☀︎
archives

Cinéma

Ce tag est associé à 47 articles

Note de lecture : « La transgression selon David Cronenberg » (Fabien Demangeot)

Richement analytique, une belle percée thématique dans l’œuvre protéiforme de David Cronenberg. x Dans une interview donnée en 2000, David Cronenberg dit : « Nous sommes des corps. Quand le corps meurt, nous mourons. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas de spiritualité, au contraire. Mais celle-ci est également liée au corps et … Lire la suite

Note de lecture : « Alma a adoré – Psychose en héritage » (Sébastien Rongier)

Traquer l’effet Psycho hitchcockien dans le cinéma et les arts, jusqu’à aujourd’hui. Impressionnant de ruse et de vélocité. x « Alma a adoré ça ». C’est la phrase que lance Alfred Hitchcock à Joseph Stefano après la lecture de son scénario tiré du roman de Robert Bloch. Alma est la femme d’Hitchcock. Robert Bloch est l’auteur de … Lire la suite

Note de lecture : « Mythocratie – Storytelling et imaginaire de gauche » (Yves Citton)

Analytique et programmatique, un formidable outil de lecture et de reconquête des scénarios artistiques et littéraires qui façonnent les imaginaires contemporains. x Nul n’est encore parvenu à déterminer ce que peut un récit. Certains s’offusquent des « mythes » dont on nous berce ; d’autres dénoncent « les histoires » qu’on nous raconte ; d’autres encore veulent croire qu’il … Lire la suite

Note de lecture : « Portraits cannibales » (Dominique Forma)

En amoureux passionné du cinéma et de ses mystères, inventer d’étranges contenus dans des interstices des vies de Sophia Loren et de Fritz Lang, et voir autrement La Grande Bouffe. x Comme je le mentionnais récemment à propos du « Énigmes, cinéma » d’Olivier Maillart, le travail de Marest Éditeur, tous auteurs et toutes autrices confondues, ou … Lire la suite

Note de lecture : « Mon cri de Tarzan » (Derek Munn)

En fiction poétique, le « making of » intime d’un film taiseux narrant une découverte de l’Afrique, et tout autre chose simultanément. Magnifique et puissant. x Chaque fois qu’il voit l’affiche, elle lui fait un drôle d’effet. L’image est chargée de souvenirs et la trouver placardée, transformée en grande pub, ne manque jamais de le troubler. On … Lire la suite

Note de lecture : « Énigmes, cinéma » (Olivier Maillart)

Une invitation malicieuse et alerte à affûter encore notre regard d’enquêteur (et non d’interprète), au cinéma et ailleurs. x Dans un essai intitulé « Contre l’interprétation », Susan Sontag met en garde ses lecteurs contre l’attitude qui consiste, face à une œuvre d’art, à opérer systématiquement un travail de transposition. À la place de X, lire A. … Lire la suite

Note de lecture : « Le dormeur » (Didier Da Silva)

À partir de l’histoire d’un mythique court-métrage de 1974, l’un de ces livres rares qui démontrent, émotion et intelligence en main, pourquoi nous aimons, pouvons et devons aimer le cinéma. x Où étiez-vous pendant l’été 74 ? Presque trente millions de Français sur pas tout à fait soixante-dix pourraient répondre à cette question, quarante-cinq ans … Lire la suite

Note de lecture : « Christopher Nolan, la possibilité d’un monde » (Timothée Gérardin)

Un superbe décryptage des imbrications et des enchâssements thématiques et conceptuels inlassablement à l’œuvre chez Christopher Nolan. x Farouchement indépendant tout en ayant su se fondre dans le système, Christopher Nolan n’en est pas à un paradoxe près. À la fois illusionniste qui a contribué dans les années 2000 à forger l’imagerie spectaculaire moderne et … Lire la suite

Note de lecture : « Projectiles au sens propre » (Pierre Senges)

La tarte à la crème de cinéma en objet industriel vertigineux et spéculatif. Une redoutable percée intellectuelle, joueuse et pâtissière. x Ronde et agréable Ainsi était la Lune selon Monsieur Cryptogame, sorte de grand dadais maladroit en amour inventé par Rodolphe Töpffer – et il ajoutait : ronde comme un fromage, agréable comme une lanterne, … Lire la suite

Note de lecture : « Paul Verhoeven, Total Spectacle » (Axel Cadieux & Collectif)

Totalement passionnante, absolument pas robotisée et volontiers spatiale, une superbe quadruple coupe transversale du cinéma de Paul Verhoeven. x Parvenir au sommet et y rester, écraser ses congénères, être plus malin, plus vif, plus fort, briller dans la lumière et jouir de ce statut : s’il y a un point commun entre la plupart des … Lire la suite