☀︎
archives

Contrôle social

Ce tag est associé à 9 articles

Note de lecture : « Amatka » (Karin Tidbeck)

Fausse fable dystopique très rusée, magnifique abîme politique et surréaliste du langage et de la poésie. x Vanja de Brilar Essre Deux, assistante d’information auprès des Experts de l’hygiène d’Essre, était la seule passagère de l’autotrain pour Amatka. Dès qu’elle eut grimpé les marches, la porte se referma derrière elle et le train démarra d’un … Lire la suite

Note de lecture : « La cinquième saison » (N.K. Jemisin)

Un impressionnant roman d’amour et de haine dans un monde en proie aux séismes apocalyptiques. x Mais il faut contextualiser. Reprenons la fin du point de vue du continent. Considérons cette masse terrestre. Une masse terrestre des plus banales. Montagnes, plateaux, gorges, deltas – rien que de très ordinaire. Banale, si on oublie sa taille … Lire la suite

Note de lecture : « La ménagerie de papier » (Ken Liu)

19 facettes de l’art de celui qui est en train de doucement s’imposer comme l’un des plus grands conteurs contemporains. x x Américain d’origine chinoise, arrivé aux États-Unis en 1987 à l’âge de onze ans, par ailleurs consultant spécialisé dans les litiges technologiques, Ken Liu est entré avec éclat sur la scène de la littérature … Lire la suite

Note de lecture : « In situ » (Patrick Bouvet)

Le langage de la danse contemporaine de la peur administrée, redoutable et intense poésie. RELECTURE xR Publié en 1999 aux éditions de l’Olivier, le premier texte de Patrick Bouvet inaugurait une œuvre poétique intense dédiée principalement, me semble-t-il, à la traque, à l’élucidation et à la mise en évidence de tout ce qui parcourt et … Lire la suite

Note de lecture : « La politique de la peur » (Serge Quadruppani)

Belle analyse de la mécanique qui s’appuie sur la menace terroriste pour « dresser » le corps social. x Dans cet essai enlevé paru début 2011 dans la collection Non Conforme du Seuil, Serge Quadruppani, à partir d’un matériel qu’il connaissait déjà bien (« L’antiterrorisme en France », 1989) et en s’appuyant sur les incroyables errances de la DCRI … Lire la suite

Note de lecture : « Lento » (Antoni Casas Ros)

Éloge politique et sensuel de la lenteur sous forme d’un curieux conte psychiatrique contemporain. x Publié en septembre 2014 chez Christophe Lucquin, jeune éditeur dont m’avaient déjà bien intrigué ou plu le « Hitler in love » de Florencia Edwards et « L’ange gardien de Montevideo » de Felipe Polieri, le cinquième roman d’Antoni Casas Ros avait attisé ma … Lire la suite

Note de lecture : « Extraits des archives du district » (Kenneth Bernard)

Sans doute l’une des plus subtiles et des plus fortes fables dystopiques jamais concoctées sur l’encadrement paisible de la résignation sociale et politique. Un roman indispensable. xxx Publié en 1992, traduit en français en 2010 par Sholby chez Attila, et réédité ces jours-ci au Tripode, le premier (et seul, à ce jour) roman du nouvelliste, … Lire la suite

Note de lecture : « La zone du dehors » (Alain Damasio)

Fable et « expérience de pensée » de philosophie et de SF pour questionner l’ activisme politique. xxx Publiée en 1999, cette première œuvre d’un romancier de trente ans constituait un pari au fond plutôt audacieux, cherchant à retrouver les racines de « l’expérience de pensée » philosophique et de la spéculation science-fictionnelle de certains pères fondateurs (ou même … Lire la suite

Note de lecture : « Ligatura » (Steve Tomasula)

Éblouissant roman visuel multiple, traquant l’eugénisme au cœur de la bio-ingénierie contemporaine. Publié en 2002, traduit en français en cet automne 2013 par Anne-Laure Tissut aux éditions HYX (jusqu’ici plutôt actives en livres d’art et d’architecture, mais qui se lancent donc dans des choses littéraires diablement intéressantes), le premier roman de Steve Tomasula, par ailleurs … Lire la suite