☀︎
archives

Culpabilité

Ce tag est associé à 11 articles

Note de lecture : « Dans la forêt du hameau de Hardt » (Grégory Le Floch)

Fuite circulaire et affrontement de la vérité d’un traumatisme : une magie incantatoire entre Forêt-Noire et Calabre. x La crise me jeta hors de chez moi, dit-il, alors que, depuis le matin, je marchais à grandes enjambées à travers les pièces du rez-de-chaussée, ne sachant quoi faire pour apaiser cette crise qui me venait, pourtant … Lire la suite

Note de lecture : « Bouche creusée » (Valérie Cibot)

Le drame, la rumeur multiforme, la narration métaphorique et sinueuse : une splendeur d’écriture. x x Mes voisins et amis, dont les fenêtres donnent aussi sur votre jardin, se scotchent à leurs vitres en se poussant du col. Ensuite vous rajoutez la paille et les feuilles mortes, vous arrosez, un coussin végétal se solidifie dans … Lire la suite

Note de lecture : « Anti-glace » (Stephen Baxter)

Une petite fantaisie technologique au parfum steampunk et allégorique x x C’est à l’inauguration de la Nouvelle Grande Exposition, le 18 juillet 1870, que je fis la connaissance de Josiah Traveller en personne, même si j’avais entendu pendant mon enfance les histoires que racontait mon frère Hedley sur les diableries perpétrées par l’anti-glace de ce … Lire la suite

Note de lecture : « La voix des morts » (Orson Scott Card)

« La stratégie Ender » est avant tout (mais pas uniquement, loin de là) un roman d’apprentissage impliquant des enfants et des adolescents dans un contexte d’école militaire, face à une menace d’annihilation de l’humanité. « La voix des morts », qui en constitue la suite, est avant tout (mais pas uniquement non plus, très loin de là) une … Lire la suite

Note de lecture : « Le bon frère » (Chris Offutt)

Même en disparaissant, peut-on réellement s’échapper ? Un somptueux et subtil roman entre Kentucky et Montana. x Publié en 1997, traduit en français en 2000 par Freddy Michalski dans La Noire de Gallimard, puis réédité en 2016 chez Gallmeister, le premier roman de Chris Offutt (qui se trouve être le fils d’Andrew J. Offutt, auteur … Lire la suite

Note de lecture : « Les invécus » (Andréas Becker)

Un accident mortel qui place une vie entre de cauchemardesques parenthèses : écrire l’invécu. x Publié début avril 2016 aux éditions de La Différence, le quatrième roman d’Andréas Becker poursuit en beauté, en inventant à nouveau le langage ad hoc nécessaire, outil développé dans la douleur et l’entrechoc pour tenter de répondre à la terrible … Lire la suite

Note de lecture : « L’interlocutrice » (Geneviève Peigné)

Les poignants messages d’un au-delà d’Alzheimer, inscrits dans les marges de romans populaires, et les questions qu’ils nous posent. x Publié en septembre 2015 au Nouvel Attila, ce livre bref et intense (110 pages en incluant une abondante iconographie) de Geneviève Peigné propose à la lectrice et au lecteur de partager une expérience hors normes, … Lire la suite

Note de lecture : « J’ai vu un homme » (Owen Sheers)

Roman poignant de la fatalité et de la culpabilité, un peu affaibli par quelques facilités. x Publié en 2015, traduit en français fin août 2015 par Mathilde Bach chez Rivages, le deuxième roman du Gallois Owen Sheers, après son « Résistance » acclamé en 2007 (l’auteur s’étant dans l’intervalle largement consacré à la poésie et au théâtre), … Lire la suite

Invité du Blog : Éric Bonnargent, à propos du « Tunnel » de William H. Gass

Inaugurant une nouvelle rubrique du blog, en une sorte d’écho aux soirées « Libraire d’un soir » de notre librairie Charybde, qui proposent chaque mois à un intervenant que nous apprécions tout particulièrement, auteur, éditeur, traducteur ou chroniqueur, de présenter sept textes qu’il affectionne, et qui ne soient pas parmi les « siens », ce billet résonne donc avec … Lire la suite

Note de lecture : « Le livre de ma mère » (Albert Cohen)

Rage et regret à surmonter pour extraire de l’enfance et de la mère les munitions nécessaires, en un chant d’amour paradoxal. x C’est grâce à Brahim Metiba et à son magnifique « Ma mère et moi » que j’ai pu, pour la première fois, surmonter la curieuse réticence qui me poursuit depuis bien des années vis-à-vis d’Albert … Lire la suite