☀︎
archives

Correspondances

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : « Je n’irai plus jamais à Feodossia » (Lambert Schlechter)

La parenthèse crochue comme arme au service de la puissance poétique et intime du langage. x Publié en 2019 chez Tinbad, « Je n’irai plus jamais à Feodossia » est la neuvième étape du parcours engagé depuis 2006, après déjà vingt-cinq ans d’écriture et de publication, sous le vaste intitulé « Le murmure du monde », par le Luxembourgeois … Lire la suite

Note de lecture : « Colloque des télépathes » (Sandra Moussempès)

Entrechoquant tromperies victoriennes corsetées et illusions dansantes d’un swinging flower power, une redoutable poésie de dévoilement des secrets, portée par une voix aux visages toujours multipliés. x x Certaines réponses se sont évaporées sur ce guéridon Nous étions dans un corridor passant d’une certitude à l’autre sans pour autant faire tournoyer nos sensations Il s’agissait … Lire la suite

Note de lecture : « Les cendres de Gramsci » suivi de « La religion de notre temps » et de « Poésie en forme de rose » (Pier Paolo Pasolini)

En édition bilingue, de très larges extraits des trois recueils poétiques essentiels de Pasolini. Une interrogation fulgurante, joueuse et déchirante, aujourd’hui comme hier. x Les poèmes de cette édition Gallimard de 1973 revue en 1980 sont extraits de trois recueils essentiels de Pier Paolo Pasolini : « Les cendres de Gramsci » (1957), « La religion de notre … Lire la suite

Note de lecture : « Ces histoires qui arrivent » (Roberto Ferrucci)

L’histoire poignante et poétique d’une rencontre et d’une amitié littéraires. x Il y a des années, j’avais recopié ces mots de lui : Les histoires ne commencent pas et ne finissent pas, elles arrivent. Je suis sûr de les avoir recopiés pendant que j’écrivais mon mémoire de maîtrise, de les avoir soulignés, appris par coeur. … Lire la suite

Note de lecture : « La course » (Nina Allan)

Un très fort roman d’échos subtils, fractionné hydrauliquement, autour de lévriers génétiquement modifiés, de science de l’empathie et de nature de l’écriture. x Il y a des Hoolman établis à Sapphire depuis des centaines d’années. Comme tant des vieilles familles de la ville, nous sommes dispersés et divisés, l’instinct aussi égoïste et l’esprit aussi âprement … Lire la suite

Note de lecture : « Décor Daguerre » (Anne Savelli)

Dans les décors secrets de ce qui transforme 1975 en 2015 x Le documentaire fait le tour du monde. Il est d’abord présenté en Allemagne, pays co-producteur qui a laissé carte blanche à Varda. Il part ensuite à Londres, en Suède, à Bruxelles, à Bombay, à Melbourne, à Boston, en Thessalonique, à Florence, à Hong-Kong, … Lire la suite

Note de lecture : « La Chapelle Sextine » (Hervé Le Tellier)

Diabolique et enlevée, la ronde de Schnitzler revue et corrigée au sexe et à l’Oulipo. x C’est dans la collection Escale des Lettres du Castor Astral que le redoutable oulipien Hervé Le Tellier (dont on avait tant apprécié, notamment, « Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable », texte de 1998 superbement joué au Lucernaire en 2011 et … Lire la suite

Note de lecture : « Paris Mexico District Fédéral » (Roberto Wong)

La carte rêvée, le territoire intérieur. La dérive poétique dans toute sa sombre puissance. x J’ai d’abord cru que j’étais à plat ventre. Puis, je me suis rappelé que j’étais allongé sur le dos. J’ai respiré. Il y avait une douce odeur dans les draps. Une odeur fraîche de propre, d’adoucissant. L’idée m’est venue comme … Lire la suite

Note de lecture : « Nécropolis 1209 » (Santiago Gamboa)

Congrès de biographes et drame policier, hommage puissant et réjouissant à l’art de l’imagination et du mensonge. x Publié en 2009, traduit en 2010 chez Métailié par François Gaudry, le septième roman du Colombien Santiago Gamboa compose un concerto baroque et néanmoins ultra-moderne à la gloire de la littérature, du récit biographique et du pouvoir … Lire la suite

Note de lecture : « L’écrouloir – Un dessin d’Antonin Artaud » (Nicolas Rozier)

D’un dessin unique, extraire un univers poétique qui accompagne sa source rageuse et tendre. x Publié en 2008 aux éditions de Corlevour, présenté avec brio par Zoé Balthus lors de sa soirée « Libraire d’un soir », en compagnie de Romain Verger, à la librairie Charybde en avril 2014, ce très court texte (quarante-cinq pages) du poète … Lire la suite