☀︎
archives

DGSE

Ce tag est associé à 9 articles

Note de lecture : « La fabrique de la terreur » (Frédéric Paulin)

Troisième volet brillant d’une plongée romanesque dans les mutations permanentes du terrorisme islamiste contemporain, dans les aveuglements partiels et dans les trains de retard qui le servent – pas toujours là où le réflexe obsidional occidental les localiserait d’abord. x Une gifle. Mohamed a reçu une gifle de trop. Son vrai nom c’est Tarek. Sa … Lire la suite

Note de lecture : « Prémices de la chute » (Frédéric Paulin)

Entre Roubaix et la Bosnie de 1996, dans les méandres secrets et moins secrets de l’émergence d’un nouveau type de djihadisme. Impressionnant deuxième volume de la saga de l’atypique officier de la DGSE Tedj Benlazar. x On ne se prépare pas à la guerre. Parfois on s’est entraîné, parfois on s’est armé, parfois on a … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre est une ruse » (Frédéric Paulin)

Les cruautés et les manipulations de la « sale guerre » algérienne de 1992-2002, par le prisme d’un agent de la DGSE au bord du gouffre. Impressionnant. x À l’ombre des murs de l’université, Djaber attend encore quelques minutes en jetant discrètement des regards alentour, dissimulé derrière ses lunettes noires. C’est inutile, sans doute, parce que les … Lire la suite

Note de lecture : « Conversations secrètes – Le monde des espions » (Pierre Gastineau & Philippe Vasset)

Une approche originale du renseignement contemporain, à partir d’entretiens avec des praticiens, centrée sur le rapport au politique sans négliger les représentations culturelles. x Héros paradoxaux de l’ère de la transparence, les agents secrets sont la dernière parcelle d’opacité dans notre monde ultra-connecté. À ce titre, ils fascinent : du Bureau des légendes à Homeland … Lire la suite

Note de lecture : « Inconstance des souvenirs tropicaux » (Nathalie Peyrebonne)

Lorsque les souvenirs fondateurs d’une enfance doivent être relus en urgence, et que tout se met alors à vaciller. Une somptueuse poésie mémorielle sous tension du réel. x Vingt ans de vie à Paris n’avaient pas fait de moi une Parisienne. C’était là du provisoire qui durait, une existence adoptée, un beau jour, et qui … Lire la suite

Note de lecture : « Épopée » (Marie Cosnay)

Ziad et Zelda de retour dans un roman policier mutant et poétique, où les géopolitiques flottantes de l’avidité ordinaire et du crime organisé se recouvrent impitoyablement. x Trois ans après « Cordélia la guerre », Marie Cosnay pousse encore plus loin, plus fort, plus intensément, son travail de reconstruction et de ré-imagination de l’enquête policière procédurale contemporaine, … Lire la suite

Note de lecture : « Pukhtu Secundo » (DOA)

Géopolitique de l’avidité : mieux vaut néanmoins ne pas réveiller un Lynx qui dort. x SANS SPOILERS (OU VRAIMENT PRESQUE) Afghanistan, 2008. Sept ans après le début de leur intervention contre les talibans, les forces de la coalition OTAN pilotée par les États-Unis – de plus en plus relayées par des sociétés militaires privées qui, … Lire la suite

Note de lecture : « Renseigner les démocraties, renseigner en démocratie » (Jean-Claude Cousseran et Philippe Hayez)

Une tentative de somme et de support de débat qui ne tient presque aucune de ses promesses. x Publié en avril 2015 chez Odile Jacob, ce livre d’apparence imposante, se voulant visiblement à la fois somme de type universitaire sur le « fait renseignement » contemporain et contribution sans doute légèrement opportuniste au débat d’alors sur la … Lire la suite

Note de lecture : « Citoyens clandestins » (DOA)

Méthodique et ambitieux, un coup de poing presque inégalé dans le thriller politico-policier contemporain. x RELECTURE Publié en 2007 dans la Série Noire de Gallimard, le troisième roman de DOA fut récompensé cette année-là par le Grand Prix de Littérature Policière, et marquait nettement l’arrivée sur scène littéraire, non d’un mort, mais d’un auteur quasiment … Lire la suite