☀︎
archives

Dépression

Ce tag est associé à 16 articles

Note de lecture : « La succession » (Jean-Paul Dubois)

D’une absurde famille marquée par le suicide à Toulouse à la pelote basque pro à Miami, et retour. Curieux et déchirant. x Publié en août 2016 à l’Olivier, le vingt-et-unième ouvrage de Jean-Paul Dubois ne surprendra sans doute pas beaucoup les familiers de son œuvre, qui seront prompts à noter les signes de reconnaissance qui … Lire la suite

Note de lecture : « Le voyage de Hanumân » (Andreï Ivanov)

Un récit, vu de l’intérieur, de «l’encampement du monde» et un choc littéraire de grande magnitude. x «J’attends d’une œuvre littéraire une nouveauté pour moi-même, quelque chose qui, même légèrement, me modifie, quelque chose qui me rende conscient d’une “possibilité“ de la réalité, ni encore pensée, ni encore consciente : d’une nouvelle possibilité de voir, de … Lire la suite

Note de lecture : « Le mystère des trois frontières » (Éric Faye)

L’ethnologie et la randonnée forestière au contact du mythe dans toute son inquiétante puissance. x Publié en 1998 au Serpent à Plumes, le troisième roman d’Éric Faye, trois ans après son premier, « Le général Solitude » (1995), développe par un autre angle d’approche la curieuse atmosphère discrètement fantastique et profondément inquiétante qui caractérisait d’emblée son écriture. … Lire la suite

Note de lecture : « Dictionnaire du roman policier nordique » (Thierry Maricourt)

Loin des clichés rapides assenés ces dernières années, une bien belle étude du « polar nordique ». x Publiée en 2010 aux éditions Encrage, dont la solidité des propositions fait souvent merveille, cette étude en forme de dictionnaire devrait enchanter le lecteur curieux. En effet, loin des innombrables articles sur le sujet ayant pullulé (tout particulièrement depuis … Lire la suite

Note de lecture : « Rien n’est crucial » (Pablo Gutiérrez)

Magui et Lécou, enfants des marges espagnoles, à l’assaut improbable et paradoxalement amoureux du monde contemporain. x x Publié en 2010, traduit en français en 2016 par Florence Cuillé chez Christophe Lucquin, le deuxième roman de l’Espagnol Pablo Gutiérrez parvient à inventer un extraordinaire langage usant du regard d’enfants mutants à bien des égards pour … Lire la suite

Note de lecture : « Les invécus » (Andréas Becker)

Un accident mortel qui place une vie entre de cauchemardesques parenthèses : écrire l’invécu. x Publié début avril 2016 aux éditions de La Différence, le quatrième roman d’Andréas Becker poursuit en beauté, en inventant à nouveau le langage ad hoc nécessaire, outil développé dans la douleur et l’entrechoc pour tenter de répondre à la terrible … Lire la suite

Note de lecture : « Milo » (David Bosc)

Revenir sur les lieux dévastés de l’enfance, et tenter de renouer avec le monde. x Milo est revenu dans le village de son enfance, se soumettant à un bannissement aux visées obscures, sans doute pour fuir un monde trop mauvais et trop séducteur, pour tenter de se relever d’un gouffre dépressif, dans le désert de … Lire la suite

Note de lecture : « Opération Shylock » (Philip Roth)

Comment se débarrasser d’un double maléfique ? Un roman brillant de Philip Roth, au sommet de son art. x L’écrivain Philip Roth se retrouve en dépression en 1988 suite à la prise d’Halcion, un somnifère aux effets secondaires très négatifs, qui provoque en particulier des troubles d’identité. Encore fragile alors qu’il se remet à peine … Lire la suite

Note de lecture : « Herzog » (Saul Bellow)

Plongée dans les monologues intérieurs tourbillonnants d’Herzog, héros pléthorique et sentimental, pour un très grand roman américain. x Avec «Herzog», ce roman exceptionnel publié en 1964, d’une incroyable modernité par son propos et son style, Saul Bellow a certainement inspiré de nombreux cinéastes et écrivains, Woody Allen et Philip Roth entre autres. Il nous fait ici … Lire la suite

Note de lecture : « Bleu éperdument » (Kate Braverman)

Onze belles nouvelles, très dures et très tendres, de Los Angeles et de la chute, du sursaut vital et de la poésie. x Publié en 1990, le premier recueil de nouvelles de Kate Braverman, dont j’ai tant aimé le curieux roman « Lithium pour Médée » (1979), était inédit en français. Augmenté de deux nouvelles (« Nuit païenne » … Lire la suite