☀︎
archives

Anticommunisme

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « 492 – Confessions d’un tueur à gages » (Klester Cavalcanti)

La vertigineuse carrière d’un chasseur-pisteur amazonien, devenu tueur à gages de proximité pendant trente ans. x Cela faisait environ trois heures que Júlio épiait le pêcheur Antônio Martins en pleine jungle amazonienne, à la frontière du Maranhão et de la partie nord de Goiás – actuel État du Tocantins, fondé en octobre 1988. La chaleur … Lire la suite

Note de lecture : « La disparition de Josef Mengele » (Olivier Guez)

Les 35 ans de cavale mesquine et paranoïaque de l’ange de la mort d’Auschwitz x Josef Mengele (1911-1979), l’ange de la mort d’Auschwitz, le médecin au double doctorat qui triait Juifs et Tziganes sur le quai d’arrivée des convois, envoyant les uns directement à la chambre à la gaz, les autres au travail forcé et … Lire la suite

Note de lecture : « Mojave épiphanie » (Ewen Chardronnet)

Nightstick Traces : propergols, maccarthysme et occultisme pour une histoire ignorée d’un tournant du XXème siècle. x Publié fin mars 2016 aux éditions Inculte Dernière Marge, ce récit documentaire d’Ewen Chardronnet, saisissant quelques figures humaines résolument hors normes autour de l’aventure du Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, invention des moteurs fusées et balbutiements de la … Lire la suite

Note de lecture : « La femme qui avait perdu son âme » (Bob Shacochis)

Cinquante ans de racines intimes des chocs historiques, par quelques personnages incroyablement ambigus et extrêmement attachants. x x Publié en 2013, traduit en français en janvier 2016 par François Happe chez Gallmeister, le deuxième roman du journaliste américain multi-primé Bob Shacochis appartient sans aucun doute à l’espèce relativement rare des grands romans parvenant à capter … Lire la suite

Note de lecture : « La conquête des cœurs et des esprits » (Hugues Jallon)

Distiller la substance d’une insidieuse mythologie de guerre froide qui irrigue encore et toujours le contemporain. x Publié en février 2015 chez Verticales, le quatrième roman d’Hugues Jallon pourrait apparaître à la fois comme une exceptionnelle synthèse provisoire de son œuvre, intriquant l’insinuation finement documentée de « La Base » (2004), l’extrême gestion du stress existentiel orchestrée … Lire la suite