☀︎
archives

Dérive

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Quitter Londres » (Iain Sinclair)

Le somptueux point provisoirement final de l’arpentage d’un Londres désormais disparu. x J’étais venu ici – et j’allais bientôt reprendre la marche, sans savoir encore pour où – car j’avais le sentiment que Londres, où j’habitais depuis cinquante ans, affrontait une force centrifuge qui confinait à l’anéantissement ; et j’étais incapable de dire exactement où, … Lire la suite

Note de lecture : « Suburbia » (Bruce Bégout)

Une formidable somme philosophique et anthropologique autour du sens du suburbain contemporain. x Publié en 2013 chez Inculte, cet ouvrage représente une formidable somme à date du travail souvent inclassable, mais toujours profondément roboratif, de Bruce Bégout. Structurant un ensemble de sources et d’inspirations qui sous-tendent toute son œuvre ou presque, on trouvera ici, dans … Lire la suite

Note de lecture : « Frankenstein délivré » (Brian W. Aldiss)

Tenter de faire advenir un autre possible au moment où se crée le mythe de Frankenstein. x RELECTURE Faites paraître blêmes le vaincu et le conquis, avec des sourcils relevés et froncés, et remplissez la peau, au-dessus des sourcils, de lignes de douleur ; aux côtés du nez, montrez les sillons qui forment un arc … Lire la suite

Note de lecture : « Soleil gasoil » (Sébastien Ménard)

D’une force rare, un « Sur la route » orbitant autour de la Méditerranée, dans l’asphalte, le carburant et la poussière d’humanités perdues. x 39 fantômes Qui vont sur des pistes défoncées Carpates traversent des campements de fortune cabanes en plastique feux de camp – la caisse carcasse elle file torrent de boue la carlingue elle frotte … Lire la suite

Note de lecture : « La légende » (Philippe Vasset)

Revoir les vies de saints, ajuster le sacré au désir de l’époque, en une puissante et dérisoire dérive symbolique. x x x Vingt ans dans la sainteté. Trop tard pour changer de branche. Et puis, quoi d’autre ? Sans froc, ma vie est une portée sans clef. Je survis en jouant les guides place Saint-Pierre, … Lire la suite

Note de lecture bis : « Des monstres littéraires » (Jérôme Orsoni)

Enchâsser les niveaux de récit en un jeu très sérieux, pour transformer les théories en objets et personnages littéraires. x Mais qui a dit qu’il fallait aimer la littérature ? Lorsqu’elle est l’objet même du récit, le risque pris est vite énorme. Jorge Luis Borges, ou plus près de nous, Roberto Bolaño et Enrique Vila-Matas, … Lire la suite

Note de lecture : « Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines » (sous la direction d’Olivier Christin)

Traquer les variations historiques, géographiques et politiques du sens des mots à travers 25 concepts européens. x Publié en 2010 chez Métailié, cet ouvrage collectif construit sous la direction d’Olivier Christin, le « Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines » (il s’agit en fait d’un tome 1, car l’entreprise a été poursuivie en mai 2016), témoigne … Lire la suite

Note de lecture : « Comment rêvent les morts » (Lydia Millet)

L’histoire poétique, acide et curieusement drôle d’un singulier chemin de Damas. x Publié en 2008, traduit en français en 2011 par Barbara Schmidt dans la collection Lot 49 du Cherche-Midi, le sixième roman de l’Américaine Lydia Millet (qui sera « suivi » – nous y reviendrons – par « Lumières fantômes » et par « Magnificence », qui sort ce mois-ci … Lire la suite

Note de lecture bis : « Pas Liev » (Philippe Annocque)

Osciller entre comprendre et se conformer, jusqu’à la folie. x x Publié en octobre 2015 chez Quidam, ce nouveau texte de Philippe Annocque use presque en secret de quasiment tout ce que l’auteur a écrit précédemment pour pousser toujours plus loin la mise en fiction poétique et déstabilisante du choc organisé entre conformisme social et … Lire la suite

Note de lecture : « Paris insolite » (Jean-Paul Clébert & Patrice Molinard)

L’exploration poétique et crue des marges du Paris de 1950 – et de toujours, peut-être. x Publié en 1952, somptueusement réédité chez Attila en 2009, le premier récit / essai de Jean-Paul Clébert est l’un de ces ouvrages qui marquent durablement une lectrice ou un lecteur. Dans les 350 pages de ce « roman aléatoire », ainsi … Lire la suite