☀︎
archives

Deuxième Guerre Mondiale

Ce tag est associé à 51 articles

Note de lecture : « L’année de la comète » (Sergueï Lebedev)

Chaque enfant est un enquêteur sur le sens caché de son univers. Mais dans l’Union Soviétique apparemment immuable de 1986, sur quoi peut porter l’investigation ? À moins que le retour de la comète de Halley cette année-là, et l’explosion de Tchernobyl, soient en effet des présages ? x Oh, les longues soirées d’hiver ! … Lire la suite

Note de lecture : « L’ABC de la guerre » (Bertolt Brecht)

88 photo-épigrammes, associant chacun une image et un quatrain, pour dire en puissance poétique et politique l’abîme de la guerre. x Publié pour la première fois en 1955 en Allemagne de l’Est, sans imprimatur officielle car jugé alors « trop pacifiste », « L’ABC de la guerre » de Bertolt Brecht rassemble 69 photo-épigrammes, juxtapositions fulgurantes d’une photographie (le … Lire la suite

Note de lecture : « S’adapter pour vaincre » (Michel Goya)

Une précieuse incursion dans les mécanismes de l’innovation systémique en matière militaire, au XIXème et au XXème siècle. x Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle et l’âge des révolutions, politiques et industrielles, il était parfaitement possible de faire toute une carrière d’officier dans une armée européenne sans avoir à remettre en cause fondamentalement la manière … Lire la suite

Note de lecture : « Terraqué » (suivi de) « Exécutoire » (Guillevic)

En 1942 et 1947, deux recueils fondamentaux de poésie combattante, d’émancipation de l’homme face aux choses mauvaises qui rôdent dans la matière, par la force pensée du langage de l’émotion brute. x CHOSES L’armoire était de chêne Et n’était pas ouverte. Peut-être il en serait tombé des morts, Peut-être il en serait tombé du pain. … Lire la suite

Note de lecture : « Sabre » (Emmanuel Ruben)

Un sabre familial mythique, environné de brouillards, de bobards et de canulars, comme clé nouvelle d’une mythologie centre-européenne entre intime et politique, entre Aventure et Histoire. x Parution : 19  août 2020 Hier encore, j’ai rêvé que je maniais un sabre, en courant à reculons, dans la nuit. C’est un rêve fugitif qui me hante … Lire la suite

Note de lecture : « La barbe du renne » (Olivier Noël)

La belle idée du seul et unique timbre lapon créé dans les années 1930, gâchée par un traitement d’une lourdeur rare et par un humour aussi permanent qu’hasardeux. x Publié en 1999 aux éditions La Différence, le premier roman d’Olivier Noël, cinéaste et documentariste ayant vécu quatre ans à Helsinki après des études d’économie et … Lire la suite

Note de lecture bis : « En territoire Auriaba » (Jérôme Lafargue)

Creuser merveilleusement l’énigme des loups solitaires. x L’une de mes anciennes compagnes prétendit lors d’une fin d’après-midi cotonneuse au bord de l’eau que nos âmes cheminaient seules, qu’il fallait accepter ce que la vie nous envoyait et poursuivre sa route vaille que vaille. J’ironisai alors sur la tristesse de cette remarque, et ne manquai pas … Lire la suite

Note de lecture : « Ici ou là-bas » (Jérôme Baccelli)

Un surprenant vrai-faux roman d’espionnage autour des secrets de Saint-John Perse pour éprouver les perspectives de la mondialisation heureuse, entre expatriations et exils. x Le soldat lorsqu’il entre en résistance abandonne son poste, pas son arme. L’exemplaire d’Exil auquel je me cramponne dans la petite salle de réunion où nous attendons de connaître notre sort … Lire la suite

Note de lecture : « Polaris » (Fernando Clemot)

Que s’est-il passé exactement à bord de ce navire de prospection de la Centrale, ancré devant l’île arctique Jan Mayen ? Une angoissante plongée glacée au cœur de certaines ténèbres. x Les voix se taisent et sur le pont les bruits s’estompent : je peux enfin méditer sur la nature de la pièce où je … Lire la suite

Note de lecture : « L’île aux troncs » (Michel Jullien)

Dans la glace et l’horreur, le feu et l’humour, l’incroyable odyssée d’une colonie de mutilés soviétiques de la deuxième guerre mondiale. x Et le travelling des hommes-souches se prolongeait, nouveau foyer, vingt-deuxième cellule, voici justement celle d’après, la vingt-troisième, celle de Pavel Tchechnev devant laquelle on parlait bas, Pavel des petits soins qui apportait la … Lire la suite