☀︎
archives

Architecture

Ce tag est associé à 26 articles

Note de lecture : « Lieux infinis – Construire des bâtiments ou des lieux ? » (Collectif)

Dix friches et ex-friches analysées brillamment en symboles d’espaces transformables et transformants du lien social concret. x Les pavillons de la Biennale d’architecture de Venise semblent depuis toujours condamnés à être inégaux dans la durée, que ce soit vis-à-vis d’un public de profanes curieuses ou curieux, ou d’un public de spécialistes. La voie n’est pas … Lire la suite

Note de lecture : « En observant Venise » (Mary McCarthy)

Un étonnant regard arrachant un sens global aux peintures et aux sculptures des siècles d’or vénitiens. x Si cet essai datant de 1956 fut le premier ouvrage traduit en français de la journaliste, romancière et activiste américaine Mary McCarthy (traduit en français sous le titre « Venise connue et inconnue » aux éditions de L’Oeil, avant d’être … Lire la suite

Note de lecture : « Dimensions of Citizenship » (Collectif)

Questionner en profondeur la notion contemporaine de citoyenneté, par le biais de la géographie, de l’architecture et de l’imagination créatrice. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE La Biennale d’architecture de Venise, qui a lieu les années paires (les années impaires étant dédiées dans les mêmes lieux, Arsenal, Jardins et pavillons nationaux éparpillés dans la ville, … Lire la suite

Note de lecture : « Climats de France » (Marie Richeux)

La pierre, sociale, malmenée et trahie, en ultime trait d’union de destins divergents jamais correctement ressoudés. x En rentrant à Paris lors du premier voyage, je portais très fort en moi l’empreinte du bâtiment. Quelques rebonds sur Internet transformaient l’essai : l’homme qui avait imaginé la cité Climat de France à Alger à la fin … Lire la suite

Note de lecture : « Vak spectra » (Suzanne Doppelt)

Dans l’épaisseur et la transparence de ce que certaines maisons ne disent pas immédiatement. x le vol des génies, le mouvement des simulacres, une vague aérienne, l’apparition du chien, c’est la mécanique rusée derrière la scène ou sous l’escalier qui agit en sourdine, ou bien l’oeil de celui se déplaçant pour voir ce qui n’est … Lire la suite

Note de lecture : « Le Passage » (Pietro Grossi)

Père et fils dans le Passage du Nord-Ouest. Simple et curieusement beau. x Tout avait commencé la semaine précédente par une banale sonnerie de téléphone. Assis de travers sur un coin de mon bureau, des dessins à la main, j’essayais d’expliquer à un stagiaire le mécanisme d’une série de lucarnes. Je saisis le combiné et … Lire la suite

Note de lecture : « Austerlitz » (W. G. Sebald)

Exhumer le passé à partir de ses traces. Le roman vertigineux et admirable d’après la catastrophe. x   Dans cet ultime roman de W.G. Sebald publié en 2001, traduit en 2002 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, le narrateur part en voyage comme dans «Les anneaux de Saturne», pour échapper à un  malaise … Lire la suite

Note de lecture : « Décor Lafayette » (Anne Savelli)

Une formidable sémiologie contemporaine du grand magasin – et de bien d’autres choses – par la grâce d’une géographie urbaine dérivante et d’un imaginaire mobilisé. x Absurde d’écrire sur les grands magasins. Les grands magasins n’existent plus, réduits à des affiches, soldes, blanc, saint Valentin, Noël que les touristes chinois découvrent dans le métro, des … Lire la suite

Note de lecture : « Louange de l’ombre » (Tanizaki Jun’ichirô)

« Nous, les Orientaux, là où il n’y a rien nous faisons surgir l’ombre et cela crée de la beauté. » x La nouvelle traduction de Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré pour les éditions Philippe Picquier permet de goûter à nouveau à l’éclat et à la poésie de ce texte culte, essai publié en 1933 et initialement … Lire la suite

Note de lecture : « Paris, capitale du XIXe siècle » (Walter Benjamin)

Ebauche d’une histoire sociale de Paris au XIXe siècle et tentative fascinante d’interprétation de la modernité. x Walter Benjamin acheva ce texte en 1939, ébauche de son livre inachevé sur les passages parisiens. Celui-ci sera finalement publié en français en 1989, et est disponible aujourd’hui aux excellentes éditions Allia. Benjamin évoque ici les grands thèmes de la modernité : … Lire la suite