☀︎
archives

Capitalisme tardif

Ce tag est associé à 15 articles

Note de lecture : « Le guide du démocrate » (Éric Arlix & Jean-Charles Massera)

Une fête du langage pince-sans-rire du contemporain, savant et populaire, sérieux et drôle, pour une lecture décapante des impasses de la croissance néo-libérale et de sa consommation jusqu’au-boutiste. x Aujourd’hui, ce qui semble clair, dans les pays les plus avancés sur le plan de la marchandisation et de la mondialisation des échanges et des informations, … Lire la suite

Note de lecture : « Personne ne sort les fusils » (Sandra Lucbert)

Au commencement d’une domination machinale et implacable est la langue. C’est à elle qu’il faut s’arracher, pour pouvoir enfin sortir les fusils, a priori métaphoriques, et vivre. Une lecture intensément précieuse du procès France Télécom et de ses palinodies défensives. x Finalement, cette histoire de suicides, c’est terrible, ils ont gâché la fête. (Didier Lombard, … Lire la suite

Note de lecture : « Capitale Songe » (Lucien Raphmaj)

Une folle immersion poétique et policière dans un avenir bringuebalant où les rêves de capture et de puissance ont engendré leurs cauchemars logiques, hybrides et tout-puissants. Un réjouissant appel littéraire à la circonspection, à la résistance et à la lutte, tous azimuts. x x Nos histoires dorment mal, insomniaques, elles se retournent et cherchent la … Lire la suite

Note de lecture : « Pistes – Vol. 1 » (Patrick Bouvet)

Deux orientations récentes saisissantes et cinq jalons précieux dans l’œuvre redoutable et cohérente de compréhension intime du pouvoir hypnotique du spectaculaire marchand conduite poétiquement depuis 1999 par Patrick Bouvet. x Égrenés entre les petits monuments de poésie contemporaine, rockeuse, rusée, politique et incisive que sont « In situ » (1999), « Shot » (2000) ou encore « Canons » (2007), Patrick … Lire la suite

Note de lecture : « Cora dans la spirale » (Vincent Message)

Une plongée dramatique, et pourtant curieusement tonique, dans une barbarie ordinaire à visage trop humain. x Le métro du matin était connu pour ses visages opaques et son silence que cadençaient seulement les annonces automatisées et le roulis des machines. Quand tout fonctionnait néanmoins, Cora n’avait pas le sentiment d’une atmosphère hostile. Protégés par leurs … Lire la suite

Note de lecture : « Bubblegum » (Adam Levin)

Ce que nous disent sans doute le Net et les lolcats, écrit sans le Net et sans lolcats. Un chef-d’œuvre époustouflant d’ambition et de drôlerie songeuse, par l’auteur des « Instructions ». x x Depuis l’enfance, Belt Magnet entend les objets inanimés (qui ont donc bien une âme, fût-elle rudimentaire, à l’insu de – presque – toutes … Lire la suite

Note de lecture : « Work Bitch » (Ludovic Bernhardt)

Le choc des vidéos, l’absence de poids des mots : une incursion sauvage et froide dans l’esclavage visuel contemporain. x Dans une salle de classe, un gros plan révèle la chaussure à hauts talons d’une lycéenne à gilet gris et chemisier blanc. Son pied tape mécaniquement contre le tube chromé de la table. Ses cheveux … Lire la suite

Note de lecture : « Ruptures » (Collectif)

Huit nouvelles, à propos de ruptures et de préparations de rupture, qui illustrent la puissance de la fiction spéculative et de la science-fiction pour arpenter des sentiers qui bifurquent, à l’âge des nuits tentatives de se tenir debout. x Créé en 2011, le festival science-fictif  Les Intergalactiques, à Lyon, cherche naturellement des moyens d’encourager la … Lire la suite

Note de lecture : « Simili-love » (Antoine Jaquier)

Une fable dystopique, incisive et enlevée, mêlant motifs bien connus et échappées plus surprenantes. x x x Novembre 2040, jugeant que l’anarchie n’était pas à son comble, Foogle a décidé de rendre gratuit l’accès à toutes ces informations. Le domaine public. Le monde s’est tétanisé. Des milliards de gamins décadents qui jouaient dans l’obscurité de … Lire la suite

Note de lecture : « Identification des schémas » (William Gibson)

Au lendemain du 11 septembre, saisir au plus près la marchandisation de l’image et de l’art, et ses résonances politiques. x RELECTURE TRILOGIE BLUE ANT n°1 Cinq heures de décalage horaire made in New York. Cayce Pollard se réveille à Camden Town, cernée par les loups affamés de son cycle circadien chamboulé. Elle traverse la … Lire la suite