☀︎
archives

Créolité

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Les singes rouges » (Philippe Annocque)

De la Guyane à la Martinique, des Antilles à Paris, le parcours imagé d’une mère pour questionner en vignettes la mémoire, l’intime et la littérature. x Juste se souvenir d’une phrase Sur l’autre rive du fleuve on entendait les singes rouges. Il pourrait mettre des guillemets à cette phrase car elle n’est pas de lui. … Lire la suite

Note de lecture : « Éloge de la créolité » (Jean Bernabé, Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant)

Le manifeste-clé des littératures antillaises francophones contemporaines – mais pas seulement. x Publié en 1989, le travail collectif de Jean Bernabé, de Patrick Chamoiseau (trois ans avant la reconnaissance large que lui apportera, quoi qu’on dise, le prix Goncourt de « Texaco ») et de Raphaël Confiant est à la fois un aboutissement (celui d’une réflexion collective … Lire la suite

Note de lecture : « Des poings chauffés à blanc » (James Noël)

Avant-dernier recueil d’un jeune poète haïtien : des passages brillants malgré quelques scories. x x Publié en 2010 chez Bruno Doucey, cet avant-dernier recueil du jeune poète haïtien James Noël – que j’ai découvert sur la magnifique compilation de poésie créole « L’or noir », lue et mise en musique par Arthur H et Nicolas Repac, aux … Lire la suite

Note de lecture : « Texaco » (Patrick Chamoiseau)

Symphonie de 150 ans de Martinique dans le récit de la fondatrice de l’ex-bidonville Texaco. x RELECTURE Publié en 1992, « Texaco », le troisième roman de Patrick Chamoiseau après les remarqués « Chronique des sept misères » et « Solibo magnifique », lui offrit la consécration du prix Goncourt, et la reconnaissance de sa voie particulière, tant romanesque que théorique, … Lire la suite

Note de lecture : « Césaire, Perse, Glissant, les liaisons magnétiques » (Patrick Chamoiseau)

Un essai poétique et politique d’une rare puissance, avec Césaire, Perse, Glissant et… René Char. x x Publié en octobre 2013 chez Philippe Rey, ce nouvel « essai poétique » de Patrick Chamoiseau pousse encore plus loin qu’à l’accoutumée sa capacité à jongler en virtuose entre le pensé et le ressenti, au service d’un double … Lire la suite

Note de lecture : « La lessive du diable » (Raphaël Confiant)

Narrée par un conteur traditionnel, la prise du maquis par un nègre dans la Martinique pétainiste. x Écrite en 1979 en créole (sous le titre « Jik deyé do bondyé »), cette longue nouvelle est l’un des tous premiers textes du Martiniquais Raphaël Confiant, chantre de la créolité aux côtés de Jean Bernabé et de Patrick Chamoiseau. … Lire la suite

Note de lecture : « L’empreinte à Crusoé » (Patrick Chamoiseau)

Deux cent trente pages et des notes d’atelier pour réécrire Robinson : un pari réussi, d’une stupéfiante beauté. Publiée en 2012, cette « Empreinte à Crusoé » représentait tout de même une singulière gageure, même pour un « marqueur de paroles » de la stature gigantesque de Patrick Chamoiseau. Comme il le dit dans les précieuses 20 pages finales … Lire la suite