☀︎
archives

Catherine Dufour

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Melmoth furieux » (Sabrina Calvo)

La douceur combattante d’une épopée de proximité, dans la grande guerre du contrôle marchand des imaginaires. Gorgé de paradoxes et de surprises, un chef-d’œuvre, cousu main bien entendu. x Eurodisney ouvre ses portes le 11 avril 1992 à 10 heures du matin. Une journée de fanfares – du sinistre à perte de vue. Les hôtels … Lire la suite

Note de lecture : « Ultramarins » (Mariette Navarro)

À bord d’un cargo auteur d’une étrange et brève pause en plein océan, un moment d’intense éblouissement pour la commandante, l’équipage, la lectrice et le lecteur. Magnifique et troublant. x Il y a les vivants, les morts, et les marins. Ils savent déjà, intimement, à quelle catégorie ils appartiennent, ils n’ont pas vraiment de surprise, … Lire la suite

Note de lecture : « Robopoïèses » (André Ourednik)

Provocantes, érudites et alertes, les investigations rusées à propos d’intelligences artificielles et de nature de l’éclectique poète-philosophe et technicien tchéco-suisse. x Les deux mélodies fondamentales Si nous essayions de percevoir le siècle en cours – notre siècle – avec nos oreilles… si nous essayions d’entendre ce siècle, nous entendrions un bourdonnement assourdissant, composé du tambourinage … Lire la suite

Note de lecture : « Surveillances » (Collectif)

Douze nouvelles pour parcourir les univers actuels, réels, fantasmés, anticipés ou réagencés, des surveillances de masse et des soumissions plus ou moins librement consenties. x C’est par résonance avec la récente parution du passionnant roman « Soeur(s) » de Philippe Aigrain que j’ai découvert tardivement ce recueil collectif de nouvelles, sorti chez publie.net en 2016, recueil qui … Lire la suite

Note de lecture : « La complainte de Foranza » (Sara Doke)

Lorsque le progrès technique et un féminisme combatif et inventif viennent secouer en beauté la fantasy d’un Moyen-Âge italien tardif. Rusé et somptueux. x Je déteste profondément mon prénom, Aphrodisia, qu’y a-t-il de pire ? C’est un prénom plein de promesses que je n’ai aucune intention de tenir. Un prénom de catin. Un prénom qui … Lire la suite

Note de lecture : « Simili-love » (Antoine Jaquier)

Une fable dystopique, incisive et enlevée, mêlant motifs bien connus et échappées plus surprenantes. x x x Novembre 2040, jugeant que l’anarchie n’était pas à son comble, Foogle a décidé de rendre gratuit l’accès à toutes ces informations. Le domaine public. Le monde s’est tétanisé. Des milliards de gamins décadents qui jouaient dans l’obscurité de … Lire la suite

Les best-sellers 2018 de la librairie Charybde

Huitième année d’activité pour notre librairie Charybde, 2018 était une année bizarre, toute en transitions (devenir une librairie de garde, notamment) et en incertitudes, ce qui rendait peut-être encore plus difficile qu’à l’accoutumée de prévoir au fur et à mesure de l’apparition des titres quelles seraient nos meilleures ventes sur l’ensemble de ces douze mois, … Lire la suite

Les 24 lectures les plus marquantes de Charybde 2 en 2018

Vingt-quatre titres choisis dans la joie et dans la douleur parmi les 229 lectures (ou relectures) de cette année. Vingt-quatre titres qui m’ont chacun apporté un véritable quelque chose, pas nécessairement petit, et en tout cas toujours potentiellement vital, dans le moulin de la littérature et de la vie, en 2018. Pour la deuxième année consécutive, … Lire la suite

Note de lecture : « Le dieu était dans la lune – Gont et Labette 1 » (Hervé Thiellement)

Le début des aventures spatiales farceuses et endiablées d’un humain et de son amie… indescriptible. x Gontran Rieu, un grand gaillard aux long cheveux châtains, commençait à s’inquiéter. Cette saleté de moteur venait encore de s’arrêter et son astronef dérivait sur sa lancée entre Lunun et Lunedeu, les deux petites lunes de Cible 7. Heureusement, … Lire la suite

Note de lecture : « Auschwitz et après » (Charlotte Delbo)

À facettes, le récit extraordinaire d’une déportation à Auschwitz en 1943-1945, et du retour. x   O vous qui savez saviez-vous que la faim fait briller les yeux que la soif les ternit O vous qui savez saviez-vous qu’on peut voir sa mère morte et rester sans larmes O vous qui savez saviez-vous que le … Lire la suite