☀︎
archives

Andrea Camilleri

Ce tag est associé à 13 articles

Je me souviens de : « Les enfants du massacre » (Giorgio Scerbanenco)

Sans doute le plus mémorable des puissants et rugueux polars milanais du Scerbanenco « deuxième manière ». Duca Lamberti for ever. x Déjà presque dix-huit mois que l’amusante (mais oui) rubrique « Je me souviens », sur ce blog, ne présentait plus de nouvelle entrée. Il était plus que temps d’y remédier. En cette année 1982-1983, profitant d’une année … Lire la suite

Note de lecture : « L’Italie en jaune et noir » (Maria Pia De Paulis-Dalembert)

Les actes vivifiants d’un colloque de 2008 sur le roman noir et le polar contemporains en Italie. x Publié en 2010 par les Presses Sorbonne Nouvelle, sous-titré « La littérature policière de 1990 à nos jours », « L’Italie en jaune et noir » est le compte-rendu du vivifiant colloque tenu en octobre 2008 à la Maison d’Italie de … Lire la suite

Note de lecture : « La solitude du manager » – Pepe Carvalho 2 (Manuel Vázquez Montalban)

Une plongée à contre-courant dans les sinuosités du pouvoir économique en Espagne à la chute du franquisme, en compagnie du privé le plus pénétrant, le plus gourmet et le plus désabusé du roman noir contemporain. Un grand roman. x RELECTURE Quelque chose, cependant, empêchait qu’il ne jouisse comme à l’accoutumée de son vice secret et … Lire la suite

Note de lecture : « Borgo Vecchio » (Giosuè Calaciura)

Dans le vieux quartier populaire de Palerme, une fable surprenante, enlevée et violente, tragique et drôle, en une écriture fort rare. x Palerme. Le quartier du Borgo Vecchio, juste en face du port de commerce, à deux pas du centre historique et au pied des hauteurs chic de la Villa Igiea. L’une des incarnations les … Lire la suite

Note de lecture : « Le corbeau de pierre – La jeunesse de Corto Maltese » (Marco Steiner)

Le roman d’aventure qui imagine Corto Maltese à quatorze ans, entre Écosse, Irlande, Venise et Sicile. x Il était risqué de s’attaquer par le roman ou la nouvelle à combler certains des nombreux « blancs » volontairement laissés par Hugo Pratt dans sa carte mentale et historique si fine de l’univers de Corto Maltese, du premier album, … Lire la suite

Note de lecture : « Temps glaciaires » (Fred Vargas)

L’un des plus féroces puzzles jamais soumis au commissaire Adamsberg et à sa brigade bariolée. x J’avais laissé reposer quelque temps le commissaire Adamsberg de Fred Vargas, après « L’armée furieuse » en 2011. Certainement pas par lassitude, ce personnage de policier résolument hors normes étant sans doute l’un des plus attachants construits par la fiction romanesque … Lire la suite

Note de lecture : « Albergo Italia » (Carlo Lucarelli)

Énigme et complot en Érythrée italienne en 1898 x Le capitaine Colaprico n’aime pas les chevaux. Surtout en Afrique, à la colonie, à Massaoua, où ils sont trop épuisés et trop nerveux, toujours à cause de la chaleur. Pour dire la vérité, il ne les aime pas non plus en Italie, et il n’aimait pas … Lire la suite

Note de lecture : « Le dernier voyage de Sindbad » (Erri de Luca)

Une brève pièce de théâtre pour dire en un éclair l’infamie de la politique anti-migrants. x La brève préface est ici vitale pour éclairer le propos de cette pièce de théâtre en 15 scènes, une prière laïque et 50 pages, publiée par Erri de Luca en 2003, traduite en français en 2006 chez Gallimard (dans … Lire la suite

Note de lecture : « Madame Courage » (Serge Quadruppani)

Mafieux, salafistes, services corrompus et investisseurs pour la troisième enquête de Simona Tavianello. x Publié à l’automne 2012, toujours au Masque, le troisième volet des enquêtes de la formidable commissaire italienne anti-mafia Simona Tavianello, créée en 2010 par Serge Quadruppani, débute par… sa démission, suite à une réprimande reçue lors de son interposition dans un … Lire la suite

Note de lecture : « La disparition soudaine des ouvrières » (Serge Quadruppani)

Même en vacances, la formidable stature romanesque de la commissaire Simona Tavianello émerge de la noirceur ambiante. x Un an après le réjouissant, tonique et bien noir « Saturne » (2010), cette deuxième enquête de la commissaire anti-mafia Simona Tavianello, toujours au Masque, confirmait s’il en était besoin que Serge Quadruppani, traducteur émérite et fin connaisseur des … Lire la suite