture : « Krysnak ou le complot » (Daniel Walther)

Comment et quoi écrire, dans une humanité soumise à la dictature et en phase terminale ? x Dédié à tous ceux qui «ont essayé de démonter les inextricables rouages du grand complot contre l’humanité», le deuxième roman de l’écrivain français de science-fiction Daniel Walther, paru en 1978 en Présence du futur (après un recueil de nouvelles … Lire la suite

Note de lecture : « Anti-Liban » (Jean-Louis Magnan)

Inclassable méditation érudite sur une identité morcelée, et sur le fossé entre orient et occident. x «Il faut, au Liban, supporter de rester vivant et cela demande un effort de déraison. Une schizophrénie qui sépare absolument le monde réel de la réalité qu’on espère.» Homme en perdition, ancien militaire, baroudeur qui a connu Haïti, l’Afrique … Lire la suite

Note de lecture : « L’annulaire » (Yôko Ogawa)

De la littérature comme immortel fragment de l’existence. x Célèbre novella de la prolifique Yôko Ogawa parue en 1994, traduite du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle pour les éditions Actes Sud en 1999, «L’annulaire» s’aventure au-delà de l’étrangeté habituelle des récits de l’auteur, présente dès ces premiers écrits, pour pénétrer un territoire véritablement fantastique et obsédant. … Lire la suite

Note de lecture bis : « Dans la queue le venin » (Claro)

La langue, ce lumineux objet du désir.   Pomponette Iconodoule. Le nom de l’héroïne de ce conte érotique est un coup de génie, patronyme en mont de Vénus qu’on gravit d’un côté, Pomponette, avant de se laisser glisser de l’autre en tintinnabulant, Iconodoule. Pomponette Iconodoule disais-je, je ne m’en lasse pas, faussement insouciante, réellement ardente … Lire la suite