☀︎
archives

Assassinat

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Pasolini » (René de Ceccatty)

Brève et intense, une biographie empathique allant subtilement à l’essentiel complexe d’une vie artistique et poétique brûlante. x L’art de la biographie à la fois courte et dense n’est pas si facile, et la collection Folio Biographies de Gallimard s’y risque souvent avec des bonheurs contrastés. En confiant en 2005 celle de Pier Paolo Pasolini … Lire la suite

Note de lecture : « Souviens-toi des monstres » (Jean-Luc André D’Asciano)

Deux frères siamois au pouvoir étonnant au sein d’une famille à surprises, deux îles siciliennes pas exactement jumelles à l’identité à tiroirs, intrigues fantastiques, cape et épée débridées, pour créer un roman d’aventures aux formidables résonances intimes et mythiques. x Nous sommes nés monstrueux et notre vie fut belle. Nous sommes nés au plein milieu … Lire la suite

Note de lecture : « Poéticide » (Hans Limon)

Avec ou sans rime, la poésie peut-elle, doit-elle survivre ? Là est la question, qu’un roman torrentueux et joueur s’attache à résoudre, l’arme à la main. x x x x « Tous les crever ! Tous les rayer ! » Ruine au milieu des ruines, il n’en revient toujours pas, ne sait guère ou plutôt ne comprend … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre vie de Valérie Straub » (Stéphane Padovani)

Lutte armée, justice, expiation et vengeance, en cinquante pages rares. x x Publié en 2012 chez Quidam, le quatrième texte de Stéphane Padovani était une novella d’une cinquantaine de pages, associant en un rare équilibre instable et fructueux la sortie de prison, le retour à la vie et la mort – mêlant une étonnante poésie … Lire la suite

Note de lecture : « Nid de vipères » (Edyr Augusto)

Vengeance, folie et violence déchaînée dans la corruption de l’état brésilien du Para. x Publié en 2004 au Brésil, à paraître le 5 mars 2015 chez Asphalte dans une traduction à nouveau impeccable de Dinhiz Galhos, le troisième roman d’Edyr Augusto, après « Belém » et « Moscow », poursuit l’exploration intense de la violence contemporaine brésilienne, inscrite au … Lire la suite

Note de lecture : « Des fleurs pour les héros » (Anthony Phelps)

Le roman poétique de la désintégration cellulaire provoquée par les macoutes de Duvalier. x Publié en 1973 sous le titre de « Moins l’infini », réédité récemment au Temps des Cerises (décidément précieux dans ce travail de redécouverte d’une grande littérature engagée, à Haïti comme ailleurs) en tant que « Des fleurs pour les héros », le premier roman … Lire la suite