☀︎
archives

Critique littéraire

Ce tag est associé à 70 articles

Note de lecture : « Winter is coming » (William Blanc)

Riche en pistes à explorer, une passionnante incursion dans la politique de la fantasy, trop brève pour ne pas s’exposer à certaines caricatures. x Publié en 2019 chez Libertalia, le bref essai de William Blanc, « Winter is coming », explicitement sous-titré « Une brève histoire politique de la fantasy », constitue une passionnante introduction à une problématique de … Lire la suite

Note de lecture : « La littérature inquiète » (Benoît Vincent)

Tout ce qui se joue dans l’interstice prolifique entre lire et écrire. Un texte passionnant et essentiel. x Le nom propre est le nom de nom.L’économie du nom, on ne peut la faire. Faire le nom, dire le nom, c’est non seulement réciter sa leçon de choses, faire son herbier de fleurs, mais c’est surtout … Lire la suite

Note de lecture : « Alma a adoré – Psychose en héritage » (Sébastien Rongier)

Traquer l’effet Psycho hitchcockien dans le cinéma et les arts, jusqu’à aujourd’hui. Impressionnant de ruse et de vélocité. x « Alma a adoré ça ». C’est la phrase que lance Alfred Hitchcock à Joseph Stefano après la lecture de son scénario tiré du roman de Robert Bloch. Alma est la femme d’Hitchcock. Robert Bloch est l’auteur de … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 12 : « Rouge »

Rouge, flamboyant, sanglant ou en colère, mais toujours foisonnant, intelligent et poétique, le douzième numéro de la revue La Moitié du Fourbi. x Pour la douzième fois depuis février 2015 et ce numéro 1 au thème déjà légèrement mystérieux (« Écrire petit »), la revue La Moitié du Fourbi revenait nous étonner et nous enchanter en ce … Lire la suite

Note de lecture : « Fabuler la fin du monde » (Jean-Paul Engélibert)

Une incursion électrique et passionnante parmi les fictions littéraires et cinématographiques de fin du monde, pour en évaluer avec justesse les dimensions critiques. x Dans la passionnante collection L’Horizon des possibles des éditions La Découverte, où l’on pouvait déjà lire par exemple Jérôme Baschet, Benoît Borrits, Peter Wagner ou Erik Olin Wright, entre autres, Jean-Paul … Lire la suite

Note de lecture : « Art is Fear » (Frédérique Toudoire-Surlapierre)

Peur dans l’art et art de la peur : une exploration tonique à la croisée de la philosophie et de la pop culture. x La seule chose à craindre, c’est d’avoir peur (Franklin D. Roosevelt). Au-delà du goût d’un bon mot, puisqu’on joue bien à se faire peur, cette déclaration de Roosevelt, où l’on reconnaît … Lire la suite

Note de lecture : « Schtroumpfologies » (Antonio Dominguez Leiva & Sébastien Hubier)

Les schtroumpfs de Peyo en superbe support d’une critique rusée de la sur-exégèse en matière de pop culture x « On peut s’imaginer des mondes possibles sans péché et sans malheur, et on en pourrait faire comme des romans, des utopies […] ; mais ces mondes seraient fort inférieurs en bien au nôtre » (Leibniz) La science … Lire la suite

Note de lecture : « Snoopy Theory » (Nicolas Tellop)

Sans doute encore plus célèbre dans le monde que Milou et Idéfix, le petit chien philosophe du quotidien, du lointain et de l’imaginaire, dans toute sa splendeur conceptuelle. x « Il ne pensait pas. Il aboyait et galopait à quatre pattes. C’était un adorable petit chiot. Je ne sais pas comment il en est venu à … Lire la suite

Note de lecture : « Lilly et Lana Wachowski, la grande émancipation » (Erwan Desbois)

Une excellente synthèse provisoire du travail libérateur sur des univers en expansion effectué par les sœurs Wachovski. x Erwan Desbois nous avait déjà enchantés en 2017 avec son « J.J. Abrams ou l’éternel recommencement » qui dégageait avec brio les lignes directrices d’un travail de scénariste et de réalisateur pourtant réputé difficile à saisir dans son éclectisme … Lire la suite

Note de lecture : « Des étoiles & des chiens – 76 inconsolés » (Thomas Vinau)

76 coups de projecteur poétiques et enthousiastes sur 76 artistes. Un éclectisme fou et une cohérence souterraine manifeste. x Le caramel de la flibuste Celles qui ont des couilles au coeur Ceux qui se sont échinés à ne pas plier l’échine Les obstinés farouches Les entiers du bisou Les poings qui tiennent la main Les … Lire la suite