☀︎
archives

Carlo Ginzburg

Ce tag est associé à 31 articles

Note de lecture : « Contes de la Lune – Essai sur la fiction et la science modernes » (Frédérique Aït-Touati)

En analysant de près le recours à la littérature par les scientifiques du XVIIème siècle, une passionnante exploration du lien puissant, trop négligé, entre productions de fiction et avancées de science. x En 1610, l’astronome Kepler offre à son protecteur et ami Wackenfels, en guise d’étrenne, la description d’un flocon de neige : L’Étrenne ou … Lire la suite

Note de lecture : « Cantique de la critique » (Arnaud Viviant)

Un essai tonique et enlevé, irrévérencieux et discrètement érudit, sur la place de la critique littéraire – sous certaines formes spécifiques – dans la littérature d’aujourd’hui. x Écrivain (auteur notamment de trois romans), journaliste et critique littéraire (sa présence dans l’émission Le Masque et la Plume le dimanche soir étant peut-être la plus connue de … Lire la suite

Note de lecture : « Nos cabanes » (Marielle Macé)

Au fil dense d’une métaphore organique, poétique et ramifiée, une contribution essentielle à un arsenal mental nécessaire pour imaginer des futurs concrets moins délétères que ce qui nous semble encore promis. x Il y a toute une science des noues, même s’il n’y a pas de code cartographique pour les identifier ; une science qui … Lire la suite

Note de lecture : « Le soleil noir du paroxysme : nazisme, violence de guerre, temps présent » (Christian Ingrao)

Une formidable leçon d’Histoire, et d’intellection du temps présent par l’imagination en matière de mécanismes scientifiques historiques. À la fois audacieux, humble et passionnant : un texte essentiel. x Publié chez Odile Jacob en mars 2021, voici un ouvrage de réflexion sur la production de l’histoire contemporaine, sur son inscription dans le temps présent et … Lire la suite

Note de lecture : « Terraqué » (suivi de) « Exécutoire » (Guillevic)

En 1942 et 1947, deux recueils fondamentaux de poésie combattante, d’émancipation de l’homme face aux choses mauvaises qui rôdent dans la matière, par la force pensée du langage de l’émotion brute. x CHOSES L’armoire était de chêne Et n’était pas ouverte. Peut-être il en serait tombé des morts, Peut-être il en serait tombé du pain. … Lire la suite

Note de lecture : « Feux » (Perrine Le Querrec)

Cinquante-sept feux poétiques bouleversants pour dire l’horreur et pour en imaginer l’issue, pour dire la joie et la répandre. x Feux arrive avec son vocabulaire, mots tous intenses, incandescents et contradictoires Ses histoires oubliées, modestes ou mythiques Feux politiques Feux de religion Feux symboliques Feux géologiques Feux artistiques et littéraires L’humanité se dessine à travers … Lire la suite

Note de lecture : « Sunny girls » (Sandra Moussempès)

Parmi des créatures hollywoodiennes ensoleillées qui ne sont évidemment pas seulement ce qu’elles semblent en première intention, la poésie méticuleuse et sauvage de Sandra Moussempès se déploie et se ramifie. x La chaleur des plateaux, on peut extraire cette chaleur. « Votre corps soutient une veilleuse, vous êtes alangui » – titre du premier dialogue – Le … Lire la suite

Note de lecture : « Énigmes, cinéma » (Olivier Maillart)

Une invitation malicieuse et alerte à affûter encore notre regard d’enquêteur (et non d’interprète), au cinéma et ailleurs. x Dans un essai intitulé « Contre l’interprétation », Susan Sontag met en garde ses lecteurs contre l’attitude qui consiste, face à une œuvre d’art, à opérer systématiquement un travail de transposition. À la place de X, lire A. … Lire la suite

Note de lecture : « Mon jeune grand-père » (Philippe Annocque)

Décryptage indiciaire et familial d’une correspondance matérielle d’un « poilu » emprisonné, tour de force de construction spéculative d’un récit à visées multiples. x La carte est beige et d’un format légèrement inférieur à celui d’une carte postale de vacances – format encore familier aux personnes de ma génération mais pour combien de temps encore ? Alors … Lire la suite

Note de lecture : « Capitale Songe » (Lucien Raphmaj)

Une folle immersion poétique et policière dans un avenir bringuebalant où les rêves de capture et de puissance ont engendré leurs cauchemars logiques, hybrides et tout-puissants. Un réjouissant appel littéraire à la circonspection, à la résistance et à la lutte, tous azimuts. x x Nos histoires dorment mal, insomniaques, elles se retournent et cherchent la … Lire la suite