☀︎
archives

Cinéma

Ce tag est associé à 55 articles

Note de lecture : « L’invention du cinéma » (Luc Chomarat)

Une hilarante trituration passionnée de l’histoire du cinéma, qui en découvre bien des vérités dans le montage de l’absurde, à l’envers lorsque nécessaire et dans la joie caustique en permanence. x On ne sait plus lequel des frères Lumière eut l’idée. En tout cas il en parla immédiatement à son frère. – On devrait inventer … Lire la suite

Note de lecture : « Steven Soderbergh, anatomie des fluides » (Pauline Guedj)

Une lumineuse analyse des fils conducteurs de l’une des œuvres les plus protéiformes en apparence au sein du cinéma contemporain. x Cannes, mai 1989. Le festival ouvre ses portes dans quelques jours. L’heure est à l’excitation et au soulagement. Deux événements ont failli perturber la tenue de cette quarante-deuxième édition. Plusieurs mois auparavant, le réalisateur … Lire la suite

Note de lecture : « L’amour du cinéma m’a permis de trouver ma place dans l’existence » (Bertrand Tavernier)

Un exceptionnel entretien de 80 pages à propos de cinéma américain, de cinéma en général, de vie et de bien d’autres choses essentielles. x Pour ouvrir la nouvelle édition d’Amis américains en 2019, la somme exceptionnelle qu’il consacre à son expérience personnelle du cinéma des États-Unis et de ses motrices et moteurs, Bertrand Tavernier a … Lire la suite

Note de lecture : « Le juge et son fantôme » (Philippe Duclos)

Lorsque l’inoubliable interprète du juge Roban d’Engrenages se livre à propos de la pratique du métier d’acteur et du rôle à jouer : un beau moment d’intelligence sensible. x 5 janvier, 8 heures. Café. Marché d’Aligre Fini de lire ce matin la nouvelle saison. Ce ne sera pas de tout repos. Roban a désormais une mère, … Lire la suite

Note de lecture : « S’abandonner » (Séverine Danflous)

« La fin d’une histoire c’est déjà une longue histoire » : du making of d’un documentaire fictif sur la rupture sentimentale, extraire la belle et dangereuse douceur poétique de la tentative amoureuse. x Le cahier des charges était plutôt laconique, d’une indigence crasse en fait : la rupture, de l’Antiquité à nos jours ; on m’aavait … Lire la suite

Note de lecture : « Captures » (Sandra Moussempès)

Fixer sur une pellicule poétique imaginaire quelques présences féminines diaphanes, en lutte et en remémoration, au fil de rapprochements violents ou feutrés. Et créer ainsi l’infiltration épique. x D’une vue d’ensemble on pourrait se douter que les personnages ne sont pas fictifs, ils parviennent à ressembler aux anges, je les range depuis des années dans … Lire la suite

Note de lecture : « Le désert, allers et retours » (Raymond Depardon)

Au filtre du désert, comme paysage et comme humanité, l’étonnante fusion d’une esthétique et d’une politique. x La vallée où je suis né n’a a priori rien à voir avec le désert, mais dans la descente de la Saône vers le Rhône il y a déjà des platanes et des tuiles romaines, et elle se … Lire la suite

Note de lecture : « Cassandre à bout portant » (Sandra Moussempès)

Collecter des particules de soi, les tamiser en puissance et en finesse, nous les offrir comme méditations et comme munitions : la poésie de Sandra Moussempès poursuit son cheminement redoutable. x Objets féminins non identifiésDes princesses filmiques échappées d’un couvent orienté à l’Est savent depuis longtemps jusqu’où elles peuvent allerElles se sont réfugiées dans une … Lire la suite

Note de lecture : « La transgression selon David Cronenberg » (Fabien Demangeot)

Richement analytique, une belle percée thématique dans l’œuvre protéiforme de David Cronenberg. x Dans une interview donnée en 2000, David Cronenberg dit : « Nous sommes des corps. Quand le corps meurt, nous mourons. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas de spiritualité, au contraire. Mais celle-ci est également liée au corps et … Lire la suite

Note de lecture : « Alma a adoré – Psychose en héritage » (Sébastien Rongier)

Traquer l’effet Psycho hitchcockien dans le cinéma et les arts, jusqu’à aujourd’hui. Impressionnant de ruse et de vélocité. x « Alma a adoré ça ». C’est la phrase que lance Alfred Hitchcock à Joseph Stefano après la lecture de son scénario tiré du roman de Robert Bloch. Alma est la femme d’Hitchcock. Robert Bloch est l’auteur de … Lire la suite