☀︎
archives

Destruction des Juifs d’Europe

Ce tag est associé à 4 articles

Note de lecture : « Austerlitz » (W. G. Sebald)

Exhumer le passé à partir de ses traces. Le roman vertigineux et admirable d’après la catastrophe. x   Dans cet ultime roman de W.G. Sebald publié en 2001, traduit en 2002 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, le narrateur part en voyage comme dans «Les anneaux de Saturne», pour échapper à un  malaise … Lire la suite

Note de lecture : « Les émigrants » (W. G. Sebald)

L’exil inguérissable et le retour inéluctable des souvenirs. x Ce récit ponctué de photographies de l’auteur, publié en 1992, et traduit en 1999 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, juxtapose les biographies littéraires de quatre hommes hantés par des fantômes de souvenirs indéfinissables, indéfinissables sans doute car l’horreur ne peut être dite frontalement. … Lire la suite

Note de lecture : « Chez eux » (Carole Zalberg)

Peine et métamorphose d’une enfant juive cachée.   «Tous les hivers de la guerre se confondent en un unique trajet de gel et de sel, aller-retour deux fois par jour, de la gare jusqu’à l’école. Sortir du sommeil emplumé sous la couette, se glisser dans les vêtements glacés. Pour la toilette, dans la cour la … Lire la suite

Note de lecture : « illska » (Eiríkur Örn Norđdhal)

À la fois glaçante et hilarante, la traque échevelée de la nature du racisme populiste européen et du point Godwin. x Publié en 2012 en Islande, à paraître en septembre 2015 en français chez Métailié dans une traduction de Éric Boury, le quatrième roman de Eiríkur Örn Norđdahl, à l’origine principalement poète, fut celui de … Lire la suite