☀︎
archives

Désindustrialisation

Ce tag est associé à 8 articles

Lecture BD : « Psychonautes » (Alberto Vázquez)

Une fable poétique et cruelle de la désindustrialisation, du désastre écologique, de la différence et du besoin vital d’échappée. Un choc émotionnel et esthétique. x Une petite ville portuaire, sinistrée par le chômage depuis que la pêche, activité historique, s’est raréfiée dans des eaux voisines de plus en plus polluées, et que les conserveries, principaux … Lire la suite

Note de lecture : « Ce qu’il faut de nuit » (Laurent Petitmangin)

Mêlant intimement le personnel et le social dans le drame feutré puis violent d’une famille presque ordinaire, formée d’un père et de ses deux fils, tous trois plutôt taiseux, un superbe premier roman, bouleversant et pudique, cruel et beau. x Fus s’arrache sur le terrain. Il tacle. Il aime tacler. Il le fait bien, sans … Lire la suite

Note de lecture : « Bois II » (Élisabeth Filhol)

Le bref temps d’une séquestration de prédateur impavide, le choc des temps courts et des temps longs, dans l’ardoise ancienne et dans l’aluminium nouveau. x Des boues noires en dépôt dans des eaux peu profondes par quarante degrés de latitude sud : l’aventure Bois II commence là, au fond de la mer ordovicienne. Dans la … Lire la suite

Note de lecture : « Avant de disparaître » (Sylvain Pattieu)

Fragments de colère, de révolte et d’espoir pour dire l’histoire et la fermeture d’un site emblématique de l’industrie française. x «12 juillet 2012, Aulnay. PSA annonce la fermeture. Depuis vingt ans, depuis Renault-Billancourt, c’est la première grande usine automobile qui ferme […] Un ouvrier s’emporte : « On va être leur cauchemar. » Il y a ceux … Lire la suite

Note de lecture : « Sofia s’habille toujours en noir » (Paolo Cognetti)

Roman mosaïque pour esquisser le portrait d’une femme et d’une Italie changeantes. Un premier roman très attachant. x Ce premier roman de l’écrivain Paolo Cognetti, publié un an avant «Le garçon sauvage» en 2012 (après deux recueils de nouvelles non traduits en français), traduit en 2013 par Nathalie Bauer pour les éditions Liana Levi, évoque l’existence … Lire la suite

Note de lecture : « Fannie et Freddie » (Marcus Malte)

Destins noirs dans des villes sinistrées, des deux côtés de l’Atlantique. x Au moment de la crise des subprimes, Freddie Mac et Fannie Mae possédaient ou garantissaient près de la moitié d’un marché américain des hypothèques, évalué au total à environ 12 000 milliards de dollars : «too big to fail» contrairement aux petits qu’on a laissé choir. … Lire la suite

Note de lecture : « D’acier » (Silvia Avallone)

Portrait dur et tendre d’une jeunesse italienne sans avenir au pied des haut-fourneaux. x Publié en 2010, et en 2011 en français (traduction de Françoise Brun chez Liana Levi), «D’acier» est l’impressionnant premier roman de Silvia Avallone ; il se déroule en 2001, année des attentats du 11 septembre à New-York et du retour au pouvoir … Lire la suite

Note de lecture : « Scintillation » (John Burnside)

Un étonnant thriller poétique dans une friche sociale contaminée de la désindustrialisation britannique. x Publié en 2008, traduit en 2011 par Catherine Richard chez Métailié, le sixième roman de l’Écossais John Burnside, par ailleurs poète couronné de nombreux prix, transforme d’une manière très particulière l’écriture d’un des plus puissants mythes urbains contemporains, celui des disparitions … Lire la suite