☀︎
archives

Clandestinité

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : « Manaraga » (Vladimir Sorokine)

Un fabuleux et hautement métaphorique thriller d’anticipation, à base d’art de cuisiner la littérature, (presque) stricto sensu. x Soir : Brochettes d’esturgeon grillées à L’Idiot. Roman bon poids, 720 grammes, du massif, 509 pages, papier vélin, reliure pleine toile. A largement suffi pour huit brochettes. Comme convenu, le client et ses sept invités avaient solennellement … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre côté » (Léo Henry)

Superbe fable réaliste et intense poésie de l’imaginaire pour mieux saisir l’envers du décor des réfugiés. x L’arrière-salle du Paon de Colchide est à demi ouverte sur la ruelle, d’où entrent, par bouffées, des odeurs de métal chaud, de pisse fraîche et de malt grillé de la brûlerie voisine. Les murs sont décorés de carreaux … Lire la suite

Note de lecture : « Lykaia » (DOA)

Dans l’enfer vide – et se voulant pourtant habité – du désir extrême et contraint, et de son illusoire transgression. Impressionnant. x De ces lieux dont on ne revient plus, ces dédales où les corps et leurs âmes, libres, s’égarent avec volupté. Elle en rêve, la Fille aux cheveux écarlates, tandis qu’elle tressaute vers l’abîme, … Lire la suite

Note de lecture : « Terres rares » (Sandro Veronesi)

Neuf ans après « Chaos calme », le retour un rien décevant de Pietro Paladini. x x Publié en 2014, traduit en français en 2016 chez Grasset par Dominique Vittoz, ce roman de Sandro Veronesi propose, neuf ans après son « Chaos calme » de 2005, une suite des aventures de Pietro Paladini, alors que le même temps a … Lire la suite

Note de lecture : « Perdido Street Station » (China Miéville)

Bigarrée, diabolique, poétique et poignante, la création d’une intense fantasy politique. x RELECTURE Publié en 2000, traduit en français en 2003 par Nathalie Mège au Fleuve Noir, le deuxième roman de l’Anglo-Américain China Miéville, couronné par le British Fantasy Award et par le prestigieux prix Arthur C. Clarke, fit l’effet d’une petite bombe littéraire à … Lire la suite

Note de lecture : « Soundtrack » (Furukawa Hideo)

Danse de guerre bienveillante et corbeaux de combat silencieux dans l’effondrement inexorable d’une Tokyo tropicalisée. Énorme. x Publié en 2003, traduit en français en août 2015 par Patrick Honnoré aux éditions Philippe Picquier, le sixième roman de Furukawa Hideo mérite certainement le titre, décerné par l’auteur lui-même, avec quelques années de recul, de « roman fondateur … Lire la suite

Note de lecture : « Nos occupations » suivi de « La Commission centrale de l’enfance » (David Lescot)

Deux petits miracles de théâtre et de langage, autour de la lutte libératoire et de ses lendemains, même lointains. x RELECTURE Publié en 2008 chez Actes Sud dans la précieuse collection Papiers dédiée au théâtre, ce recueil de David Lescot (que j’ai d’abord connu comme musicien, celui ayant composé la formidable mise en musique pour … Lire la suite

Note de lecture : « Atomic Bazaar » (William Langewiesche)

Dense reportage sur la prolifération nucléaire à partir du cas du Pakistan. x William Langewiesche, journaliste américain connu pour sa rare capacité d’immersion dans ses sujets et ses reportages originaux et approfondis, notamment « Sahara dévoilé : un voyage à travers le désert » (1996), fruit de ses trois années passées à arpenter l’Algérie, le Mali, le … Lire la suite

Note de lecture : « Le musée de l’inhumanité » (William H. Gass)

Terriblement musical, soigneusement explosif, parfaitement vertigineux : un chef d’œuvre. x x Publié en 2013, traduit en français en 2015 par Claro dans la collection Lot 49 du Cherche-Midi, « Le musée de l’inhumanité » est le troisième roman de William H. Gass, dix-huit ans après « Le tunnel » et quarante-sept ans après « La chance d’Omensetter ». x Si … Lire la suite

Note de lecture : « Numéro d’écrou 362573 » (Arno Bertina)

L’amitié pudique entre deux sans-papiers jusqu’à la prison et au drame pour l’un d’eux. Un grand livre. xxx J’ai reçu comme un véritable et bénéfique choc ce travail du romancier Arno Bertina et de la photographe Anissa Michalon, publié en avril 2013 aux jolies éditions du Bec en l’air. xxx S’appuyant sur un gros travail … Lire la suite