☀︎
archives

Curiosité

Ce tag est associé à 19 articles

Note de lecture : « Aquariums » (J.D. Kurtness)

Roman de passions joliment dévorantes et d’éducations atypiques bien digérées, de transmissions essentielles à travers les âges et d’écosystèmes en phase avancée de décomposition, « Aquariums » réussit le pari rare d’un pessimisme apocalyptique transformé sous nos yeux en paradoxal principe Espérance. x Mon projet de doctorat consistait à reproduire les conditions de vie du récif de … Lire la suite

Note de lecture : « Steven Soderbergh, anatomie des fluides » (Pauline Guedj)

Une lumineuse analyse des fils conducteurs de l’une des œuvres les plus protéiformes en apparence au sein du cinéma contemporain. x Cannes, mai 1989. Le festival ouvre ses portes dans quelques jours. L’heure est à l’excitation et au soulagement. Deux événements ont failli perturber la tenue de cette quarante-deuxième édition. Plusieurs mois auparavant, le réalisateur … Lire la suite

Note de lecture : « L’amour du cinéma m’a permis de trouver ma place dans l’existence » (Bertrand Tavernier)

Un exceptionnel entretien de 80 pages à propos de cinéma américain, de cinéma en général, de vie et de bien d’autres choses essentielles. x Pour ouvrir la nouvelle édition d’Amis américains en 2019, la somme exceptionnelle qu’il consacre à son expérience personnelle du cinéma des États-Unis et de ses motrices et moteurs, Bertrand Tavernier a … Lire la suite

Note de lecture : « Les urgences d’un historien » (Christian Ingrao & Philippe Petit)

Dans un long et dense entretien avec un historien contemporain, toute la vélocité de la curiosité, de la soif de savoir et de l’audace conceptuelle, à partager et expliquer. x C’est en avril 2019 qu’est paru aux éditions du Cerf un curieux petit livre particulièrement original et éclairant : en une grosse centaine de pages, … Lire la suite

Note de lecture : « Nina Hagen interprète Bertolt Brecht » (Lilian Auzas)

Une magnifique biographie de Nina Hagen, construite et orientée autour du lien artistique à facettes multiples entretenu avec Bertolt Brecht et son œuvre. x Les mains de Nina Hagen La première fois que j’ai vu Nina Hagen, j’ai été frappé par ses mains. Nous discutions dans l’arrière-cour du Berliner Ensemble et je me disais, en … Lire la suite

Note de lecture : « La chauve-souris se cogne un mètre avant le mur » (Olivier Hervy)

Traquer l’incongru dans le quotidien, le paradoxe dans le disjoint, pour en extraire des aphorismes rieurs ou méditatifs. x Depuis 2007 et ses « Expertises », Olivier Hervy nous enchante régulièrement de ses recueils d’aphorismes, construisant au fil des années un extraordinaire clin d’œil au long cours, qui rivalise aisément de machiavélisme discret, quoiqu’utilisant le plus souvent … Lire la suite

Note de lecture : « La part des nuages » (Thomas Vinau)

Pas seulement la part, mais le parti pris des nuages. x mal Un cornichon de la taille d’un immeuble… Une femme à six pattes… Les traces de pieds d’un ogre… Un crocodile  qui se mouche… Et un tracteur en train de fonde comme du beurre… Une citrouille avec des cornes… Un cow-boy qui rugit et … Lire la suite

Je me souviens de : « Les douze corbeaux » (Otfried Preussler)

Une terrifiante et belle légende allemande adaptée pour la jeunesse. x Cet ouvrage « pour la jeunesse » du grand spécialiste allemand Otfried Preussler (1923-2013), publié en 1971 et traduit en français en 1973 par Évelyne Jeitl dans la collection Safari Signe de Piste des éditions Alsatia (réédité en 1994 au Livre de Poche Jeunesse sous le titre … Lire la suite

Note de lecture : « Pourquoi lire les classiques » (Italo Calvino)

Un trésor à propos de trésors : la puissance toujours neuve du « classique ». x RELECTURE C’est en 1991, six ans après la mort d’Italo Calvino, qu’est paru ce recueil désormais illustre (« classique », presque évidemment), regroupant brefs essais et articles publiés initialement entre 1954 et 1985 dans divers supports (journaux, conférences et préfaces, principalement), tous chapeautés … Lire la suite

Note de lecture : « Rabot » (Adrien Girault)

Miracle d’implicite en lisière du fantasme, féodalité rurale et apocalypse urbaine : fuir, vivre à genoux ou mourir debout ? x Mamie, moi. Ma mère en attente. Et la table. Évidemment, manies obligent, chacun s’assoit sur sa chaise, à sa place, dont l’assise en paille est recouverte d’un tablier rouge. De quoi on parle ? … Lire la suite