☀︎
archives

Epopée

Ce tag est associé à 21 articles

Note de lecture : « P.R.O.T.O.C.O.L. » (Stéphane Vanderhaeghe)

Épopée plurielle et polycellulaire des complots qui croient venir, le puissant graffiti romanesque de P.R.O.T.O.C.O.L., partout sur nos murs intérieurs. x Mél. tend le bras, attrape le gobelet posé à ses pieds près du bout de carton, jauge l’intérieur. Elle n’est pas dupe, sait très bien que sa petite entreprise est d’avance condamnée, tôt ou … Lire la suite

Note de lecture : « Climats – épopée » (Laurent Grisel)

Sous le signe du réchauffement climatique et de l’avidité capitaliste presque intacte, une impressionnante épopée poétique de la convergence des luttes x les Mundurukus désignés par eux-mêmes, dans leur langue : « Wuujuyû », « nous, notre peuple » peuple en lutte autrefois contre l’exploitation du caoutchouc les arbres saignés de leur sève les hommes transformés en travailleurs employés … Lire la suite

Note de lecture : « Flache d’Europe aimants garde-fous » (Patrick Beurard-Valdoye)

Entre l’Alsace, la Suisse et Chypre, une nouvelle exploration poétique redoutable de six siècles européens pour effriter en conscience l’actuelle tentation du recroquevillement face aux exils. x Publié en 2019 chez Flammarion Poésie, « Flache d’Europe aimants garde-fous » est la septième installation (et pour l’instant la dernière en date) au sein du monumental cycle des Exils … Lire la suite

Note de lecture : « Maylis de Kerangal sur les grands chemins de Claude Simon » – Carnets de Chaminadour n°11 (Collectif)

Avec et sans le filtre du travail très contemporain de Maylis de Kerangal, une impressionnante série de lectures croisées de l’œuvre de Claude Simon – et de la transmission en littérature. x Depuis 2006, Guéret, au cœur du Limousin, est chaque fin septembre le lieu d’une fête littéraire réputée parmi les plus intenses qui soient … Lire la suite

Note de lecture : « Le premier souper » (Alexander Dickow)

En passant les règles alimentaires superlatives au régime décapant du récit épique et infiniment rusé de science-fiction, et de la fête du langage qui s’y associe, tracer l’arbitraire des constructions, mythico-religieuses ou socio-politiques, en bien d’autres matières. Brillant et terrifiant. x Un bruit de lutte éclate, mêlé de jurons et de plusieurs coups de feu, … Lire la suite

Note de lecture : « Centre épique » (Jean-Michel Espitallier)

Transformer les milliers de films d’amateurs archivés par la région Centre-Val-de-Loire depuis 1919 en matière première pour une véritable épopée échevelée ou pour un récit national poétique, malicieux et irrévérencieux. Éblouissant. x Alors au départ, c’est un peu compliqué. C’est un peu compliqué parce qu’il y a le jeu des alliances, des mésalliances, des combines … Lire la suite

Note de lecture : « Aniara » (Harry Martinson)

En 1956, le poème épique, en 150 pages, d’un vaisseau spatial avec 8 000 humains à bord, fonçant par accident, durant vingt ans, vers sa perte inévitable dans l’espace. Un objet littéraire extraordinaire. x Ma première rencontre avec ma Doris rayonne d’une lumière capable d’embellir la lumière même. Mais la simple vérité est que ma … Lire la suite

Note de lecture : « La fabrique du rouge » (Ariane Jousse)

Sur les chemins du rêve et de l’exil, la beauté poétique d’une fabrique industrielle et symbolique soigneusement abandonnée. x x x Là commence l’histoire de ceux qui ont vu le cerf, qui ont considéré le rouge de très près ont désiré s’en teindre les cheveux, la peau, l’intérieur de la bouche, y ont puisé de … Lire la suite

Note de lecture : « Les Souvenirs de la Glace » – Le Livre des Martyrs 3 (Steven Erikson)

Troisième épisode d’une saga de fantasy épique et intelligente, qui atteint ici un sommet d’art et d’émotion. x Les blocs de calcaire gadrobi du pont jonchaient le rivage boueux, roussis et brisés, comme si la main d’un dieu avait balayé la masse de pierre en un seul geste de mépris insignifiant. Et cela, Grognard le … Lire la suite

30 jours avec Saint-John Perse

x x Sur un certain réseau social, nous venons de passer 30 jours, chaque matin, en compagnie de quelques strophes de Saint-John Perse. Prix Nobel de littérature en 1960, l’homme eut plusieurs vies, d’enfant de planteur antillais à important diplomate professionnel, d’exilé américain à poète consacré demeurant pourtant fort secret. Auteur d’une œuvre toujours plus … Lire la suite