☀︎
archives

Décryptage

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Mon jeune grand-père » (Philippe Annocque)

Décryptage indiciaire et familial d’une correspondance matérielle d’un « poilu » emprisonné, tour de force de construction spéculative d’un récit à visées multiples. x La carte est beige et d’un format légèrement inférieur à celui d’une carte postale de vacances – format encore familier aux personnes de ma génération mais pour combien de temps encore ? Alors … Lire la suite

Note de lecture : « Discernement » (Guillaume Contré)

Un rusé dispositif d’exploration des frontières et des seuils, déguisé en promenade vespérale anodine et pleine de doutes. x Que s’était-il passé ? L’heure était étrange : lorsque la nuit n’est pas jour et que le jour n’est pas nuit. Une lumière diffuse régnait, on n’aurait pas su dire si électrique ou naturelle, comme répandue … Lire la suite

Note de lecture bis : « La bibliothèque de Hans Reiter » (Jean-Yves Jouannais)

Le sens réel de la guerre – et de sa farce – peut-il se dissimuler dans une collection obsessionnelle, folle et tronquée ? Vertigineux. x À 4 heures du matin, un taxi vint me prendre en bas de chez moi. Les rues étaient désertes. On n’entendait que les arbres violentés par des bourrasques discontinues. Un … Lire la suite

Note de lecture : « Tablée » suivi de « Fraternité » (Pierre Michon)

En 25 pages d’exégèse picturale, une extraordinaire leçon d’anthropologie sociale et de politique des corps assemblés. x On sait tout de Manet. De l’homme appelé Manet et de la peinture de Manet. On ne peut y ajouter que des bricoles diverses. C’est dans ce divers que je vais me tenir, en pensant à une réflexion … Lire la suite

Note de lecture : « André Breton – Quelques aspects de l’écrivain » (Julien Gracq)

Sur André Breton, la première grande œuvre critique de Julien Gracq. x Écrite en 1946 durant quelques mois de relâche entre deux affectations de l’Éducation Nationale, publiée en 1948 chez José Corti, cette étude sur André Breton est la première grande incursion de Julien Gracq dans la critique littéraire. Comme cela fut noté à l’époque, … Lire la suite

Note de lecture : « Nébuleuses » (Andréas Becker)

Inventer, en l’arrachant au souvenir et au fantasme, le langage cathartique de la folie et de la meurtrissure elles-mêmes. x Publié en 2013 aux éditions La Différence, le deuxième roman d’Andréas Becker poursuit le travail proprement incroyable accompli un an plus tôt dans « L’effrayable », explorant les limites de la langue que peut et que doit … Lire la suite