☀︎
archives

Coup d’état

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Little America » (Henry Bromell)

Espionnage au Moyen-Orient en 1958, dans les yeux acérés d’une enfance qui se cherche de nos jours. Très impressionnant. x   Un samedi matin de l’été 1957, presque cinq mois avant les événements en question, la porte d’entrée d’une modeste maison en stuc à un étage de P Street, dans le quartier de Georgetown à … Lire la suite

Note de lecture : « Anatomie d’un instant » (Javier Cercas)

Décortiquer le moment clé de la transition démocratique en Espagne, en une œuvre littéraire éblouissante. x Le 23 février 1981, alors que les parlementaires espagnols doivent entériner le choix du successeur d’Adolfo Suárez à la présidence du gouvernement, des putschistes font irruption dans le bâtiment du Congrès, emmenés par le lieutenant-colonel Antonio Tejero, sous l’œil … Lire la suite

Note de lecture : « Une nuit de chien » (Juan Carlos Onetti)

La nuit du coup d’État, toute en mortelles confusions. x Weiss avait dit au téléphone : – Il paraît qu’il y a un billet pour vous. Rien de sûr. Un garçon d’en haut, il sait qui vous êtes. Au First and Last, vous connaissez ? D’accord, ce soir à neuf heures. Bonne chance, c’est tout. … Lire la suite

Note de lecture : « Étoile distante » (Roberto Bolaño)

Traque littéraire et désespérée d’un médiocre poète officiel et d’un authentique tueur appointé du régime fasciste chilien. x Publié en 1996, traduit en français en 2002 par Robert Amutio chez Christian Bourgois, le cinquième roman de l’exilé chilien Roberto Bolaño, son premier apparu dans notre langue, constitue à plus d’un titre le pont parfait entre … Lire la suite

Note de lecture : « Saisons sauvages » (Kettly Mars)

1962. Le duvaliérisme s’installe à Haïti. Ce terrible huis clos le dévoile avec une rare sauvagerie. xxx Publié en 2010, le quatrième roman de l’Haïtienne Kettly Mars (que l’on retrouvait récemment dans « Haïti noir », la belle anthologie parue chez Asphalte) est une incursion décidée et extrêmement incisive dans les noires années du duvaliérisme en cours … Lire la suite

Note de lecture : « Rainbow warriors » (Ayerdhal)

Très surprenant. Magnifiquement riche et réussi, une fois la prémisse acceptée. Publié en avril 2013, trois ans après « Résurgences » et neuf ans après « Transparences », « Rainbow Warriors » ajoute une nouvelle dimension surprenante à la palette déjà bien fournie, entre science-fiction et thriller, d’Ayerdhal. D’emblée, le propos, tel que présenté par … Lire la suite