☀︎
archives

consommation

Ce tag est associé à 22 articles

Note de lecture : « Le guide du démocrate » (Éric Arlix & Jean-Charles Massera)

Une fête du langage pince-sans-rire du contemporain, savant et populaire, sérieux et drôle, pour une lecture décapante des impasses de la croissance néo-libérale et de sa consommation jusqu’au-boutiste. x Aujourd’hui, ce qui semble clair, dans les pays les plus avancés sur le plan de la marchandisation et de la mondialisation des échanges et des informations, … Lire la suite

Note de lecture : « L’arrachée belle » (Lou Darsan)

Chanter un nomadisme poétique cavalier pour échapper à l’aliénation rampante et à ses nombreux azimuts : la beauté efficace d’une arrachée indispensable. x Dans la baignoire fermée, l’eau coule, pas plus haut que ses jambes étendues. Elle ne sait pas ce qu’elle écrirait si elle voulait évoquer l’eau, les mollets, la peau nue, le triangle … Lire la suite

Note de lecture : « À la ligne – Feuillets d’usine » (Joseph Ponthus)

L’étonnante et superbe poésie prolétaire d’un journal d’intérimaire dans l’agro-alimentaire breton. x En entrant à l’usine Bien sûr j’imaginais L’odeur Le froid Le transport de charges lourdes La pénibilité Les conditions de travail La chaîne L’esclavage moderne Je n’y allais pas pour faire un reportage Encore moins préparer la révolution Non L’usine c’est pour les … Lire la suite

Note de lecture : « Pistes – Vol. 1 » (Patrick Bouvet)

Deux orientations récentes saisissantes et cinq jalons précieux dans l’œuvre redoutable et cohérente de compréhension intime du pouvoir hypnotique du spectaculaire marchand conduite poétiquement depuis 1999 par Patrick Bouvet. x Égrenés entre les petits monuments de poésie contemporaine, rockeuse, rusée, politique et incisive que sont « In situ » (1999), « Shot » (2000) ou encore « Canons » (2007), Patrick … Lire la suite

Note de lecture : « Valeurs ajoutées » (Frédéric Moulin)

Le collage pop culturel ultime pour exprimer le fantasme vain de domination politique par la consommation effrénée. Joliment fou et savoureux. x Jugement. À quoi comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins qui, adossés aux murs vautrés près des fontaines du centre commercial, en interpellent d’autres en disant : « Nous avons joué de … Lire la suite

Note de lecture : « Dans le désert » (Julien Blanc-Gras)

L’œil plissé et joueur, l’humour dans la besace, un séjour alerte pour confronter le Qatar et les Émirats Arabes Unis à leurs clichés solides et à leurs vérités cachées éventuelles. x Après avoir suivi Julien Blanc-Gras au Mexique (« Gringoland », 2005) puis au Groenland (« Briser la glace », 2016), c’est mon troisième voyage en compagnie de l’auteur, … Lire la suite

Note de lecture : « 96 – Bric-à-brac au bord du lac » (Charles Sagalane)

L’étonnante poésie du bric-à-brac, du superflu, du qui-pourrait-toujours-servir, de sa constitution et de sa libération. x J’ai hérité de mes aînés un bric-à-brac au bord du lac Savez-vous ce qu’ont en commun une première apparition au feuilleton (PAF !), des carnets récents des arrivages à classer (CRAC !), des objets usuels personnalisés avec simplicité (OUPS … Lire la suite

Note de lecture : « Boulevard du stream » (Sophian Fanen)

Une enquête-étude approfondie sur la naissance du streaming et sur son impact sur les musiques actuelles. x Publié en 2017 au Castor Astral (dans leur belle collection Castor Music (où l’on avait pu lire récemment le « Nick Cave l’intranquille » de Christophe Deniau), le premier ouvrage de Sophian Fanen est largement emblématique du type de journalisme, … Lire la suite

Note de lecture : « Golden Hello » (Éric Arlix)

Quatorze fragments de réalité et de surréalité radicales, chantant en grinçant le contemporain qui nous broie, mieux que bien des essais. x Georges stoppe le véhicule et se rend à l’arrière de la fourgonnette, il ôte la cagoule de Christophe, le regarde droit dans les yeux en souriant avant de lui enfourner dans la bouche … Lire la suite

Note de lecture : « Décor Lafayette » (Anne Savelli)

Une formidable sémiologie contemporaine du grand magasin – et de bien d’autres choses – par la grâce d’une géographie urbaine dérivante et d’un imaginaire mobilisé. x Absurde d’écrire sur les grands magasins. Les grands magasins n’existent plus, réduits à des affiches, soldes, blanc, saint Valentin, Noël que les touristes chinois découvrent dans le métro, des … Lire la suite