☀︎
archives

Art

Ce tag est associé à 25 articles

Note de lecture : « Esthétique du machinisme agricole » (Pierre Bergounioux)

Faire tenir les Trente Glorieuses, leurs caractéristiques essentielles et leurs conséquences à long terme, dans la brève saisie d’objets agricoles, artisanaux ou industriels, devenus œuvres d’art insoupçonnées. Un autre miracle décisif de Pierre Bergounioux. x Les changements des dernières décennies, la mécanisation du travail, la révolution de l’information, la libéralisation des moeurs sont l’aboutissement de … Lire la suite

Note de lecture : « Le créateur de poupées » (Nina Allan)

Travaillée par une densité surnaturelle, avec ses coutures devenant invisibles, la fable contemporaine extrême et tendre des préjugés délétères sous toutes leurs formes. x Mon père ne voulait pas que je l’aie, mais il finit par céder. Ma mère réussit à le persuader que sa réaction était exagérée. Un soir, longtemps après que je fus … Lire la suite

Note de lecture : « Le luxe de l’indépendance » (Julien Lefort-Favreau)

Une bonne initiation très contemporaine à l’état économique et symbolique du monde du livre côté éditeurs et libraires, autour des enjeux de l’indépendance et de l’indie washing, aux États-Unis, en France et au Canada. x En 2009, la police interpelle Éric Hazan, fondateur et éditeur de La Fabrique, et le somme de confirmer les liens … Lire la suite

Note de lecture : « Le narré des îles Schwitters » (Patrick Beurard-Valdoye)

Autour de la figure en fuite de l’artiste dadaïste Kurt Schwitters, dans la tourmente des horreurs et des infamies de 1940, la construction poétique déterminée, essentielle, d’un radeau de survie métaphorique, d’île en île, pour nous rappeler encore et mieux ce que veut dire le fait réfugié. x x La découverte en novembre dernier, par … Lire la suite

Note de lecture : « L’énigmaire » (Pierre Cendors)

Sans frontières, parfois sans nom, nous ne régnons pas, nous allons : monstrueux de subtilité et de poésie, un labyrinthe science-fictif et tarkovskien pour réinterroger la possibilité puissante de l’art après Ravensbrück x Ma première reconnaissance du Bois désert, à Orze, dans les terres du Nord – un petit village qui n’existe plus -, m’a … Lire la suite

Note de lecture : « Trencadis » (Caroline Deyns)

La narration parfaite, éclatée et solaire, pour nous faire partager la vie mosaïque de Niki de Saint-Phalle et sa manière unique de transformer le plomb de la dépression en or artistique resplendissant. x Parution : 20 août 2020 Elle hait l’arête, la ligne droite, la symétrie. Le fait est qu’elle possède un corps à géométrie … Lire la suite

Note de lecture : « La complainte de Foranza » (Sara Doke)

Lorsque le progrès technique et un féminisme combatif et inventif viennent secouer en beauté la fantasy d’un Moyen-Âge italien tardif. Rusé et somptueux. x Je déteste profondément mon prénom, Aphrodisia, qu’y a-t-il de pire ? C’est un prénom plein de promesses que je n’ai aucune intention de tenir. Un prénom de catin. Un prénom qui … Lire la suite

Note de lecture : « L’Albatros » (Nicolas Houguet)

La vie insensée et l’introspection universelle extraites avec fougue et ferveur d’un concert historique de Patti Smith en 2015. Brûlant d’intelligence, de poésie et de talent. x C’était l’anniversaire de Rimbaud. Le début d’une nouvelle page et d’un nouvel automne pour moi, marqué par la conscience de ma fragilité, de ma mortalité et par la … Lire la suite

Note de lecture : « Accidents » (Olivier Bordaçarre)

Beaucoup d’amour, de tendresse, de résilience – et un doppelgänger – pour ce beau roman de politique du quotidien. x Publié en octobre 2016 aux éditions Phébus, le cinquième roman d’Olivier Bordaçarre joue avec une extrême habileté entre l’horreur de l’accident passé et de la beauté défigurée, d’une part, le quotidien apparemment fort paisible de … Lire la suite

Note de lecture : « Adar » (Collectif)

La quintessence collective, naturelle ET enrichie, de Yirminadingrad. x L’un des plus beaux mystères de la création littéraire – et l’un de ceux que je préfère, en tout cas – est sans doute celui de la solidité des constructions imaginaires que nous proposent les grands inventeurs, de leur épaisseur et de leur authentique résilience aux … Lire la suite