☀︎
archives

Congo

Ce tag est associé à 14 articles

Note de lecture : « Samouraïs dans la brousse » (Guillaume Jan)

Au cœur du Congo, sur les traces du primatologue japonais des bonobos et des folies avides de Mobutu. x Quatre ans après son remarquable « Traîne-savane », Guillaume Jan nous emmène à nouveau, en s’appuyant cette fois sur une résidence littéraire originellement basée au Cameroun, arpenter les pistes défoncées du Congo profond, au cœur de la jungle … Lire la suite

Note de lecture : « Traîne-Savane » (Guillaume Jan)

Une céleste double déclaration d’amour, à la femme aimée et à une certaine Afrique, au Congo et par la médiation de David Livingstone. x BAM BAM BAM BAM ! – Monsieur Guillaume ! Il est l’heure de se réveiller ! Le poing d’Elvis a cogné si fort que la porte de la case a failli … Lire la suite

Note de lecture : « Pars mon fils, va au loin et grandis » (Joss Doszen)

Itinéraire gouailleur d’un exil africain plus subtil et aussi rude que les clichés plus usuels. x Publié en auto-édition en 2008, comme le captivant « Le clan Boboto » un an plus tard, remanié pour sa réédition chez Athéna,  l’éclectique et passionnant éditeur dakarois, fin 2014, le premier récit du « griot junior » (comme il se définit lui-même) … Lire la suite

Note de lecture : « Un lézard au Congo » (Gil Courtemanche)

Humour désabusé aux confins du Congo et de l’Ouganda. x Journaliste canadien, Gil Courtemanche est surtout connu comme l’auteur de « Un dimanche à la piscine à Kigali » (2000), compte-rendu de première main (à peine) romancé de la période précédant immédiatement le génocide rwandais, puis des premiers jours avant l’arrivée des troupes de Kagamé à Kigali. … Lire la suite

Note de lecture : « Lumières de Pointe-Noire » (Alain Mabanckou)

Cahier d’un retour au Congo, vingt-trois ans après le départ de l’auteur. x Publié en janvier 2013 au Seuil, le dixième roman d’Alain Mabanckou figure son « Cahier d’un retour au pays natal » à lui, dans une dimension quasiment inversée à celui d’Aimé Césaire. Ici, colère et indignation ne semblent plus être de mise : les … Lire la suite

Note de lecture : « Le léopard » – Harry Hole 8 (Jo Nesbø)

Huitième enquête de Harry Hole et meilleur roman de Nesbø jusqu’alors. x Paru en 2009, traduit en français en 2011 par Alex Fouillet dans la Série Noire de Gallimard, ce huitième tome des enquêtes de Harry Hole démarre à Hong-Kong, où, pris dans une sévère dépression après la terrible fin de l’enquête précédente (« Le … Lire la suite

Note de lecture : « Giambatista Viko ou le viol du discours africain » (Georges Ngal)

Un moment-clé de la littérature africaine contemporaine, en 1975. x Premier roman du polygraphe congolais Georges Ngal, publié en 1975, ce court « roman », associé à sa suite parue la même année, « L’errance », marque un moment-clé de la littérature africaine contemporaine. Utilisant avec brio un style éminemment parodique, suracadémisant, pompeux et rationalisateur, introduisant massivement en contrepoint … Lire la suite

Note de lecture : « Carnages – Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique » (Pierre Péan)

Passionnantes analyses de Péan, à lire en se disant que « même les paranoïaques ont des ennemis ». x Paru en novembre 2010, le nouvel ouvrage de Pierre Péan poursuit et amplifie le travail effectué (et hautement controversé) dans « Noires fureurs, blancs menteurs » en 2005 à propos du génocide rwandais. Une partie (relativement brève) est consacrée à … Lire la suite

Note de lecture : « Mémoires de porc-épic » (Alain Mabanckou)

Explorant avec bonheur la noirceur des contes de la brousse, un porc-épic au service d’un sorcier. x x Publié en 2006, couronné par le prix Renaudot, le sixième roman d’Alain Mabanckou se présentait malicieusement, dans un drôlatique prière d’insérer final, comme un « complément » du précédent, « Verre cassé », deuxième manuscrit communiqué à l’éditeur par L’escargot entêté, … Lire la suite

Note de lecture : « Black Bazar » (Alain Mabanckou)

Un drôle et grand roman de l’émancipation intellectuelle et psychologique. x x Publié en 2009, le septième roman d’Alain Mabanckou poursuivait à la fois son exploration déterminée du cadre mythique de la Françafrique contemporaine, et son inscription parmi les plus beaux romans jamais écrits sur la tentative de définir une vie, une identité, une trajectoire … Lire la suite