☀︎
archives

Céline Minard

Ce tag est associé à 30 articles

Note de lecture : « Fantaisies guérillères » (Guillaume Lebrun)

Pour arracher deux femmes puissantes s’il en est à la gangue du roman national plus ou moins moisi, une recréation savoureuse et enlevée, joueuse et diabolique, queer et rusée, des figures historiques de Yolande d’Aragon et de Jeanne d’Arc. x Laisse-moi me présenter comme il se doit : my name is Yolande, and I am … Lire la suite

Note de lecture : « Toutes les saveurs » (Ken Liu)

1865 : l’arrivée des immigrants chinois dans l’Idaho comme un conte moderne de la Chine ancienne. Et la cuisine en mode royal d’épreuve de l’altérité. x Le temps que les sept mille habitants d’Idaho City fassent le compte des dégâts du Grand incendie du 18 mai 1865, les Missouri Boys, des kilomètres plus loin sur … Lire la suite

Note de lecture : « Apocalypse blanche (la sirène sous la cime) » (Jacques Amblard)

« À la conquête du Strato-McKinley et de ses 16 000 mètres en Alaska » : après une double apocalypse sismique à l’échelle du globe, une aventure en (très) haute montagne – qui masque naturellement, en réalité, tout autre chose. Déjanté et poétique, surprenant à chaque instant, un premier roman époustouflant pour ébranler toutes nos convictions sur … Lire la suite

Note de lecture : « Zō » (Maïca Sanconie)

Sous le signe subtil de Jean Giono, une exceptionnelle rencontre poétique à distance entre deux artistes qui rêvent la même montagne, le même soleil et la même eau vive. x La structure du jour m’apparaît à ce réveil lent. Très vite elle s’efface, absorbée par la structure plus profonde de ce qui reste à faire. … Lire la suite

Note de lecture : « Ouvrir une voie » (Emmanuel Faber)

Récit d’une passion montagnarde personnelle, subtil montage métaphorique d’un espéré changement profond du capitalisme contemporain, conduit d’une manière aussi déterminée que rêveuse, un ouvrage alpin surprenant et précieux. x Lundi 16 août 2021 Je suis dans l’antichambre du pays : un TGV qui m’y emmène à 300 km/h. J’aime cet espace-temps si particulier du voyage. … Lire la suite

Note de lecture : « Les employés » (Olga Ravn)

Les 99 dépositions des humains et des ressemblants de l’équipage du six millième vaisseau, posé sur la planète où ont été découverts les Objets, pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Somptueux d’intelligence et de poésie décalée, de spéculation hybride et d’étrangeté. x Les dépositions suivantes ont été recueillies pour donner un aperçu des … Lire la suite

Note de lecture : « Villebasse » (Anna de Sandre)

Inquiétant roman-mosaïque condensé d’une ville fictive, parcours tendre, cruel et poétique parmi des gens ordinaires qui ne le sont bien entendu pas tant que ça, une réussite rare et impressionnante. x Villebasse était une nasse de bois et de pierres sur une terre ferme au fond d’une vallée fertile qui avait grandi machinalement dans le … Lire la suite

Note de lecture : « Rivage au rapport » (Quentin Leclerc)

Dans les méandres vidéoludiques de la scénarisation contemporaine de nos vies et de ce qui pourrait s’y rattacher. Une somptueuse mise en néo-grammaire distordue d’un certain réel bien prégnant. x La route 71 mène Rivage directement vers sa nouvelle affaire. Il conduit une Audi A3. L’écran de navigation intégré montre une flèche rouge qui avance … Lire la suite

Note de lecture : « Melmoth furieux » (Sabrina Calvo)

La douceur combattante d’une épopée de proximité, dans la grande guerre du contrôle marchand des imaginaires. Gorgé de paradoxes et de surprises, un chef-d’œuvre, cousu main bien entendu. x Eurodisney ouvre ses portes le 11 avril 1992 à 10 heures du matin. Une journée de fanfares – du sinistre à perte de vue. Les hôtels … Lire la suite

Note de lecture : « Ici, la Béringie » (Jeremie Brugidou)

Trois âges distincts du détroit de Béring pour un extraordinaire entrelacement de sens, de langages et de rusée spéculation scientifique et politique. Un exceptionnel « retour du submergé » pour faire vaciller en poésie les fausses certitudes. x Malgré le ressac, le ferry manœuvre élégamment au plus proche de la grève d’Ouelen. Le sable froid reçoit mes … Lire la suite