☀︎
archives

Colonialisme

Ce tag est associé à 36 articles

Note de lecture : « Marseille 73 » (Dominique Manotti)

Les ratonnades et les meurtres massifs d’Arabes en 1973 dans le Sud-Est de la France, soigneusement oubliés aujourd’hui, en toile de fond précise et documentée de la deuxième enquête historique du commissaire Daquin. x Prologue 1973. Grasse, charmante cité provençale, ses fleurs, ses parfums, ses trente mille habitants, et son petit millier de travailleurs immigrés, … Lire la suite

Note de lecture : « Se défendre – Une philosophie de la violence » (Elsa Dorlin)

La redoutable et salutaire exploration philosophique d’une violence bien particulière, celle liée à l’autodéfense des minorités écrasées. x « Se défendre », l’essai d’Elsa Dorlin, enseignante de philosophie à Paris VIII, publié en 2017 dans la collection Zones dirigée par Grégoire Chamayou (dont le « Les chasses à l’homme » sera d’ailleurs judicieusement cité en cours d’ouvrage) à La Découverte, … Lire la suite

Note de lecture : « Ténèbre » (Paul Kawczak)

Dans l’ombre subtile de Joseph Conrad, au cœur de la ténèbre coloniale du Congo de Léopold, un extraordinaire démantèlement amoureux et métaphorique. x À coup de chicotte, Henry Morton Stanley achevait de tuer un homme. Un jeune porteur, quinze ans peut-être, un Bembe de Mindouli, recruté à Matadi. Pas le temps de comprendre. La peau … Lire la suite

Note de lecture : « Un long voyage » (Claire Duvivier)

Comment, d’une touche de fantastique aussi discrète que vitale, transformer un roman historique impérial et fictionnel en une formidable Anabase. Du très grand art. x x Gémétous, ma hiératique, c’est pour toi que j’allume cette lanterne, que je sors ces feuilles, que je trempe cette plume dans l’encre. À vrai dire, je me lance dans … Lire la suite

Note de lecture : « Tu dormiras quand tu seras mort » (François Muratet)

La guerre d’Algérie, sur le terrain, toujours plus complexe qu’il n’y paraît vu de loin. x On était à la fin de l’année 1959 et le général président avait décidé de mettre le paquet pour terminer la guerre en Algérie. Ça voulait dire balancer du muscle et du plomb, retourner chaque caillou du djebel, napalmer … Lire la suite

Note de lecture : « Le temps des hyènes » (Carlo Lucarelli)

Une remarquable deuxième enquête de Colaprico et Ogbà dans la colonie italienne d’Érythrée. x L’œil de berberè. L’idée lui était venue tandis qu’il poussait la chevrette de la pointe de la canne, pour qu’elle arrête de brouter l’herbe qui se trouvait sur la route, jaune, sèche et inutile comme la barbe d’un vieux. Jàfet le … Lire la suite

Note de lecture : « Traîne-Savane » (Guillaume Jan)

Une céleste double déclaration d’amour, à la femme aimée et à une certaine Afrique, au Congo et par la médiation de David Livingstone. x BAM BAM BAM BAM ! – Monsieur Guillaume ! Il est l’heure de se réveiller ! Le poing d’Elvis a cogné si fort que la porte de la case a failli … Lire la suite

Note de lecture : « Climats de France » (Marie Richeux)

La pierre, sociale, malmenée et trahie, en ultime trait d’union de destins divergents jamais correctement ressoudés. x En rentrant à Paris lors du premier voyage, je portais très fort en moi l’empreinte du bâtiment. Quelques rebonds sur Internet transformaient l’essai : l’homme qui avait imaginé la cité Climat de France à Alger à la fin … Lire la suite

Note de lecture : « Contrenarrations » (John Keene)

Nouvelles et novellas folles et rusées pour baliser la condition de l’Afro-Américain à travers les siècles. x C’est plus rapide, t’a une fois prévenu quelqu’un, quand on se laisse aller. Ici, dans la salle à manger étouffante, tu ne reconnais personne, pas une seule. Ta mère a soupé à son heure habituelle et est déjà … Lire la suite

Note de lecture bis : « Meursault, contre-enquête » (Kamel Daoud)

Variation et réappropriation de la langue et de l’Histoire algérienne, en comblant les blancs de «L’étranger» de Camus. x Dans ce roman paru en 2013 en Algérie aux éditions Barzakh, après son recueil de nouvelles poétiques et rageuses «Le Minotaure 504», puis chez Actes Sud en 2014, confondant l’auteur et l’assassin de «L’étranger», Camus et Meursault, Kamel Daoud, écrivain … Lire la suite