☀︎
archives

Cavale

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Soleil de nuit » (Jo Nesbø)

En cavale au Finnmark pour échapper aux foudres du Pêcheur : un bref roman très différent des Harry Hole de l’auteur x Sur le bas-côté, les branches d’un bosquet remuèrent. L’instant suivant, quelqu’un franchissait d’un bond le fossé pour atterrir sur la route. Ma main eut le réflexe de s’emparer du pistolet, mais je l’arrêtai, … Lire la suite

Note de lecture : « Le Zaroff » (Julien d’Abrigeon)

Chasses, traques, cavales, sorties et reflets d’un tueur patenté. x x x Plein champ. Tout droit. Aucun obstacle entre lui et moi. Un peu de brume. Pas de vent. J’ajuste mon tir. Devant, la cible est trop facile. Mais c’est amusant de sentir que tout est parfois si facile. Je tire. Je l’atteins. Tire et … Lire la suite

Note de lecture : « Terres rares » (Sandro Veronesi)

Neuf ans après « Chaos calme », le retour un rien décevant de Pietro Paladini. x x Publié en 2014, traduit en français en 2016 chez Grasset par Dominique Vittoz, ce roman de Sandro Veronesi propose, neuf ans après son « Chaos calme » de 2005, une suite des aventures de Pietro Paladini, alors que le même temps a … Lire la suite

Note de lecture : « Petite louve » (Marie Van Moere)

Insolite road novel marseillo-corse aux chairs très à vif, redoutablement violent et néanmoins pudiquement tendre. x Publié en 2014 à la Manufacture de Livres, repris en poche chez Pocket en juin 2015, le premier roman de Marie Van Moere – dont j’avais beaucoup apprécié, dans un registre fort différent, le « Buckaroo » publié chez e-fractions, en … Lire la suite

Note de lecture : « Le Mont 84 » (Yves & Ada Rémy)

L’étrange beauté d’une féérie policière sous le signe de l’Amour. x Publié en 2015 aux éditions associatives Dystopia, ce texte qui n’est que le troisième roman du couple d’écrivains formé par Yves et Ada Rémy, trente-sept ans après « La maison du Cygne » et quarante-sept ans après « Les soldats de la mer », mérite infiniment davantage que … Lire la suite

Note de lecture : « Cavale blanche » (Stéphane Le Carre)

Braquage raté, jeunesse qui s’enfuit, l’amour et l’amitié comme des fantômes. La mer. Un beau moment de fiévreuse intensité. xxx Le métier (fût-il à temps partiel) de libraire comprend des moments de bonheur rare. La découverte de textes réussis en (légère) avant-première en fait partie. La lecture sur épreuves de « Cavale blanche », qui … Lire la suite