☀︎
archives

Désespoir

Ce tag est associé à 20 articles

Note de lecture : « Juste après la vague » (Sandrine Collette)

Après le tsunami, face à l’inexorable montée des eaux, l’impact glacé et pourtant d’une rare tendresse des choix cornéliens et des pulsions dévorantes sur le devenir d’une famille nombreuse tentant de survivre. Une fable liquide sombre et étonnante. x Alors le cordage se tendit d’un coup, et il pensa qu’il avait accroché un tronc d’arbre … Lire la suite

Note de lecture : « Terre promise » (Marc Villard)

Pour échapper à une galère persistante, deux jeunes de Barbès prennent le bus pour Londres, l’estomac repréhensible, et changent de vie sans même le savoir. Cruel et paradoxalement poétique. x Martin, le plus jeune des deux policiers, tire sur les fils de son casque audio. Il en a marre de Julien Doré. Son coéquipier se … Lire la suite

Note de lecture : « Crocs » (Patrick K. Dewdney)

Libre, sauvage et sans espoir, dans la forêt limousine. Impressionnant. x J’avance entre les arbres dégoulinants sur le lit d’aiguilles brunes. La pluie tapote un staccato rapide, jeux liquides dans les frondaisons. Mes pas sont devenus légers et précautionneux depuis que les coutures d’une basket ont lâché, vers le sixième ou septième jour. J’étais trop … Lire la suite

Note de lecture : « Crépuscules » (Joël Casséus)

Aux marges réfugiées, un sublime cantique de la ferraille, de la boue et de l’humanité. x La porte s’ouvre et je vois que c’est le père des jumeaux qui est accompagné par deux individus. J’observe les nouveaux venus un peu mieux et je reconnais la femme enceinte avec un homme qui est visiblement son mari. … Lire la suite

Note de lecture : « Tout aura brûlé (Sidonie Mangin & Lucie Taïeb)

Confort et déchirement, rancœur et violence, folie à trois et poésie x nous ne sommes pas de ceux qu’un régime opprime nos enfants ne se font pas enlever la nuit nos fils ne sont pas torturés dans le secret des geôles ils ne disparaissent pas du jour au lendemain nous ne réclamons pas les corps … Lire la suite

Note de lecture : « Le Temps des immortelles » (Karsten Dümmel)

L’ancienne machine est-allemande à broyer les âmes, dans une spirale d’enfermement intérieur dont se dégage une étrange poésie. x La vieille aciérie était propriété du peuple à l’instar de la rue et du quartier. Seule la ville n’appartenait à personne – elle était déchirée, à l’image du pays et de ses habitants. Reposant encore dans … Lire la suite

Note de lecture : « Sombre aux abords » (Julien d’Abrigeon)

Noirceurs springsteeniennes aux confins de la ville ardéchoise. x Publié en septembre 2016 chez Quidam éditeur, ce recueil de Julien d’Abrigeon réussit une surprenante synthèse entre l’impérissable quatrième album de Bruce Springsteen, « Darkness on the Edge of Town », et un contexte aigu du passage de l’adolescence à l’âge adulte – ou à ce qui pourrait … Lire la suite

Note de lecture : « Tango de Satan » (László Krasznahorkai)

Glaçante et épique dissolution de liens sociaux dans la pluie et la boue hongroises. x Publié en 1985, traduit en français en 2000 dans la collection Du monde entier de Gallimard par Joëlle Dufeuilly, le premier roman du Hongrois László Krasznahorkai me faisait de l’œil depuis longtemps et avec insistance, tant du fait de l’enthousiasme … Lire la suite

Note de lecture : « La grande vie » (Jean-Pierre Martinet)

L’ironie très noire d’une vie qui s’écoule en flaque sordide, entre cimetière Montparnasse et rue Froidevaux. x Publiée en 1979 dans la revue Subjectif de Gérard Guégan, rééditée en 2006 à l’Arbre Vengeur avec une très belle préface d’Éric Dussert, cette longue nouvelle de Jean-Pierre Martinet constitue une parfaite porte d’entrée dans l’univers radicalement pessimiste … Lire la suite

Note de lecture : « Hello and Goodbye » (Athol Fugard)

Le terrible huis clos d’un frère et d’une sœur Afrikaners au cœur de l’apartheid. x Publiée et créée en 1965, adaptée en français en 1987 par Pierre Laville aux éditions Théâtrales / Edilig, la sixième pièce de l’auteur sud-africain anglophone Athol Fugard appartient à sa souple « Trilogie familiale », avec « The Blood Knot » (1961) et « Boesman … Lire la suite