☀︎
archives

Dérive

Ce tag est associé à 21 articles

Note de lecture bis : « Okuribi – Renvoyer les morts » (Hiroki Takahashi)

L’inquiétude fondamentale du dérèglement et de la violence potentielle au cœur de la tranquillité bucolique. Un somptueux cauchemar secret adolescent. x Ayumu était arrivé dans cette région au début du printemps, quand il gelait encore au petit matin. Son père, employé d’une société de commerce, était régulièrement muté et les déménagements se succédaient, la famille … Lire la suite

Note de lecture : « Maraude(s) » (Dilem & Bri)

Sous le signe du combat toujours recommencé, du bonheur de vivre différemment et de l’utopie radicale, une vigilante et joyeuse dérive à deux par les rues et les places de la Commune imaginaire de Belleville. x Premier départ de nos maraudes, place Krasucki, sous le Micocoulier, increvable et déjà centenaire. Une fin d’après-midi, des oiseaux … Lire la suite

Note de lecture : « Une vie psychosomatique » (Carl Watson)

Passer le récit mythique et psychologique du couple contemporain au tamis de la vie matérielle et au crible du délire à deux : le scalpel langagier de Carl Watson se déchaîne et nous enchante. x Le calendrier avait joué son coup : les cartes avaient été battues si longtemps qu’elles s’étaient elles-mêmes réorganisées en un … Lire la suite

Note de lecture : « Next Level » (Thomté Ryam)

La redoutable mise en abîme de la dérive addictive somme toute fort logique d’un jeune homme dans un jeu vidéo mondial de type Grand Theft Auto. Cruel, hilarant et inquiétant. x Je me présente. Je m’appelle Martial. J’ai vingt et un ans et je viens d’un village de la France d’en bas à gauche, à … Lire la suite

Note de lecture : « Les employés » (Olga Ravn)

Les 99 dépositions des humains et des ressemblants de l’équipage du six millième vaisseau, posé sur la planète où ont été découverts les Objets, pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Somptueux d’intelligence et de poésie décalée, de spéculation hybride et d’étrangeté. x Les dépositions suivantes ont été recueillies pour donner un aperçu des … Lire la suite

Note de lecture : « Appartement 816 » (Olivier Bordaçarre)

Dans le filet serré de la sécurité sanitaire et sociale, le huis clos ravageur, conté à même les murs, d’une famille presque ordinaire. Un tour de force justement terrifiant. x Vérification faite sur le calendrier : on va bientôt entamer le sixième mois d’Isolement Général Total (un IGT qui a succédé à six mois d’IGSP … Lire la suite

Note de lecture : « Manu militari ? » (Tristan Leoni)

Luttant intelligemment contre les caricatures de toute nature, une captivante analyse marxisante de ce qu’est l’armée française d’aujourd’hui. x Nous sommes, paraît-il, « en guerre ». Dans ces rues de Paris où jusque-là les militaires déambulaient paisiblement a même résonné le tac-tac caractéristique de la kalachnikov. La guerre, qu’elle soit civile, continentale ou mondiale, refait progressivement surface … Lire la suite

Note de lecture : « Monde ouvert » (Adrien Girault)

Deux gardiens d’un otage indistinct en échappée étrange, juste avant la fin d’un certain monde. Mystérieux, poétique et décapant. x La route était mauvaise, tournoyait et, surtout, était couverte d’une fine couche de gravier. Le moteur de la Xantia surchauffait, et parfois même rugissait, indiquant sans doute un passage de rapport mal maîtrisé? La voiture … Lire la suite

Note de lecture bis : « Un monde sans rivage » (Hélène Gaudy)

D’une expédition polaire maladroite, disparue corps et biens, extraire, en s’appuyant sur quelques photographies miraculeusement retrouvées, une puissante poétique de la limite, du vide et de la glace résonnant en nous. x Parfois, une image rompt l’accord tacite passé avec toutes les autres – les voir comme des surfaces, comme des souvenirs, accepter que ce … Lire la suite

Note de lecture : « Quitter Londres » (Iain Sinclair)

Le somptueux point provisoirement final de l’arpentage d’un Londres désormais disparu. x J’étais venu ici – et j’allais bientôt reprendre la marche, sans savoir encore pour où – car j’avais le sentiment que Londres, où j’habitais depuis cinquante ans, affrontait une force centrifuge qui confinait à l’anéantissement ; et j’étais incapable de dire exactement où, … Lire la suite