☀︎
archives

Benjamin Fogel

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Le coup d’état d’urgence » (Arié Alimi)

Un ouvrage particulièrement salutaire pour faire le point sur la manière dont la politique de la peur instrumentalise l’urgence et pratique l’illégalisme de précaution. « Essayer de ne plus rien lâcher désormais ». x x L’état d’urgence est, par définition, un état d’exception. Un état d’exception qui n’est plus si exceptionnel que cela tant sa fréquence s’accentue … Lire la suite

Note de lecture : « L’empire et l’absence » (Léo Strintz)

Dans le night-club scénarisé en permanence de « Lucifer », lorsque la distinction entre artiste, figurant et badaud a implosé, lorsque l’intériorité a été vendue ou volée en désespoir de cause, nul ne vous entendra crier. Un roman littéralement sidérant. x Les feuilletons personnels n’avaient jamais été aussi nombreux – et à un certain niveau, ici, dans … Lire la suite

Note de lecture : « Cosmétique du chaos » (Espedite)

Ultra-moderne solitude des injonctions socio-économiques poussées à l’extrême, ou poétique cruelle et belle de la chirurgie esthétique obligatoire. x Sur la surface du miroir, ton visage se trouble en risées capricieuses. Aucune blessure n’a dévasté ta face, aucun mal n’a corrompu tes chairs, tu es simplement là, à peine remise d’une opération de chirurgie esthétique … Lire la suite

Note de lecture : « Les échappées » (Lucie Taïeb)

Porté par les mots furtifs et post-exotiques d’une radio clandestine inimaginable, un chapitre décisif de l’histoire de la Grande Peur en Occident – et de comment la surmonter. x On porte en soi la mort comme un fruit qui mûrit, paraît-il, mais on ne veut pas, pour autant, qu’elle parvienne à maturité. On préfère qu’elle … Lire la suite

Note de lecture : « Simili-love » (Antoine Jaquier)

Une fable dystopique, incisive et enlevée, mêlant motifs bien connus et échappées plus surprenantes. x x x Novembre 2040, jugeant que l’anarchie n’était pas à son comble, Foogle a décidé de rendre gratuit l’accès à toutes ces informations. Le domaine public. Le monde s’est tétanisé. Des milliards de gamins décadents qui jouaient dans l’obscurité de … Lire la suite