☀︎
archives

Echappée

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Vivance » (David Lopez)

Une vraie-fausse errance cycliste montagnarde, une immobilité trompeuse, une confrontation décisive entre ce qui est et ce qui pourrait être. Avec le langage précis qu’il faut pour cela. Impressionnant. x Ah mince, j’ai tué. Je n’ai même pas eu le temps de me demander d’où ça venait. C’était là, dans mon cou, venu de nulle … Lire la suite

Note de lecture : « Sommeil de cendres » (Xavier Boissel)

Un polar sec et songeur, presque poétique, pour pratiquer pourtant une incision à vif dans la France pompidolienne, et donc dans la nôtre. x Quatre perturbations d’ouest avaient déjà traversé l’Europe entre le 12 et le 15 janvier 1974. Dans la nuit du 16 au 17 janvier, après s’être positionné sur l’Islande, l’ensemble dépressionnaire toucha … Lire la suite

Note de lecture : « Décamper » (Collectif)

Douze échappées très variées et un écoulement ravageur : sous le signe de la fuite, le formidable nouveau recueil collectif de nouvelles des éditions Antidata. x x x Une fois passée sa soixantième année, Jean de Conty a commencé de subir le retour des souvenirs d’un passé lointain. Il le savait : c’était le signe … Lire la suite

Note de lecture : « S’en aller » (Sophie d’Aubreby)

Échapper au triste destin tracé par les codes patriarcaux bourgeois de l’entre-deux-guerres, en fuyant sur la mer, dans la danse indonésienne ou dans la Résistance : le formidable récit d’une émancipation surprenante et exemplaire. x Elle prend une grande inspiration. La plus grande, la plus profonde possible. Une inspiration à s’en déchirer le diaphragme. Comme … Lire la suite

Note de lecture : « D’asphalte et de nuée » (Nicolas Rozier)

D’un enfer carcéral clandestin au havre montagnard d’un renouveau possible, le parcours fou d’une échappée de jeunes gens, en impossible conte moderne, servi par une langue très rare. x De l’ancienne classe convertie en cellule demeuraient l’odeur de craie et les taches d’anciennes cartes. L’empreinte vivace des objets, le moulage déserté de leur forme, tout … Lire la suite

Note de lecture : « L’arrachée belle » (Lou Darsan)

Chanter un nomadisme poétique cavalier pour échapper à l’aliénation rampante et à ses nombreux azimuts : la beauté efficace d’une arrachée indispensable. x Dans la baignoire fermée, l’eau coule, pas plus haut que ses jambes étendues. Elle ne sait pas ce qu’elle écrirait si elle voulait évoquer l’eau, les mollets, la peau nue, le triangle … Lire la suite

Note de lecture : « La retenue » (Lucie Taïeb)

Un été chaud, l’amour et une équation mathématique simplifiée pour inventer une poésie particulière du changement. x dilatation – joie – si dehors les corps les cris la musique à gogo le bal ici couchés l’un à côté de l’autre non pas contre ici nos corps ne se touchent pas l’un à côté de l’autre … Lire la suite

Note de lecture : « La Rouille » (Éric Richer)

Domestications forcées et horizons bouchés, métal et défonce, casse auto et quad débridé : la rouille ronge les êtres et les choses, et c’est magnifique. x Nói s’assoit sur le toit de la Saab 900, cinquième et dernière épave de la colonne de carcasses, la reine comme ils l’appellent, couronne de la pile, allée H, … Lire la suite

Note de lecture : « Le Zaroff » (Julien d’Abrigeon)

Chasses, traques, cavales, sorties et reflets d’un tueur patenté. x x x Plein champ. Tout droit. Aucun obstacle entre lui et moi. Un peu de brume. Pas de vent. J’ajuste mon tir. Devant, la cible est trop facile. Mais c’est amusant de sentir que tout est parfois si facile. Je tire. Je l’atteins. Tire et … Lire la suite

Note de lecture : « Gran Madam’s » (Anne Bourrel)

Un faux polar délirant qui oscille subtilement entre le sordide saignant et le poétique décalé. x Publié début 2015 à la Manufacture de Livres, sorti en poche chez Pocket en mars 2016, ce faux polar soigneusement déjanté commence presque classiquement, à La Jonquera, à la frontière franco-espagnole, entre Montpellier et Barcelone, relais largement dédié aux … Lire la suite