☀︎
archives

Dictature

Ce tag est associé à 23 articles

Note de lecture : « Le principe de Van Helsing » (Juan Carlos Mondragón)

En neuf nouvelles, dès 1993, la puissance brutale et joueuse d’un imaginaire capable de se ramifier presque à l’infini pour projeter des mythologies uruguayennes secrètes en insidieux fantasmes fantastiques mondiaux. x La première  chose que l’on entend, c’est le bruit de la serrure, les deux tours complets du mécanisme de sécurité et de l’autre côté, … Lire la suite

Note de lecture bis : « L’employé » (Guillermo Saccomanno)

Une fable puissante et tristement joueuse de l’aliénation intime au cœur d’un totalitarisme national et d’une déshumanisation entrepreneuriale. x À cette heure de la nuit, les hélicoptères blindés survolent la ville, les chauves-souris tournoient devant les vitres de l’immeuble et les rats filent entre les bureaux plongés dans l’obscurité, tous les bureaux sauf un, le … Lire la suite

Note de lecture : « La nuit nous serons semblables à nous-mêmes » (Alain Giorgetti)

À hauteur d’adolescents, une exceptionnelle reconstitution poétique et réaliste d’une enfance, d’une fuite et d’un passage vers un monde réputé meilleur. x Des dessins sur les portes des parties communes. Des tags sur les palissades et les vieux meubles. Des objets abandonnés qui rouillent à droite à gauche. Des cairns, gravés de noms propres, en … Lire la suite

Note de lecture : « La mort dans l’avion & autres poèmes » (Carlos Drummond de Andrade)

De 1930 à 1980, une poésie subtile, incisive et ironique des résistances souterraines à l’abrasion sociale et économique. x Considéré comme l’un des plus grands poètes du vingtième siècle brésilien, et en particulier du modernisme s’affranchissant largement des contraintes de la forme traditionnelle, Carlos Drummond de Andrade (1902-1987) a été présenté chez Charybde ces derniers … Lire la suite

Note de lecture : « Péreira prétend » (Antonio Tabucchi)

Dans le cadre historique du Portugal de 1938, l’un des plus beaux romans qui soient, sous son apparente simplicité, sur, entre autres, le refus de voir une dictature pour ce qu’elle est, et sur les modalités des yeux qui se dessillent. x Pereira prétend avoir fait sa connaissance par un jour d’été. Une magnifique journée … Lire la suite

Note de lecture bis : « Nocturne du Chili » (Roberto Bolaño)

À propos notamment du Chili de 1973, le somptueux et inquiétant souvenir muet d’un silence complice, et davantage. x RELECTURE Comme le dit en substance ma collègue et amie Charybde 7 dans sa superbe note de lecture sur ce même blog (à lire ici), cette vraie-fausse confession monologuée, d’où le remords est particulièrement absent, constitue … Lire la suite

Note de lecture : « Ma voix est un mensonge » (Rafael Menjivar Ochoa)

Amérique centrale, 1970 : à propos de voix à la radio et d’imitation de la vie, un court texte saisissant, une dictature en cours d’installation. x – Reviens en septembre, dit le Chauve en fouillant dans le tiroir de son bureau. Je te promets un bon rôle. Il n’arrêtait pas de fouiller dedans quand on … Lire la suite

Note de lecture bis : « Politique et crime » (Hans Magnus Enzensberger)

Il n’est point de politique sans crime. Neuf études palpitantes sur la relation qui lie politique et crime. x «Terrain vague entre le roman feuilleton et la philosophie», c’est ainsi qu’Hans Magnus Enzensberger, lui qui excelle dans tous les genres littéraires, qualifie ces neuf essais, publiés en recueil en 1964 (huit d’entre eux ayant été … Lire la suite

Note de lecture : « Une nuit de chien » (Juan Carlos Onetti)

La nuit du coup d’État, toute en mortelles confusions. x Weiss avait dit au téléphone : – Il paraît qu’il y a un billet pour vous. Rien de sûr. Un garçon d’en haut, il sait qui vous êtes. Au First and Last, vous connaissez ? D’accord, ce soir à neuf heures. Bonne chance, c’est tout. … Lire la suite

Note de lecture : « Condor » (Caryl Férey)

Vingt-cinq ans après la fin de la dictature, un roman dantesque pour tester le changement chilien, ou son impossibilité. x Publié en 2016 à la Série Noire de Gallimard, ce nouveau roman de Caryl Férey franchit d’un bond la Cordillère des Andes qui le sépare de « Mapuche » (2012), pour atterrir au Chili, où, de nos … Lire la suite