☀︎
archives

Apprentissage

Ce tag est associé à 22 articles

Note de lecture : « L’art et la science dans Alien » (Collectif)

Une redoutable exploration à quatre voix des contenus scientifiques et artistiques de l’une des plus célèbres créatures de la fiction contemporaine. x En mai 1979, il y a quarante ans, le film « Alien, le huitième passager » de Ridley Scott sortait en salles aux États-Unis. Avec désormais six films directement inclus dans la saga (« Aliens » en … Lire la suite

Note de lecture : « La horde du contrevent » (Alain Damasio)

« Et si un homme auprès de nous vient à manquer à son visage de vivant, qu’on lui tienne de force la face dans le vent » : publié il y a quinze ans, ambitieux, puissant, joueur et songeur, l’un des très grands romans contemporains. x RELECTURE ) À la cinquième salve, l’onde de choc fractura le … Lire la suite

Note de lecture : « C’est le chemin qui compte » (Marie Surgers)

Une certaine Syrie de (juste) avant les guerres civiles, dans le regard malicieux et aigu d’une Française arabisante néophyte. x Si j’aurais su, j’aurais venu Parents, amis, peuple de Rome, je suis arrivée à Damas. J’y resterai quelque temps. Je vais y vivre, y travailler, y suivre des cours d’arabe à la fac. Ma vie, … Lire la suite

Note de lecture : « 492 – Confessions d’un tueur à gages » (Klester Cavalcanti)

La vertigineuse carrière d’un chasseur-pisteur amazonien, devenu tueur à gages de proximité pendant trente ans. x Cela faisait environ trois heures que Júlio épiait le pêcheur Antônio Martins en pleine jungle amazonienne, à la frontière du Maranhão et de la partie nord de Goiás – actuel État du Tocantins, fondé en octobre 1988. La chaleur … Lire la suite

Note de lecture : « Titus dans les ténèbres » (Mervyn Peake)

Une curieuse novella qui saisit l’essence monstrueuse du cycle Gormenghast x Les cérémonies de la journée étaient terminées. Le Garçon était épuisé. Le rituel, tel un char absurde, avait avancé de quelques tours de roue – et la vie naturelle de la journée en avait été meurtrie et broyée. Seigneur d’un domaine tourelé, il n’avait … Lire la suite

Note de lecture bis : « Noir sur blanc » (Ketty Steward)

Avec force et délicatesse, le parcours d’une enfance et d’une jeunesse marquée par les contraires. x Vaillante et merveilleuse, lisant tout ce qui passait entre ses mains, la petite fille comme une enfant-dictionnaire a collectionné sans relâche les mots-trésors pour pouvoir tout porter et tout dire, plus tard. «Soudain, l’air tout autour me sembla plus … Lire la suite

Note de lecture : « Avec Bastien » (Mathieu Riboulet)

Comprendre la complexe beauté d’une vie derrière le corps nu qu’en offre la caméra. x Dans ces 110 pages publiées en 2010 chez Verdier, Mathieu Riboulet dresse le portrait extraordinaire – intime et rugueux, tendre et malin – d’un homme. D’un homme que le narrateur, qui l’a d’abord entrevu au hasard d’une vidéo pornographique, a … Lire la suite

Note de lecture : « Indian Creek » (Pete Fromm)

La chronique humble et puissante de l’hiver solitaire d’un étudiant dans l’Idaho sauvage. x x x Publié en 1993, traduit en français en 2006 par Denis Lagae-Devoldère chez Gallmeister, le premier texte de l’Américain Pete Fromm, sous son air pleinement modeste et néanmoins résonant d’aventure, est sans doute l’un de ces récits authentiquement marquants que … Lire la suite

Note de lecture : « Batailles dans le désert » (José Emilio Pacheco)

Après-guerre au Mexique et fin d’un monde, voire de plusieurs. x Publié en 1981, traduit en français en 1987 aux éditions La Différence par Jacques Bellefroid, ce très court roman en douze étapes du Mexicain José Emilio Pacheco, son deuxième et dernier, pour ce poète et nouvelliste couronné en 2009 par le prix Cervantès, cinq … Lire la suite

Note de lecture bis : « Quelqu’un à tuer » (Olivier Martinelli)

Du plomb coincé dans la gorge durant la Guerre civile espagnole, portant loin ses conséquences. x x Publié en 2015 à la Manufacture de Livres, le sixième roman d’Olivier Martinelli est sans doute, moins directement bercé de rock et d’énergie brute que les précédents (et tout particulièrement que les excellents « La nuit ne dure pas » … Lire la suite