☀︎
archives

Enki Bilal

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Black Bottom » (Philippe Curval)

Une Venise d’art contemporain extrême ou dévoyé, une farce tragique et ravageuse, une rare histoire d’amour fou. x – Tranquille ! D’abord, tu nous racontes. – C’est une longue histoire, qu’il commence. Rayé. Je préfère dicter dans l’iCortex ce qui nous avoue pour saisir le vif du sujet à ma façon. « Douglas Holm, c’est la … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 6 : « Bestiaire » (Revue)

Pour le n°6 de la belle revue, un exceptionnel bestiaire ! x Octobre 2017, et déjà le sixième numéro de cette si singulière revue nommée La Moitié du Fourbi ! Que de beaux souvenirs déjà accumulés en moins de trois ans, depuis l’époque presque héroïque de « Écrire petit » (n°1, février 2015) et de « Trahir » (n°2, … Lire la suite

Note de lecture : « Adar » (Collectif)

La quintessence collective, naturelle ET enrichie, de Yirminadingrad. x L’un des plus beaux mystères de la création littéraire – et l’un de ceux que je préfère, en tout cas – est sans doute celui de la solidité des constructions imaginaires que nous proposent les grands inventeurs, de leur épaisseur et de leur authentique résilience aux … Lire la suite

Note de lecture : « Bara Yogoï » (Léo Henry, Jacques Mucchielli & Stéphane Perger)

Sept autres lieux, terribles et somptueux, de la mythique Yirminadingrad. x RELECTURE C’est en 2010 que le deuxième étage de l’étonnante fusée de Yirminadingrad prit son envol : après les 21 nouvelles de « Yama Loka Terminus » en 2008, l’engouement bien compréhensible de l’association Dystopia Workshop (originellement développée pour favoriser la venue d’auteurs d’imaginaire « sans actualité » … Lire la suite

Note de lecture : « Yama Loka Terminus » (Léo Henry & Jacques Mucchielli)

À l’œuvre à Yirminadingrad, la poésie critique du témoignage suspect foisonnant. x RELECTURE C’est en 2008, aux éditions de l’Altiplano, que naît officiellement la ville de Yirminadingrad, dans ces 21 nouvelles de Léo Henry et Jacques Mucchielli, travail dont, déjà, l’illustrateur Stéphane Perger est pleinement partie prenante, même si sa présence semble alors se limiter … Lire la suite

Note de lecture : « Un navire de nulle part » (Antoine Volodine)

« Sur fond mouvant de menace tropicale, le spectacle de ce duel incodifiable, entre révolution trahie et révolution impossible. » RELECTURE Publié en 1986 dans la collection « Présence du Futur » de Denoël, le deuxième roman d’Antoine Volodine, tout en poursuivant – déjà – le formidable travail de bâtisseur de cathédrale littéraire entamé l’année précédente avec « Biographie comparée … Lire la suite