☀︎
archives

David Peace

Ce tag est associé à 21 articles

Note de lecture : « Béton rouge » (Simone Buchholz)

Magnifique septième enquête de la procureure hambourgeoise Chastity Riley, avec toujours cette écriture hautement atypique et foncièrement réjouissante. x La pluie érige des murs dans la nuit. Ils tombent du ciel comme des miroirs, reflétant et déformant la lueur bleue du gyrophare de la voiture de patrouille. Tout tourne en rond. La rue émane de … Lire la suite

Note de lecture : « Nuit bleue » (Simone Buchholz)

À Hambourg, une enquêtrice judiciaire qui sort résolument de l’ordinaire, servie par une écriture magnifiquement inhabituelle dans le roman policier. x Un coup de pied dans le rein droit, tu tombes à genoux. Un dans le ventre, tu t’écroules. Encore un dans le rein, à gauche cette fois, faut que le calme revienne rapidement. Puis … Lire la suite

Note de lecture : « L’île batailleuse » (Nicolas Rozier)

Narration captivante et malicieuse d’une véritable aventure géographique, et invention simultanée d’une langue rusée apte à véhiculer l’essence de l’obsession artistique, sous le signe de l’énergie créatrice. Un très grand roman plein de surprises. x La France traversée comme une terre sauvage, Koenig y pensait depuis l’Afrique. À l’avance, il rayait les grandes villes. Débarqué … Lire la suite

Note de lecture : « La trilogie de Brighton » (Peter Guttridge)

Politique, crime et secrets familiaux dans la bonne ville de Brighton, sur plus de soixante ans : une somptueuse saga policière et humaine. x PROLOGUE BRIGHTON GAZETTE, SAMEDI 23 JUIN 1934 EFFROYABLE DÉCOUVERTE À BRIGHTON UN CORPS DANS UNE MALLE UNE FEMME DÉCOUPÉE EN MORCEAUX SCOTLAND YARD EST SUR L’AFFAIRE En début de semaine, la … Lire la suite

Note de lecture : « Le Théâtre des paroles » (Valère Novarina)

Neuf textes dits « théoriques » de Valère Novarina sur son théâtre et sur le théâtre, neuf étincelles d’intelligence littéraire et de souffle continu, neuf œuvres à part entière. x RELECTURE L’acteur n’exécute pas mais s’exécute, interprète pas mais se pénètre, raisonne pas mais fait tout son corps résonner. Construit pas son personnage mais s’décompose le corps … Lire la suite

Note de lecture : « L’ange rouge » (François Médéline)

À Lyon, une série de crimes atroces aux multiples lignes de fuite met sous tension une équipe de police quelque peu atypique. Sombre et réjouissante, une haletante poursuite de certaines faces obscures de la capitale des Gaules. x x Le hors-bord de la brigade fluviale s’est élancé sur le Rhône. Mamy était calée sur la … Lire la suite

Note de lecture : « La tombe des lucioles » (Nosaka Akiyuki)

Deux redoutables nouvelles de 1967-1968 : la mort de faim de deux enfants en 1945, vingt ans avant le succès mondial de son adaptation en dessin animé, et l’auto-humiliation face à l’Amérique, vingt ans après la « fin » de la guerre. x Dos voûté en appui contre le béton dénudé sous la mosaïque tombant en capilotade … Lire la suite

Note de lecture : « J’étais Dora Suarez » (Robin Cook)

Un classique contemporain du roman (très) noir. Une merveille d’écriture de la violence et de l’empathie paradoxale. Une ode déjantée et pourtant très maîtrisée aux victimes des meurtres les plus sordides. x RELECTURE En même temps, de grands changements s’opéraient en lui. Du point de vue de l’âge, tel que nous le concevons, Roatta n’avait … Lire la suite

Note de lecture : « Du polar » (François Guérif & Philippe Blanchet)

Joie passionnante d’un parcours dans le polar en compagnie d’un grand lecteur et éditeur. x RELECTURE Ce livre passionnant, publié en 2013 chez Rivages, représente le montage, quasiment au sens cinématographique du terme, des dizaines d’heures d’entretiens conduites tout au long de l’année 2012 par Philippe Blanchet auprès de François Guérif, mêlant considérations autobiographiques, réflexions, … Lire la suite

Note de lecture : « Surface de réparation » (Olivier El Khoury)

Un beau brin d’humour et de décalage à propos d’apprentissage et d’obsession, en matière de football comme ailleurs. x C’est pas qu’il m’aimait pas mon père, ou qu’il était pas heureux de me voir arriver, non. C’est pas pour ça qu’il a pesté quand il a appris la nouvelle. J’arrivais au mauvais moment, tout simplement. … Lire la suite