☀︎
archives

banlieue

Ce tag est associé à 15 articles

Note de lecture : « Planète vide » (Clément Milian)

Comment Paris devient un monde spécial dans les yeux d’un fugueur de onze ans, pour un conte de Noël pas comme les autres. x Patrice Gbemba, dit Papa, était né sur Terre, mais il s’y sentait étranger. Au ciel bleu pollué de la ville, il préférait les étoiles. Aux voitures, il préférait les fusées. Aux … Lire la suite

Note de lecture : « Cowboy light » (Frédéric Arnoux)

Dans la dèche gouailleuse à Besançon et à Genève dans les années 80. Cru, savoureux et sauvage. x Soleil ou pas, la lumière s’affalait sur le plexi du toit plus dégueulasse que transparent et restait là-haut jusqu’au soir. Y avait bien des néons mais ils claquaient les uns après les autres et personne ne les … Lire la suite

Note de lecture : « Anthropologie » (Éric Chauvier)

Anthropologie sauvage et quête de soi dans les méandres de l’imagination et de la projection x Publié en 2006 chez Allia, le troisième ouvrage du docteur en anthropologie Éric Chauvier (dont la lecture m’était depuis un certain temps chaleureusement recommandée par ma collègue et amie Charybde 7) semble emblématique d’une démarche bien particulière de construction … Lire la suite

Note de lecture : « Vongozero » (Yana Vagner)

Sur les routes enneigées de la Russie du Nord, pour échapper à un fléau sanitaire et à la folie humaine qui l’accompagne sans doute. x Publié en 2011, traduit en français en 2014 aux éditions Mirobole par Raphaëlle Pache, le premier roman de la Russe Yana Vagner aurait pu se contenter d’être une n-ième variation … Lire la suite

Note de lecture : « Fabrication de la guerre civile » (Charles Robinson)

Poudre et crise, feu et esprit d’entreprise. L’étincelle. x Publié en janvier 2016 au Seuil, le troisième roman de Charles Robinson reprend le récit interrompu à la fin de « Dans les cités » (2011), quelques semaines ou mois plus tard. Le processus de réhabilitation par la destruction qui se préparait pour la cité des Pigeonniers, ensemble … Lire la suite

Note de lecture bis : « Feu pour feu » (Carole Zalberg)

Un récit incandescent, comme pour exorciser une chute inéluctable. x Les mots semblent consumer la page, dès la première phrase de ce court récit d’une force bouleversante. x Survivant d’un massacre, l’homme a réussi à s’extraire et s’enfuir d’un charnier, quelque part en Afrique, emportant peau contre peau sa fille Adama, âgée de seulement quelques … Lire la suite

Note de lecture : « Contre Télérama » (Éric Chauvier)

La zone périurbaine à hauteur d’homme, au-delà de son apparente uniformité. x Ce petit livre singulier et extrêmement subtil de l’anthropologue Éric Chauvier, paru en 2011 aux éditions Allia, souligne la pensée stéréotypée d’un milieu parisien bien-pensant, ses jugements fondés sur des clichés calibrés et des critères uniquement esthétiques sur la zone dite périurbaine, qui … Lire la suite

Note de lecture : « Lutte des classes » (Ascanio Celestini)

Vies au congélateur et humour décapant du désastre social et politique contemporain. x Publié en 2009 en Italie, traduit en français en 2013 par Christophe Mileschi dans la collection Notabilia des éditions Noir sur Blanc, « Lutte des classes » est le troisième roman du dramaturge italien Ascanio Celestini, représentant-phare du très contemporain théâtre de narration, héritier … Lire la suite

Note de lecture : « Il était une fois la banlieue rouge » (Guillaume Chérel)

Bagnolet 2000 se souvenant de Bagnolet 1980, en une terrible lucidité nostalgique, encore plus actuelle aujourd’hui. x Initialement publié en 2001, réédité en mars 2015 chez e-fractions, le troisième roman de Guillaume Chérel (après un polar dans la série des « Poulpe » et un « galop d’essai » au Fleuve Noir avec le personnage de Zarma le Zarbi … Lire la suite

Note de lecture : « Les instructions » (Adam Levin)

Mille pages du bréviaire d’un surdoué de dix ans construisant une authentique insurrection à Chicago. xxx Premier roman de l’Américain Adam Levin, paru en 2010, publié en français en 2011 par les éditions Inculte dans une traduction de Barbara Schmidt et Maxime Berrée, ce dense travail de 1 050 pages raconte dans le détail quatre … Lire la suite