☀︎
archives

Auto-dérision

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Love Parade » (Philippe Hebrard)

Dix-sept moments fugitifs, dix-sept tendresses ou ironies, dix-sept frictions ou caresses entre hommes et femmes. Savoureux, bizarrement poétique et malin comme tout. x Assis sur le trône de mon palais des vents, qui a fini par s’effondrer sur lui-même, j’ai survolé l’existence en ignorant ses nécessités, refusant de monter sur le ring d’une réalité qui … Lire la suite

Note de lecture : « Promenades avec chiens » & « Tout près » (Olivier Hervy)

Construire un court roman mystérieux et huit nouvelles affolantes en n’usant que d’aphorismes brefs, faussement indépendants, minutieusement construits et agencés : le nouveau défi relevé par Olivier Hervy pour notre bonheur. x Bien sûr, parfois un vieil homme vit une histoire tragique avec un espadon, un capitaine parcourt les océans à la recherche d’une baleine … Lire la suite

Note de lecture : « Le noyau blanc » (Christoph Hein)

La débâcle d’un intellectuel précaire, naïf et obsolète, au royaume de l’argent. x Enseignant à l’université de Leipzig, Rüdiger Stolzenburg s’approche de la soixantaine. Cet intellectuel précaire n’a obtenu à ce stade de sa carrière qu’un demi-poste de professeur dans un département aujourd’hui fragilisé par l’orientation de l’université vers un enseignement uniquement «rentable». Menacé de … Lire la suite

Note de lecture : « Don Durito de la forêt Lacandone » (Sous-Commandant Marcos)

Les incroyables conversations entre un guérillero et un scarabée devenu chevalier errant, conteur et stratège. x RELECTURE Les textes résolument inclassables rassemblés dans ce recueil ont d’abord été publiés comme une série de pièces jointes aux communiqués « sérieux et officiels » adressés par le sous-commandant Marcos à divers journaux mexicains et espagnols, au nom de l’EZLN … Lire la suite

Note de lecture : « Apologie de la viande » (Régis Clinquart)

Le cri de rage du grand chagrin amoureux, beaucoup plus subtil qu’il ne veut l’avouer. x Publié en 1999 et réédité en 2012 chez Stéphane Million, le premier roman de Régis Clinquart, « écrivain enragé » que je découvris l’an dernier lors d’une homérique lecture de nouvelle chez Charybde (« Récidive »), sous le bienveillant patronage de La Spirale, … Lire la suite