☀︎
archives

David Peace

Ce tag est associé à 16 articles

Note de lecture : « Le football – Ombre et lumière » (Eduardo Galeano)

Football : le beau jeu, la marchandise et la politique, depuis les origines ou presque. x Publié en 1995, traduit en français en 1997 par Jean-Marie Saint-Lu chez Climats, puis en 2014, pour une édition fortement augmentée, chez Lux, avec une préface de Lilian Thuram, cette série historique d’essais consacrés au football, principalement à travers … Lire la suite

Note de lecture : « Le livre de l’homme » (Barry Graham)

Souvenirs hyperréalistes du Glasgow des années 1980 sur les traces d’un ami écrivain disparu. Un choc nécessaire, brutal et lumineux.   Après la mort de son ami Mike Illingworth, écrivain toxicomane décédé du sida et dans la misère, son ami Kevin Previn retourne à trente-cinq ans dans sa ville natale, Glasgow, en vue de réaliser … Lire la suite

Note de lecture : « Le plus beau but était une passe – Écrits sur le football » (Jean-Claude Michéa)

Une incisive critique de l’économie politique actuelle, à partir de l’évolution du football depuis 30 ans. x x Réédités en 2014 chez Climats sous une forme enrichie et augmentée, ces « Écrits sur le football » du philosophe Jean-Claude Michéa constituent un ensemble particulièrement précieux, à plusieurs titres. En associant « Nous sommes tous des mendiants du beau … Lire la suite

Je me souviens de : « Jouer juste » (François Bégaudeau)

Le « jeu à la nantaise » comme rare moment d’écriture et de politique. x Cela faisait presque quatre mois que je n’avais pas écrit une micro-note « Je me souviens » sur ce blog (depuis le « Plume » d’Henri Michaux, en fait), et il me fallait inaugurer cette rubrique un peu spéciale pour 2016. Ce fut donc en 2003, … Lire la suite

Note de lecture : « Les jours d’après » (Jérôme Leroy)

Quinze nouvelles poignantes ou saisissantes, échos d’une civilisation crépusculaire. x Paru en mars 2015 aux éditions de La Table Ronde, dans la collection La Petite Vermillon, ce recueil permet de retrouver avec délectation, ou de découvrir, le talent de Jérôme Leroy pour dire le regret des printemps insouciants, la nostalgie poignante face à l’ultralibéralisme et la … Lire la suite

Note de lecture : « Synchronicité » (Stéphanie Benson)

Objet hybride dans le parcours de Stéphanie Benson, pour une bonne lecture. x Reconnue presque immédiatement comme une voix majeure du polar noir à la sortie de « Une chauve-souris dans le grenier » en 1995, Stéphanie Benson, alors installée en France depuis longtemps, publiait ce « diptyque de Liverpool », regroupant « Si sombre Liverpool » et « Brumes sur la … Lire la suite