☀︎
archives

Bartleby

Ce tag est associé à 9 articles

Note de lecture bis : « L’employé » (Guillermo Saccomanno)

Une fable puissante et tristement joueuse de l’aliénation intime au cœur d’un totalitarisme national et d’une déshumanisation entrepreneuriale. x À cette heure de la nuit, les hélicoptères blindés survolent la ville, les chauves-souris tournoient devant les vitres de l’immeuble et les rats filent entre les bureaux plongés dans l’obscurité, tous les bureaux sauf un, le … Lire la suite

Note de lecture : « C’était » (Joachim Séné)

Dans le vide de l’open space, personne n’entendra crier et rêver le codeur. x C’était subir chaque matin la stridence du radio-réveil, l’appel au lever, au garde-à-vous et avoir, à ce moment, depuis son lit, la vision du bureau, là-bas, et du temps à y passer, assis, tête baissée vers l’écran. C’était d’arriver le matin … Lire la suite

Note de lecture : « En face » (Pierre Demarty)

«Vous a-t-on jamais conté les aventures de l’homme qui n’en eut point ?» x  «Je crois qu’il n’existe pas de matériaux qui permettraient d’établir une biographie complète et satisfaisante de cet homme. C’est une perte irréparable pour la littérature.» (Herman Melville) Placé sous l’égide de Nathaniel Hawthorne et d’Herman Melville, le premier roman de Pierre Demarty, paru … Lire la suite

Note de lecture : « Un peu tard dans la saison » (Jérôme Leroy)

Fuir, là-bas fuir… Retour énigmatique sur une tendre apocalypse. x Quand j’ai su qui il était et que je l’ai retrouvé, c’était peu de temps avant les attentats, dans les derniers jours de décembre 2014. Pendant les Fêtes, comme on dit. Il habitait dans un bel appartement, au dernier étage, square Henri-Delormel, dans le XIVe, … Lire la suite

Je me souviens de : « Le Mal de Montano » (Enrique Vila-Matas)

«Mourir écrasé sous le poids de la grande Bibliothèque, voilà l’idéal auquel doivent tendre les auteurs contemporains.» (Enrique Vila-Matas) x «Le narrateur du Mal de Montano d’Enrique Vila-Matas souffre d’une sorte de «maladie littéraire» : il ne fait l’expérience du monde qu’à travers les livres écrits par les grands noms de l’histoire littéraire qu’il a lus. … Lire la suite

Note de lecture bis : « Artistes sans œuvres » (Jean-Yves Jouannais)

I would prefer not to. Une anthologie paradoxale et fascinante des artistes ayant choisi l’éclipse.   «Artistes sans œuvres», anatomie en coupe des artistes qui n’ont rien produit, pourrait passer pour un exercice futile ou absurde, une apologie gratuite de la paresse. Il n’en est rien. Ce parcours autour des artistes ayant choisi l’inaboutissement ou … Lire la suite

Note de lecture : « Le stade de Wimbledon » (Daniele del Giudice)

Portrait en creux d’un artiste sans œuvre. x Enrique Vila-Matas donne dans «Bartleby et compagnie» un aperçu de la vie de Roberto (Bobi) Bazlen et du roman de Daniele del Giudice, «Le stade de Wimbledon», publié en 1983 et traduit de l’italien par René de Ceccatty pour les éditions Rivages, dans lequel le narrateur tente, en … Lire la suite

Note de lecture bis : « Le principe » (Jérôme Ferrari)

Questionner, poétiser et renoncer à apprivoiser l’incertitude du monde avec Heisenberg. Somptueux. x Publié en mars 2015 chez Actes Sud, le huitième roman de Jérôme Ferrari, venant trois ans après son « Sermon sur la chute de Rome », consacré par le prix Goncourt en 2012, prend pour figure centrale le physicien allemand Werner Heisenberg (1901-1976), connu … Lire la suite

Note de lecture : « Artistes sans œuvres » (Jean-Yves Jouannais)

Une malicieuse et follement intelligente réflexion sur la « production » (et son absence) en art. x Publiée en 1997 chez Verticales, la première œuvre de Jean-Yves Jouannais marquait l’apparition d’une voix bien particulière, pour un travail résolument difficile à classer, entre l’essai social et politique, la réflexion historique et littéraire et le jeu langagier subtil. Servi … Lire la suite