☀︎
archives

Château

Ce tag est associé à 4 articles

Note de lecture : « Nous avons toujours vécu au château » (Shirley Jackson)

Là-haut sur la colline, que se passe-t-il exactement ? Royalement inquiétant. x RELECTURE Publié en 1962, traduit en français en 1971 par Françoise Maleval et Irène de Cambeur chez Christian Bourgois, retraduit en 2012 chez Rivages par Jean-Paul Gratias, le sixième et dernier roman de l’Américaine Shirley Jackson (qui mourra trois ans plus tard, à … Lire la suite

Note de lecture : « Un chant de pierre » (Iain Banks)

Le songeur protocole de fer d’une guerre civile imaginaire et révélatrice. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE ÉCOSSAISE) Publié en 1997, traduit en français en 2016 par Anne-Sylvie Homassel chez L’Œil d’Or, le neuvième roman « mainstream » de Iain Banks tranche, de son aveu même, avec le reste de son œuvre, achevée par la mort … Lire la suite

Note de lecture bis : « Notre château » (Emmanuel Régniez)

Incroyable édifice néo-gothique, au service de l’obsession délétère comme des inquiétudes et vertiges intimes. x Octave, le narrateur, et Véra, sa sœur, habitent seuls une grande demeure isolée, si majestueuse qu’ils l’appellent entre eux « Notre Château ». La vie s’y écoule paisiblement, dans des conditions fortement ritualisées, teintées d’obsessions sourdes – que rend merveilleusement l’écriture d’Emmanuel … Lire la suite

Note de lecture : « Au château d’Argol » (Julien Gracq)

Amour et amitié à haute intensité, forêt, grève et manoir bretons : l’attente et le drame en une mécanique d’une saisissante beauté. x RELECTURE Publié en 1939 chez José Corti (et signant ainsi le début d’une longue histoire d’amitié et de fidélité entre l’auteur et l’éditeur), le premier roman de Julien Gracq, pseudonyme littéraire – … Lire la suite