☀︎
archives

Art

Ce tag est associé à 18 articles

Note de lecture : « L’Albatros » (Nicolas Houguet)

La vie insensée et l’introspection universelle extraites avec fougue et ferveur d’un concert historique de Patti Smith en 2015. Brûlant d’intelligence, de poésie et de talent. x C’était l’anniversaire de Rimbaud. Le début d’une nouvelle page et d’un nouvel automne pour moi, marqué par la conscience de ma fragilité, de ma mortalité et par la … Lire la suite

Note de lecture : « Accidents » (Olivier Bordaçarre)

Beaucoup d’amour, de tendresse, de résilience – et un doppelgänger – pour ce beau roman de politique du quotidien. x Publié en octobre 2016 aux éditions Phébus, le cinquième roman d’Olivier Bordaçarre joue avec une extrême habileté entre l’horreur de l’accident passé et de la beauté défigurée, d’une part, le quotidien apparemment fort paisible de … Lire la suite

Note de lecture : « Adar » (Collectif)

La quintessence collective, naturelle ET enrichie, de Yirminadingrad. x L’un des plus beaux mystères de la création littéraire – et l’un de ceux que je préfère, en tout cas – est sans doute celui de la solidité des constructions imaginaires que nous proposent les grands inventeurs, de leur épaisseur et de leur authentique résilience aux … Lire la suite

Note de lecture : « La blonde et le bunker » (Jakuta Alikavazovic)

Une extraordinaire quête d’Eurydice et d’une collection d’art se dérobant à l’admiration. x Publié en 2012 aux éditions de l’Olivier, le troisième roman de Jakuta Alikavazovic construit pour nous un somptueux jeu de miroirs entre lesquels circulent comme des ombres l’art et la littérature, le possible et l’impossible, l’absurde et la beauté, et ce que … Lire la suite

Note de lecture : « Corps conducteurs » (Sean Michaels)

La folle tournée contrastée du communisme scientifique, électrique, musical et amoureux. x Publié en 2014, traduit en français en 2015 par Catherine Leroux pour publication cette même année aux éditions Alto, puis en janvier 2016 chez Rivages, le premier roman du Canadien Sean Michaels s’empare avec fougue et brio de l’une de ces figures improbables … Lire la suite

Note de lecture : « Quelqu’un à tuer » (Olivier Martinelli)

Deux parcours éloignés de soixante ans, empreints de rage et de tendresse, ou la quête d’un père inconnu dans les souvenirs noirs de la guerre d’Espagne. x «Tu veux que je te parle de la guerre d’Espagne ? Tu es prête à tout entendre ? Tu es prête à me détester ?»   1990 : Arthur, musicien bientôt trentenaire en panne … Lire la suite

Note de lecture : « Le roi vient quand il veut » (Pierre Michon)

C’est lui le roi. x Dans ce recueil de trente entretiens accordés à des journaux et des revues entre 1989 (cinq ans après la parution de «Vies minuscules») et 2007, et publié en 2007 aux éditions Albin Michel, Pierre Michon évoque ses œuvres, son rapport à l’écriture et au texte et quelques-uns des auteurs et des oeuvres … Lire la suite

Note de lecture : « Orfeo » (Richard Powers)

Sens de la vie et de l’art aux prismes de la musique classico-contemporaine, de la biochimie et de la sécurité intérieure. x Publié en 2014, traduit en français en 2015 par Jean-Yves Pellegrin au Lot 49 du Cherche-Midi, le dernier en date des romans de Richard Powers (son onzième) réjouira certainement les amatrices et les … Lire la suite

Note de lecture : « Gagner la guerre » (Jean-Philippe Jaworski)

Peut-être le meilleur roman contemporain de cape et d’épée fantastique, ou de fantasy, tout simplement. x Publié en 2009 aux Moutons Électriques, le premier roman de Jean-Philippe Jaworski, succédant à son recueil de nouvelles « Janua Vera », et comme lui situé dans l’univers du Vieux Royaume qu’il a développé à partir d’un canevas « classique » de jeu … Lire la suite

Note de lecture bis : « Maîtres et serviteurs » (Pierre Michon)

L’art et la vie, le désir d’être maître et l’apprentissage du serviteur. x Publié en 1990 chez Verdier, le quatrième ouvrage de Pierre Michon, somptueux recueil de trois longues nouvelles (qui sont désormais disponibles indépendamment en Verdier Poche), n’est que ma deuxième plongée dans l’art bref et intense de l’auteur, après la découverte de « Le … Lire la suite