☀︎
archives

Communication

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Hors sol » (Pierre Alferi)

En suspension au-dessus d’une Terre dévastée par la hausse des températures, le monde terminal des monades hantées. Un cauchemar rude, drôle, époustouflant. x Tout est plus grand, dit-on, dans les souvenirs d’enfance. Je ne sais pas. J’ai passé la mienne dans un logement si exigu de la banlieue d’Utrecht que le plafond semblait à portée … Lire la suite

Note de lecture : « Seule la nuit tombe dans ses bras » (Philippe Annocque)

Une histoire d’amour virtuelle, une incision dans le pouvoir concret des mots en matière de réel et d’irréel. x Il se souvient d’un mot, quand même. Attirant. Ca le concernait. Il était attirant. Comment avait-elle formulé sa phrase ? Elle ne lui avait tout de même pas sorti « Vous êtes attirant » tout de go, comme … Lire la suite

Note de lecture : « Médiarchie » (Yves Citton)

La robuste et passionnante invention d’un nouveau rapport aux médias. x Cet ouvrage propose une thèse qui peut tenir en une phrase : notre imaginaire commun nous fait croire que nous vivons dans des « démocraties », alors qu’un regard plus distant sur la réalité de nos régimes de pouvoir suggère que nous vivons dans des « médiarchies ». … Lire la suite

Note de lecture : « Identification des schémas » (William Gibson)

Au lendemain du 11 septembre, saisir au plus près la marchandisation de l’image et de l’art, et ses résonances politiques. x RELECTURE TRILOGIE BLUE ANT n°1 Cinq heures de décalage horaire made in New York. Cayce Pollard se réveille à Camden Town, cernée par les loups affamés de son cycle circadien chamboulé. Elle traverse la … Lire la suite

Note de lecture : « Belle-Méduse » (Manuela Draeger)

Bobby Potemkine en émissaire olfactif d’une méduse géante. Somptueux. x L’autre nuit, quelqu’un a frappé à la porte. Il était tard, il faisait très noir et très froid. Pendant toute la soirée, j’avais écouté les silences et les bruits qui se propageaient au-dessus de la ville, dans les tours et les maisons délabrées, dans les … Lire la suite

Note de lecture : « Vision aveugle » (Peter Watts)

Un contact extra-terrestre radicalement « autre » pour mieux spéculer sur l’humanité et la conscience de soi. x Publié en 2006, nominé cette année-là pour les prix Hugo et Locus, traduit en français en 2009 au Fleuve Noir par Gilles Goulet, le quatrième roman de l’ex-biologiste marin canadien Peter Watts, après sa formidable trilogie des « Rifteurs » (1999-2004), … Lire la suite