☀︎
archives

Critique littéraire

Ce tag est associé à 74 articles

Note de lecture : « Le Diable à 20 ans » (Collectif – Au Diable Vauvert)

Les 20 premières années du Diable Vauvert : un passionnant moment d’histoire littéraire, sérieux et songeur, drôle et décalé. Un formidable remède, en passion et en énergie, au blues de l’acteur du livre, dans tous domaines, les jours de mélancolie. x Dès que le programme a existé, je l’ai d’abord présenté à Paul Otchakovsky-Laurens, qui … Lire la suite

Note de lecture : « La Langue et ses monstres » (Christian Prigent)

À travers dix-neuf autrices et auteurs, un parcours inventif, lucide et joyeux au cœur de la langue littéraire et de ses défilés obscurs et productifs. x RELECTURE Dans sa version publiée en 1989, La Langue et ses monstres rassemblait des études composées entre 1975 et 1988. Dans ces années-là, quelques-uns (fort peu, à vrai dire) … Lire la suite

Note de lecture : « Maylis de Kerangal sur les grands chemins de Claude Simon » – Carnets de Chaminadour n°11 (Collectif)

Avec et sans le filtre du travail très contemporain de Maylis de Kerangal, une impressionnante série de lectures croisées de l’œuvre de Claude Simon – et de la transmission en littérature. x Depuis 2006, Guéret, au cœur du Limousin, est chaque fin septembre le lieu d’une fête littéraire réputée parmi les plus intenses qui soient … Lire la suite

Note de lecture : « L’entretien des muses » (Philippe Jaccottet)

Vingt-huit poètes modernes de langue française lus avec exigence et empathie par Philippe Jaccottet. Un exercice de fulgurance, de divination secrète et de bonheur presque pur. x Jamais un livre de poèmes n’aura été pour moi objet de connaissance pure : plutôt une porte ouverte, ou entrouverte, quelquefois trop vite refermée, sur plus de réalité. … Lire la suite

Note de lecture : « Winter is coming » (William Blanc)

Riche en pistes à explorer, une passionnante incursion dans la politique de la fantasy, trop brève pour ne pas s’exposer à certaines caricatures. x Publié en 2019 chez Libertalia, le bref essai de William Blanc, « Winter is coming », explicitement sous-titré « Une brève histoire politique de la fantasy », constitue une passionnante introduction à une problématique de … Lire la suite

Note de lecture : « La littérature inquiète » (Benoît Vincent)

Tout ce qui se joue dans l’interstice prolifique entre lire et écrire. Un texte passionnant et essentiel. x Le nom propre est le nom de nom.L’économie du nom, on ne peut la faire. Faire le nom, dire le nom, c’est non seulement réciter sa leçon de choses, faire son herbier de fleurs, mais c’est surtout … Lire la suite

Note de lecture : « Alma a adoré – Psychose en héritage » (Sébastien Rongier)

Traquer l’effet Psycho hitchcockien dans le cinéma et les arts, jusqu’à aujourd’hui. Impressionnant de ruse et de vélocité. x « Alma a adoré ça ». C’est la phrase que lance Alfred Hitchcock à Joseph Stefano après la lecture de son scénario tiré du roman de Robert Bloch. Alma est la femme d’Hitchcock. Robert Bloch est l’auteur de … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 12 : « Rouge »

Rouge, flamboyant, sanglant ou en colère, mais toujours foisonnant, intelligent et poétique, le douzième numéro de la revue La Moitié du Fourbi. x Pour la douzième fois depuis février 2015 et ce numéro 1 au thème déjà légèrement mystérieux (« Écrire petit »), la revue La Moitié du Fourbi revenait nous étonner et nous enchanter en ce … Lire la suite

Note de lecture : « Fabuler la fin du monde » (Jean-Paul Engélibert)

Une incursion électrique et passionnante parmi les fictions littéraires et cinématographiques de fin du monde, pour en évaluer avec justesse les dimensions critiques. x Dans la passionnante collection L’Horizon des possibles des éditions La Découverte, où l’on pouvait déjà lire par exemple Jérôme Baschet, Benoît Borrits, Peter Wagner ou Erik Olin Wright, entre autres, Jean-Paul … Lire la suite

Note de lecture : « Art is Fear » (Frédérique Toudoire-Surlapierre)

Peur dans l’art et art de la peur : une exploration tonique à la croisée de la philosophie et de la pop culture. x La seule chose à craindre, c’est d’avoir peur (Franklin D. Roosevelt). Au-delà du goût d’un bon mot, puisqu’on joue bien à se faire peur, cette déclaration de Roosevelt, où l’on reconnaît … Lire la suite